Comment cultiver des fraises ?

Les fraises sont prisées pour leur saveur et leur douceur. Ces fruits rouges, doux et agréables sont des incontournables de la cuisine française et très appréciés aussi bien au naturel que dans des pâtisseries et différentes recettes. Les petits comme les grands en raffolent. Mais selon les saisons, les prix peuvent être ou non exorbitants.

Pour minimiser justement les dépenses et continuer de profiter de ces fruits exceptionnels, et si vous comptez vous lancer dans la création d’un jardin potager, la culture de la fraise peut être une bonne idée. Voici notamment quelques conseils en ce sens.

Description de la fraise

strawberries-3359755_1280

Mais avant tout, il faut connaître votre sujet davantage. Aussi, une petite description de la fraise ne serait pas du luxe.

  • Description botanique de la fraise

On ne présente plus la fraise. C’est une plante herbacée du genre Fragaria et de la famille des rosacées. Elle peut exister sous forme mâle et femelle. Le plant est formé de 56 chromosomes.

Selon les experts, il s’agirait d’un faux-fruit. En effet, la fraise n’est qu’une plante charnue avec des arkènes fixées sur les alvéoles. À savoir que les variétés qui vous sont proposées sur le marché sont des fraises hybrides. Les fraises sauvages ont généralement des goûts plus prononcés.

  • Description physique

La fraise est le fruit du fraisier. À maturité, cette plante peut atteindre les 15 à 20 mètres de hauteur. En fonction des variétés, vous pouvez en avoir des remontantes ou non. C’est une plante vivace et fruitière qui donne le fameux fruit que l’on connait tous : rouge, avec des pépins jaunes et un goût sucré.

C’est une plante à feuillage caduc dont la récolte a généralement lieu entre avril et octobre. Tout dépend, encore une fois de la variété.

  • Quelles sont les variétés disponibles ?

Justement, dans le monde, il existe énormément de variétés de fraises. Vous devez notamment bien choisir la vôtre avant de commencer la plantation. Ce détail pourrait impacter sur la saison à laquelle vous devez commencer la plantation.

La fraise remontante est la plus prisée en France. Et pour cause, elle est plus facile à entretenir et sera aussi plus esthétique dans votre jardin potager. Mais si vous avez envie d’avoir une récolte tous les mois, pendant l’été, on vous conseillerait davantage les fraisiers non remontants.

La fraise des bois, connus pour sa forme un peu fine, est également une option idéale. C’est une variété assez connue. Elle est prisée avant tout pour son goût. C’est le fruit idéal pour les recettes de pâtisserie et les confitures.

Sur les étals des revendeurs, les prix entre les différents types de fraises ne se valent pas. Il y a notamment le Belrubi, la Charlotte, la Ciflorette, et bien d’autres. La différence se fera surtout dans la forme des fruits. Demandez des précisions à votre revendeur.

  • D’où vient la fraise ?

Selon l’histoire, les fraises sont originaires d’Europe et d’Amérique du Nord. C’est le cas notamment de la Fragaria Vesca ou fraise des bois qui est très prisée en France comme susmentionné. Bien évidemment, au fil des années et après différentes techniques de multiplication, différentes variétés ont vu le jour et viennent du monde entier.

  • Quelle utilité ?

Outre d’être un très bon soutien pour l’aménagement extérieur, la fraise est utile pour ses valeurs nutritives et ses bienfaits sur la santé. C’est LE fruit par excellence pour prendre soin de soi simplement. Sans compter que son goût exceptionnel permet d’apporter un peu plus de teneur à vos recettes de pâtisserie. Et sa couleur rouge aide à avoir une touche d’originalité sur les gâteaux et autres préparations.

  • La production française de Fraise

Pour information, en 2017, la France était à l’origine de 56 945 tonnes de fraise dans le monde. La région Aquitaine est notamment celle la plus propice à ce genre de culture. Ce qui n’empêche pas les autres régions de proposer aussi des productions pour le moins intéressantes. C’est d’autant plus le cas que de nos jours il existe plusieurs techniques de plantation des fraises.

Comment planter les fraises ?

garden-1176406_1280(4)

Les professionnels peuvent notamment vous proposer différentes techniques pour la plantation de fraises. Toutes sont à la portée du plus grand nombre, y compris les novices. Il suffit de faire preuve d’un peu de minutie.

