Nos idées d’insecticides bios

Peu importe le genre de plantes que vous avez envie d’avoir dans votre potager, vous ne serez jamais à l’abri d’invasion d’insectes et de ravageurs. Sur le marché, les grandes marques vous proposent notamment différentes gammes d’insecticides qu’elles targuent d’être efficaces contre tel ou tel problème.

Le souci étant que pour une agriculture bio, ces options ne fonctionnent pas toujours. Elles risquent même de mettre en péril la qualité de votre plantation. La meilleure solution est d’opter pour un insecticide bio. Outre les produits proposés par des spécialistes, voici quelques conseils pour en profiter.

Créer son insecticide à la maison

popopm

Pour garantir l’origine, la qualité et le respect des normes dans la production de votre insecticide bio, il n’y a rien de tel que d’en fabriquer vous –même à la maison. Les ingrédients nécessaires pour ce faire sont faciles à trouver.

En fonction de vos problèmes de ravageurs et la plante que vous avez envie de traiter, le niveau de dilution à faire sur les insecticides varie. Il en sera de même pour la fréquence d’utilisation de vos produits. En règle générale, on conseille une dilution de 20 volumes d’eau pour 1 volume d’insecticide bio à base d’huile. Le mieux est de demander conseil à des experts.

On parle d’insecticide bio quand les ingrédients utilisés sont naturels et sans risques. Ce qui peut garantir la qualité et l’authenticité des récoltes à venir. C’est un produit que l’on peut utiliser sans risque sur n’importe quelle plantation. C’est d’ailleurs conseillé à la place des fongicides classiques proposés par certaines grandes marques et qui peuvent contenir des produits chimiques.

Comment bien utiliser votre insecticide bio ?

lavande

Pour une utilisation sans risque et pour avoir des résultats optimaux pendant l’utilisation de votre insecticide bio, vous devez respecter certaines conditions d’utilisation :

  • Choisissez le bon moment pour pulvériser vos produits. Le faire pendant la saison de pluie est notamment une peine perdue. Les solutions auront du mal à s’accrocher sur vos plantes. Ce qui ne vous promet pas d’excellents résultats. En outre, on vous conseille d’éviter la pulvérisation dans le sens du vent.
  • Il est préférable de commencer votre traitement tôt le matin. Ceci permettra aussi de préserver vos plantes, notamment dans le cas où les insecticides embarquent des ingrédients sensibles à la lumière du soleil.
  • En moyenne, les traitements se font toutes les 2 semaines. Mais tout dépend aussi du genre d’insecticide bio que vous utilisez. C’est la fréquence conseillée pour les produits avec de courts effets.
  • Et quand bien même vous utilisez un insecticide bio, il est toujours conseillé de laver vos fruits et légumes avant de les consommer après la récolte. Question de sécurité oblige.

Fabriquer votre insecticide bio : ce que vous devez savoir

fiaule

Avant de fabriquer votre insecticide bio, vous devez savoir que l’on peut classer ce genre de produit en 3 grandes catégories :

  • Il y a les produits avec de la paraffine ou des huiles minérales. Ce sont notamment de bonnes alternatives contre la cochenille ou les champignons.
  • Vous avez également les insecticides uniques comme les purins, le savon noir, etc. Ils sont efficaces contre les insectes et les ravageurs.
  • Puis, il y a les insecticides passe-partout qui peuvent être utilisés contre les ravageurs, les maladies, etc. Tel est le cas par exemple du Pyrèthre ou encore de la roténone.

Pour un maximum d’efficacité, il convient de choisir votre insecticide bio en fonction de vos besoins, mais aussi du genre de plante que vous souhaitez traiter. Il ne suffit pas de comparer les ingrédients à utiliser.

  • L’insecticide avec de l’huile de bébé

Pour les plantes d’ornement comme pour les plantes potagères, on peut vous conseiller notamment l’insecticide bio à base d’huile de bébé. Pour ce faire, vous aurez besoin de 1 litre d’eau, de 20 ml de savon, de 30 ml d’huile de bébé et 20 ml de bicarbonate de soude.

Faites le mélange directement dans un vaporisateur pour faciliter l’utilisation du produit. Il n’est pas nécessaire dans ce cas de diluer davantage l’insecticide. Vous pouvez directement le verser.

Ce produit vient à bout de n’importe quel insecte qui peut proliférer sur vos plantes. Il s’utilise toute l’année comme prévention que comme traitement contre les ravageurs.

  • Un insecticide bio à base d’ail

L’ail peut être un bon répulsif pour certains ravageurs. C’est donc un ingrédient efficace et conseillé pour la fabrication de votre insecticide bio. Pour cette astuce, vous aurez besoin de 2 gousses d’ail, 1 ognon, 1 cuillère de poivre de Cayenne Moulu, du savon noir et de l’eau.

