Tout savoir sur la pomme de terre Amandine

La pomme de terre amandine a une très bonne qualité culinaire. Elle tient bien à la cuisson et ne noircit pas une fois cuite. Elle offre aussi plusieurs possibilités de cuisson : à la vapeur, mijotée ou sautée, avec ou sans peau. Grâce à ses très bonnes caractéristiques, la pomme de terre Amandine fait partie des variétés de pomme de terre les plus vendues sur le marché.

Caractéristiques spécifiques, culture, plantation, entretien, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette variété de pomme de terre très célèbre.

Description de la pomme de terre Amandine

Tout d’abord, il est bon de souligner qu’il s’agit d’une variété de pomme de terre française, obtenue par le croisement de deux variétés de pommes de terre : Charlotte, qui, d’ailleurs, la ressemble beaucoup, et Mariana. C’est une variété pouvant obtenir, selon le décret du 05 février 1998, l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) « pomme de terre de l’île de Ré ». Ce sont les semenciers Clause et Unicopa qui l’ont créée.

Étant une variété précoce, la pomme de terre Amandine présente un bon rendement. En effet, elle devient mature en seulement 90 jours environ.

Son tubercule a une forme oblongue, régulière et allongée, avec des yeux peu profonds. Sa peau, ainsi que sa chair sont jaunes pâles. Son tige présente des nœuds à faible pigmentation et des entre-nœuds moyennement pigmentés, avec des ailes développées.

Quant à ses feuilles, elles sont moyennement divisées et sont de couleurs verts foncés. Elles sont allongées et ovales avec des petites folioles. Enfin, sa fleur est de couleur rouge violacé et est recouverte de boutons floraux pigmentés partiellement.

Comment cultiver la pomme de terre Amandine ?

La culture de la pomme de terre Amandine se fait en deux étapes :

  • La germination

Si vous voulez cultiver cette variété de pomme de terre, il va falloir tout d’abord avoir à votre disposition une pomme de terre Amandine pré-germée. Il faut donc, avant de penser à la plantation, faire germer vos pommes de terre. Sinon, vous pouvez aussi brûler cette étape et passer tout de suite à la plantation en achetant des Amandines pré-germées. On en trouve aisément dans le commerce.

Si vous choisissez de faire germer vos pommes de terre Amandine vous-même, il vous faudra des tubercules non germés qui sont également disponibles sur le marché et moins chers que les pommes de terre pré-germées. Si vous avez dans votre jardin des pommes de terre non consommées durant la période hivernale, vous pouvez très bien les utiliser du moment qu’elles sont en bon état.

Une fois que vous aurez les tubercules non germés, mettez-les dans une cagette, sur une seule couche pour ne pas gêner leur germination. Puis, placez-les dans un endroit à des températures entre 10 et 15°C et que la lumière du jour peut atteindre. Sinon, vous pouvez toujours éclairer vos pommes de terre, dans une cabane ou une cave de jardin par exemple.

La germination prend en général 4 à 6 semaines.

  • La plantation

En général, le moment idéal pour la plantation des pommes de terre Amandine est en avril. Cependant, ceux qui vivent dans une région au climat doux peuvent également le faire durant le mois de Mars.

Cette variété de pomme de terre aime le soleil, ainsi que des sols profonds. Alors, n’oubliez pas de prendre en compte ses préférences lorsque vous planterez vos Amandines. Cela favorisera leur développement. Pour être plus précis, placez les pommes de terre pré-germées dans un sillon ayant à peu près 15 cm de profondeur. Espacez-les de 40 cm environ et prenez bien soin à ce que le germe soit placé vers le haut.

Une fois les pommes de terres plantées, il va falloir les entretenir durant leur développement pour obtenir une bonne récolte. Les Amandines exigent par exemple un buttage en ramenant la terre à la tige lorsqu’elles auront augmenté de 25 cm de haut.