  • Le semis

La plantation par semis reste la technique la plus facile pour avoir une bonne production de fraises. Pour ce faire, vous pouvez acheter des semis auprès des revendeurs professionnels ou utiliser les alvéoles des fraises que vous venez d’acheter. Dans un cas, ce sera plus facile. Dans un autre, vous aurez la garantie d’avoir la variété de fraises dont vous avez envie.

Pour une plantation par semis, vous aurez besoin de quelques graines dont la quantité varie en fonction de la surface de plantation dont vous disposez. Mais attention, les alvéoles de la fraise sont de quelques millimètres seulement. Vous devez donc faire très attention pendant la manipulation.

En outre, vous ne devez pas planter directement les alvéoles que vous venez de retirer de vos fraises. Il faut en amont les laver et les sécher pour une meilleure productivité. Contrairement à cette technique, les plateaux de semis proposés par les professionnels sont directement prêts à utilisation.

  • Le marcottage

Les fraises peuvent également être plantées par marcottage. C’est le cas notamment pour les variétés non remontantes.

Pour rappel, le marcottage est une technique de plantation qui consiste à multiplier une plante à partie d’une source mère en mettant au sol certaines parties de sa tige pour booster la fabrication de motte.

Attention toutefois, vous devez faire très attention pendant le marcottage des fraises. Les stolons ne doivent pas être placés en terre au risque d’entrainer le décès de votre plante.

Le rempotage des fraises

strawberries-4284091_1280

En outre, les revendeurs peuvent également vous proposer des plans préalablement préparés et que vous devez simplement repiquer. De quoi garantir aussi la réussite de votre culture.

Par ailleurs, si vous pensez à une plantation en pot, vous devriez passer par un rempotage. Il en va du parfait développement de votre plante. Mais attention, il y a aussi quelques conditions à respecter pour ce faire.

  • Bien choisir vos contenants

Pour réussir le repiquage de vos fraises, vous devez commencer par bien choisir vos contenants. Notamment, ce doit être un pot de 2 à 3 fois plus grand que celui dans lequel est placé le plant ou que la taille de la motte.

Vous avez le choix entre les pots ronds ou les jardinières rectangulaires ou carrées proposé par les grandes marques. Les accessoires en terre cuite sont à privilégier par rapport aux plastiques pour une meilleure productivité et un parfait drainage du sol.

  • Bien choisir les plantes à repiquer

Les fraises des bois sont notamment la variété la plus propice à une plantation en pot. Mais bien évidemment, quelques fraises non remontantes peuvent également faire l’objet d’un rempotage. Il vous suffit de demander conseil à votre expert.

  • Quel type de sol utilisé ?

Quoi qu’il en soit, utilisez de préférence un sol parfaitement drainé pour votre repiquage comme susmentionné. Les revendeurs peuvent également vous proposer des terreaux spécifiques pour vous assurer une qualité de production optimale.

Pour le repiquage comme pour la plantation au sol, vous devez respecter certaines conditions de plantation. En voici quelques-unes.

Les conditions de plantation idéale

fro

Bien évidemment, il y a des conditions à respecter pour réussir la plantation des fraises.

Le point ici :

  • Quand planter ?

La bonne période pour planter vos fraises varie en fonction des saisons. Pour les variétés non remontantes, on vous recommande d’attendre l’été pour commencer vos cultures. Les mois idéaux sont juin, juillet, aout et septembre. La récolte se fera dans un an vers le mois d’avril ou mai.

SI vous avez opté pour les fraises remontantes, on vous conseille de planter vos plants en automne. Les conditions sont idéales pour garantir leur survie et leur bon développement.

  • Quel type de sol utilisé ?

En règle générale, les producteurs de fraises utilisent des engrais spécifiques pour leur plantation. C’est le meilleur moyen pour avoir le taux d’acidité normal dans votre terreau. Pour information, les fraises ont besoin d’un niveau de pH de 5,5 à 6,5 pour une reproduction optimale.

Il convient également de noter que les fraises ne tolèrent pas les excès d’humidité. Aussi, le sol doit être parfaitement drainé. Raison pour laquelle d’ailleurs une plantation en pot est plus prisée par les producteurs. C’est plus facile de gérer le drainage du sol dans une jardinière.

  • Quelle exposition pour vos fraises ?

 Les fraises ont besoin d’une bonne exposition au soleil pour parfaitement se développement. C’est une plante pour le moins résistante qui supporte aussi bien les rayons du soleil que le gel.

Plus vos fraises seront parfaitement exposées, plus elles auront une saveur sucrée. Néanmoins, si vous n’avez pas une terrasse parfaitement lumineuse, vous pouvez parfaitement vous contentez d’une exposition mi-ombragée pour vos plants.