Voici comment procéder :

  • Prenez vos ingrédients et mettez-les dans un bocal
  • Versez-y 1 litre d’eau bouillante.
  • Laissez reposer la préparation pendant 30 minutes
  • Ajoutez le savon noir
  • Laissez de nouveau reposer pendant 7 jours
  • Filtrez le produit
  • Mettre dans un vaporisateur et utilisez.

C’est notamment une alternative très efficace contre les pucerons et les insectes ravageurs de vos plantes potagères ou plantes d’ornements. En plus d’être un bon répulsif, il peut vous aider dans le traitement de vos plantes.

  • Le bacille de Thuringe

Le bacille de Thuringe  est une solution conseillée en cas de chenilles ou de piéride sur vos plantes. C’est un insecticide bio efficace qui s’adapte justement à toutes les plantes et qui est prisé pour sa facilité d’utilisation.

À verser simplement sur les zones et les plantes à traiter, le bacille permet de prévenir et de lutter contre les invasions. Le traitement propose une efficacité de plus ou moins longue durée. Ce qui limite la fréquence d’application et l’entretien des plantes.

  • Le savon noir et les huiles minérales ou les huiles essentielles

En fonction du genre de problème que vous rencontrez dans votre jardin, les experts peuvent aussi vous conseiller les huiles minérales ou les huiles essentielles pour la protection et le traitement des plantes. Dans le mélange, vous devez utiliser le savon noir afin de garantir une parfaite adhérence à votre insecticide bio.

Facile à préparer et efficace contre les insectes, mais surtout garantissant une utilisation sans risque sur n’importe quelle plante, cette solution est l’une des plus prisées pour la protection des espaces verts et des jardins potagers.

À appliquer fréquemment sur les tiges des plantes, cette astuce vous assure une efficacité optimale contre les insectes et les ravageurs. Entre autres huiles très utilisées par les experts, on peut citer notamment l’huile de colza ou l’huile de Neem. Dans les deux cas, il faudra diluer le produit dans de l’eau. Ce sont des produits biodégradables et qui ne présentent donc pas de risque à vos plantes, quels qu’ils soient.

  • Les insecticides à base de piment

Les piments peuvent également être d’excellents alliés pour l’entretien et la protection de vos plantes. Ce peut être les piments frais ou les versions en poudre. Ils promettent un résultat efficace et durable sur les larves et les insectes. Mais comment bien les utiliser ?

Pour commencer,  vous devez diluer le piment dans 250 ml d’eau pour 1 c.à.s. Puis, ajoutez du salon liquide pour assurer une bonne pénétration de votre produit sur les plantes. Une fois le mélange fait, vous devez simplement pulvériser la substance sur vos plantes.

C’est une solution efficace et sans risque certes pour les plantes, mais dont la manipulation nécessite de prendre quelques précautions. En effet, le piment a tendance à irriter la peau et les yeux. Aussi, il est conseillé de porter des gants et des lunettes de protection ainsi qu’un cache bouche avant de tenter quelques manipulations que ce soient.

  • Le savon liquide et l’eau

Ou tout simplement, vous pouvez également utiliser le savon liquide et l’eau. Ce peut être aussi une solution optimale contre les ravageurs, insectes, et même certaines maladies causées par des champignons.

Pour cette alternative, on vous conseille 1 c.à.thé de savon liquide pour 4 tasses d’eau. Mélangez les deux et mettez la solution dans votre pulvérisateur. Mettez-en sur les zones infectées de votre plante.

Attention, en cas de maladies, la pulvérisation d’insecticide bio ne suffit pas à sauver votre plante. Vous devez également enlever les parties infectées de la plante afin de limiter la prolifération de l’infection. Cette solution n’est qu’une prévention et non un traitement. Pour une protection optimale, il est conseillé de refaire la pulvérisation fréquemment.

  • Les orties : une alternative naturelle aux insecticides du commerce

Depuis toujours, les orties constituent de bons substituts aux insecticides afin de prendre soin des plantes. La création d’insecticide bio à base d’orties est simple et rapide. Ce qui séduit les amateurs et les professionnels du jardinage.

Pour obtenir un traitement efficace contre les pucerons et les insectes sur les rosiers et autres plantes, vous devez simplement laisser macérer vos orties dans de l’eau pendant une semaine. Puis vous allez devoir diluer le produit avant utilisation pour assurer tout de même un minimum de sécurité à vos plantes. Il vous reste ensuite à pulvériser le produit sur les zones à traiter.

On parle surtout de purin d’orties. C’est justement une protection efficace contre les mildious et autres maladies. Pour ce genre d’insecticide bio, vous aurez besoin de feuilles d’orties que vous allez mélanger à 10 litres d’eau. Puis laissez fermenter en prenant soin de brasser au moins une fois par jour.

Quand vous avez des bulles à la surface de la solution, vous pouvez utiliser votre purin. Ceci devrait prendre dans les 2 ou 3 semaines environ. Il reste à filtrer le purin et à mettre ne produit final dans un pulvérisateur pour en faciliter l’utilisation.