Cela, afin d’éviter leur verdissement. Elles sont également très sensibles aux virus et aux parasites qu’il va falloir observer vos plants de temps en temps et effectuer quelques opérations pour que ces êtres microscopiques ne les détruisent pas.

Les parasites et les maladies des pommes de terre Amandine

Leurs principaux ennemis sont les doryphores et le mildiou. Mais à part ceux-ci, il y a également un insecte appelé taupin qui leur est également néfaste, tout comme la gale commune. On va les voir un à un avec quelques astuces pour les éviter.

  • Les doryphores

Les doryphores, aussi appelés Doryphores de la pomme de terre, sont des coléoptères ravageurs importants de pommes de terre, tant à l’état larvaire qu’à l’état adulte. Ce sont des insectes à dos bombé, de couleur jaune orangé avec des rayures noires, d’environ 1 cm de long. A l’état adulte, ils mangent le feuillage. Ils se nourrissent également de la même manière à l’état larvaire. Les doryphores déposent les œufs orangés en dessous des  feuilles des pommes de terre qui constituent la nourriture des larves rouges à points noirs.

Pour que les doryphores ne nuisent pas à vos Amandines, on vous conseille de planter des aubergines à côté. C’est la nourriture préférée de ces petits insectes qu’ils constitueront de plantes pièges à vos pommes de terre.

Pulvériser du pyrèthre est également efficace, mais seulement en début d’attaque. Lorsque les doryphores ont déjà envahi le feuillage de vos pommes de terre, ramassez leurs œufs, les larves et les adultes, puis détruisez-les. Après, observez régulièrement vos plants et remettez cette opération en cas de besoin.

  • Le mildiou

Cette maladie cryptogamique est causée par un micro-organisme eucaryote de la famille des Pythiaceae, considéré depuis longtemps comme un champignon. Elle se manifeste d’abord par des tâches jaunes qui se transforment en de tâches brunes sur le dessus du feuillage des pommes de terre.

Parfois, il existe également un feutrage blanc en dessous des feuilles. Lorsqu’on n’y applique aucun traitement, la maladie se progresse rapidement et la plante entière devient sèche. Simultanément, les tubercules des Amandines sont recouverts de tâches, superficielles, puis, en profondeur, jusqu’à ce qu’ils pourrissent.

Le mildiou, du fait de sa progression rapide, constitue une maladie dangereuse pour les pommes de terre, notamment Amandines qui y sont plus sensibles que les autres. D’autant plus qu’il est très difficile de le traiter. Le mieux est de faire des traitements préventifs qui sont simples tout en étant très efficace. Il vous suffit juste de traiter les feuilles de vos Amandines à la bouillie bordelaise après un orage ou par temps humide qui sont favorables à la prolifération du mildiou. Pulvérisez également du lithothamne afin de renforcer les défenses naturelles de vos plants.

  • La gale commune

Il s’agit d’une maladie bactérienne affectant les tubercules des pommes de terre Amandine. Elle se manifeste par des lésions superficielles sur ces derniers, s’enfonçant des fois en forme de cratères.

Pour qu’elle n’affecte pas vos pommes de terre, prenez garde à ce que le sol dans lequel vous allez les planter ne soit ni calcaire ni trop acide. Apportez aussi régulièrement de l’humus. Enfin, avant de passer à la culture, semez un engrais vert.

  • Les taupins

Ces insectes sont notamment présents en terres humides. Ce sont leurs larves qui sont néfastes aux pommes de terre Amandines. Il s’agit de vers fils de fer de 25 mm de long et de couleur jaune, à tête marron. Elles dévorent les jeunes racines, puis elles creusent des étroites galeries dans les tubercules.

La solution pour les éliminer est de biner régulièrement. En plus de cela, enterrez des boites pièges constituées d’épluchures de pommes de terre au ras du sol. Pour que cette méthode marche à merveille, vous devez renouveler les appâts de temps en temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s