  • Quelle densité pour la mise en terre ?

Pour la plantation de vos fraises, vous ne pouvez pas mettre toutes vos graines ou plants au même endroit. Vous devez respecter une certaine densité pour la mise en terre à savoir 4 à 6 plants au m2 en moyenne.

En d’autres termes, pour la mise en terre, vous devez respecter une distance de 30 cm entre chaque plant de fraisiers. Ce qui peut bien évidemment impacter sur votre productivité en fonction de la surface de plantation disponible.

La mise en terre proprement dite

papa

Au-delà de ces conditions de plantation, vous devez également respecter les étapes pour la mise en terre de vos fraises.

Voici quelques informations sur le sujet :

  • Préparez les outils dont vous aurez besoin

Pour vous lancer dans la plantation de fraises, vous aurez besoin de quelques matériels :

  • Le grelinette ou la bêche pour créer les tranchées dans lesquelles vous allez mettre les semis.
  • La griffe pour la préparation et le nettoyage du sol.
  • Le transplantoir si vous devez repiquer un jeune plant. Le but étant de préserver la motte le plus possible.
  • L’arrosoir pour préparer le sol, mais aussi pour l’entretien de vos plants à l’avenir.
  • Le couteau pour meubler le sol et créer la butte.
  • Les terreaux spécifiques, engrais ou les composts disponibles pour quelques euros auprès des professionnels.
  • Les pailles pour protéger le sol.
  • Et bien évidemment le semis et les jeunes plants que vous pouvez trouver facilement auprès des revendeurs.

 

  • Comment préparer le sol ?

Avant la mise en terre, vous devez préparer votre terreau. Arrosez-le pour le rendre un peu meuble. Nettoyez aussi le sol et enlevez les mauvaises herbes et autres résidus qui peuvent mettre en péril votre plantation. Préparez le terreau en y ajoutant vos engrais ou vos composts.

Il convient de préparer votre sol au moins 4 semaines avant la mise en terre de vos fraises pour optimiser les chances de réussite de votre plantation.

  • Comment préparer les plants ?

En outre, vous devez également préparer les plants. Pour le semis notamment, on vous a déjà dit que vous devez les sécher avant la mise en terre. Mais vous devez également préparer les jeunes plants à repiquer. Notamment, vous devez les mettre pendant quelques heures dans l’eau, de préférence de l’eau de pluie, puis les égoutter.

  • Respecter les espacements entre chaque fraise

Comme susmentionné, pour votre plantation, vous devez respecter une distance de 30 cm entre chaque plant et chaque rangée de fraisiers. Dans l’idéal, on vous conseille une butte de 60 cm de large pour la plantation.

  • Butez le sol

Pour la plantation de vos fraises, pensez à buter le sol au lieu de le tasser. Ceci permettra de bien nourrir les plants et de garantir leur parfaite stabilité.

  • Paillez la culture

Puis, pensez à pailler la culture pour une protection optimale de vos fraises et du sol. La culture sur paille est beaucoup plus facile à entretenir et plus sûre. La paille permet de limiter la prolifération des mauvaises herbes et de limiter l’arrosage.

Comment entretenir vos fraises ?

can-316632_1280

Les fraises ne nécessitent généralement pas d’entretien spécifique et compliqué.  Il n’en demeure pas moins que vous devez faire attention à certaines choses pour assurer la réussite de votre plantation. Le point.

  • L’arrosage de la plante

Les fraises ont besoin de beaucoup d’eau pour bien se développer. Bien évidemment, l’arrosage devra être plus fréquent en été que le reste de l’année. Arrosez aussi fréquemment que vous le jugez nécessaire. Mais attention, pensez en amont au drainage du sol pour éviter la prolifération d’autres maladies.

  • Un sol parfaitement drainé

Quand bien même les fraises sont très gourmandes en eau, elles ne supportent pas les eaux stagnantes. Aussi, vous devez vous assurer avoir un parfait drainage du sol avant la plantation et pendant l’entretien. Ce peut être en creusant un trou dans le fond de pot ou en mettant des graviers dans le fond de sol.

  • Remplacer vos cultures tous les 5 ans maximum

Les fraises sont des plantes assez résistantes. Vous n’avez donc pas besoin de les remplacer tous les ans. Néanmoins, une plantation ne vous durera pas plus de 5 ans. Il faudra les remplacer au fur et à mesure pour avoir toujours une bonne productivité.

  • Taillez la plante

Vous devez également tailler au fur et à mesure la plante. Pour ce faire, vous devez couper les stolons si vous ne souhaitez pas réaliser un marcottage de la plante.

Le taillage des fraises peut se faire à n’importe quel moment. Il n’est pas nécessaire si vous comptez faire le marcottage des plantes. Par contre, ce peut être aussi une bonne technique afin de mieux gérer le développement de vos fraises. Ce qui peut être utile notamment si vous avez un jardin potager en terrasse et que vous manquez de place.

  • Entretenez le sol

Il importe par ailleurs de bien entretenir le sol : ajoutez de la paille quand vous le jugez nécessaire ; enlever les mauvaises herbes et le nettoyer aussi fréquemment que possible ; et le buter légèrement.

L’entretien du sol varie d’une saison à une autre. En automne notamment, il importe de se débarrasser des feuilles mortes et des mauvaises herbes. Pour le rempaillage, il faudra généralement attendre l’hiver.

Pour composter, il faudra aussi attendre la bonne saison. Attention notamment pendant l’ajout de compost. Vous devez procéder en allant d’une tige à une autre afin de garantir une bonne nutrition pour chaque plan.

  • Faites attention aux maladies et aux insectes

Bien évidemment, vous devez aussi faire attention aux maladies et aux insectes comme les pucerons, l’oïdium, etc. Les experts peuvent vous proposer des traitements préventifs ou curatifs afin de garantir la réussite de votre plantation.

Quelques astuces pour améliorer votre productivité

strawberry-4607561_1280

Quand bien même vous n’auriez pas envie de vous lancer dans une production professionnelle de fraises, voici quelques astuces pour augmenter vos récoltes.

  • Bien choisir vos variétés

En premier lieu, vous devez choisir avec minutie les variétés de fraises que vous allez mettre au sol. Prenez en compte vos envies, mais aussi la saison de plantation. Pour une bonne production, et une récolte rapide et par étape, on vous conseille les variétés non remontantes.

Ces dernières sont à planter de préférence en été. Pour une plantation durable, qui ne devra être remplacée que tous les 5 ans, on penchera davantage pour les variétés remontantes.

  • Faites attention pendant la mise en terre

Pendant la mise en terre, respecter les normes. On parle notamment de la densité optimale à respecter dans le pot ou dans le sol et de l’espacement nécessaire entre chaque plant.

Si vous avez opté pour un marcottage, faites attention à ne pas couvrir les stolons. C’est une condition sine qua non de la réussite de la reproduction.

  • Faites attention aux saisons

Par ailleurs, vous devez aussi faire attention aux saisons. Cela concerne aussi bien la mise en terre que l’entretien des fraises. Les techniques et les bons gestes à respecter varient selon que vous êtes en été, au printemps, en automne ou en hiver. Par exemple l’arrosage devra être plus fréquent en été. En hiver, il faudra surtout penser au paillage du sol. Au printemps, on vous conseille de rajouter des engrais. Et attendez l’automne pour désherber et biner le sol.

En outre, comme mentionné plus haut, la saison de plantation ne sera pas la même en fonction que vous aurez choisir des variétés non remontantes ou remontantes.

  • Plantez de préférence en pot

Dans la mesure du possible, on vous conseille de réaliser une plantation en pot. C’est plus pratique et plus facile à entretenir. La plantation en pot est en outre plus esthétique. Il vous suffit de choisir votre pot en fonction de vos envies, mais aussi de la quantité de fraises que vous avez envie de planter.

La plantation en pot est idéale aussi bien sur terrasse que dans un jardin potager classique. Le drainage du sol sera plus facile. De quoi garantir la réussite de votre culture.

  • Utilisez les serres

Les grandes marques peuvent actuellement vous proposer des petites serres à installer simplement à la maison. Elles ne coûtent que quelques centaines d’euros et sont faciles à utiliser. Ce peut être de bons accessoires pour assurer la réussite de votre plantation de fraises.

Les serres vous permettent notamment de bien gérer la température et la lumière à laquelle exposer vos fraises. Elles sont munies en effet d’une plaque chauffante et d’une source de lumière ainsi que d’une protection en film plastique.

  • Planter les fraises avec d’autres légumes

Il est également conseillé de planter vos fraises avec d’autres légumes. Il en va de son bon développement, mais aussi de sa bonne protection contre les insectes et les maladies. On peut citer ainsi l’ail, l’épinard, la laitue, les haricots, etc. Étudiez bien les guides de plantation pour assurer la réussite de vos cultures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s