  • Tout sur la décoction de prêle

Pour protéger vos plantes contre les maladies et les champignons, la décoction de prêle peut également être une bonne idée. C’est notamment une solution à appliquer sur les rosiers et les légumes ainsi que les plantes d’ornement et potagers en tout genre. Elle permet de lutter entre autres contre les tâches noires du rosier, le mildiou, la cloque du pêcher et bien d’autres encore.

Pour préparer une décoction de prêle, vous aurez besoin de feuilles de prêle fraiches, d’eau  et de contenant fermé. Voici comment procéder :

  • Prenez vos 100 g de feuilles de prêle frais ou 25 g de feuilles de prêles séchés et mettez-les dans 1 litre d’eau.
  • Placez le tout sous une température ambiance pendant 1 journée.
  • Portez le tout à ébullition pendant 30 minutes après coup.
  • Puis, laissez tiédir la préparation toute la nuit.
  • Filtrez la solution avec une passoire fine
  • Mettez votre décoction finale dans une bouteille bien fermée et dans une zone sans lumière.

La décoction de prêle pourra être conservée et utilisée pendant des mois. Elle s’utilise sans risque sur vos plantes et sans risques pour vous  qui l’utilisez. Avec une action qui peut durer quelques jours, elle facilite l’entretien de votre jardin. Il vous suffit d’en pulvériser sur les zones que vous avez envie de traiter.

  • Un concentré d’insecticide à base d’ail

Pour l’entretien de vos plantes, on peut également vous conseiller le concentré d’insecticide à base d’ail. Comme son nom l’indique, c’est un produit qui devra encore être dilué à hauteur de 20 volumes d’eau pour 1 volume d’insecticide avant pulvérisation.

Pour sa préparation, vous aurez besoin de 2 têtes d’ail, 4 c.à.s d’huile végétale, 2 c.à.t de savon de vaisselle et des tasses d’eau. Pour la quantité d’eau, vous devez vous baser sur la mesure suivant : 4 tasses devraient vous donner à la fin un concentré de 4 litres de produits.

Voici comment faire. Préparez vos gousses d’ail et badigeonnez-les avec l’huile végétale. Laissez le tout reposer pendant 2 jours et ajoutez le savon et l’eau. Puis conserver le tout dans un contenant hermétique.

C’est un insecticide bio qui s’adapte aussi à toutes les plantes. Il est préférable toutefois de l’utiliser en début de matinée pour avoir de meilleur résultat. Il fragilise les plantes en milieu de journée, et ce, notamment pour celles qui sont très exposées au soleil.

  • La terre de diatomée

Une autre solution pour l’entretien et la protection de vos plantes potagers serait aussi la terre de diatomée. C’est une excellente alternative d’insecticide bio. Vous n’avez, ainsi, pas à réaliser vous-même vos mélanges . Et elle ne présente pas de risque pour vos plantes.

La terre de diatomée est notamment un traitement efficace contre tous les parasites, insectes rampants, etc. C’est justement une alternative très prisée contre les fourmis, les blattes, les punaises, les tiques, etc. Comme quoi elle ne s’utilise pas uniquement dans le jardin, mais aussi pour l’entretien de vos espaces intérieurs.

Selon les scientifiques, la terre de diatomée propose une action biocide-insecticide qui n’est pas chimique, et ce, contrairement aux insecticides proposés dans le commerce. Ce qui explique justement sa renommée actuelle.

  • Le marc de café

Vous en avez marre de voir les pucerons proliférer sur vos plantes ? Prenez les choses en main. Le marc de café est justement un bon répulsif contre ce genre de parasites, et pas seulement. C’est aussi un bon insecticide bio contre les escargots, les fourmis et les limaces.

Mais qu’est-ce que le marc de café exactement ? C’est simplement les résidus qui sont dans le fond de votre machine après la préparation et le filtrage de votre café du matin. Au moins avec cette astuce, vous réduirez également vos déchets. Ce qui ne gâche rien.

Encore une fois, vous n’avez pas de mélange à faire pour l’utilisation de cet insecticide bio. Il vous suffit de l’appliquer sur les tiges des plantes et de recommencer quand vous estimez que l’efficacité du marc de café n’est plus ce qu’elle était. À savoir que vous n’avez pas à refaire le traitement tous les jours pour une protection optimale de vos plantes.

Cependant, si vous avez un chat, cette alternative n’est pas conseillée. Ce genre d’animal de compagnie ne supporte pas non plus le marc de café.

  • Le pyrèthre : en plantation ou en insecticide classique

Le pyrèthre est aussi connu pour être un bon insecticide bio. Vous avez deux alternatives pour utiliser ce genre d’insecticide. Vous pouvez notamment distiller le pyrèthre pour avoir un produit liquide à pulvériser fréquemment sur vos plantes. Mais vous pouvez aussi opter pour une plantation qui agira efficacement et de manière pérenne pour la protection de vos plantes. À savoir que la plante de pyrèthre ressemble un peu à la marguerite. Aussi, elle ne risque pas de gâcher l’esthétisme de votre décoration d’extérieur.

C’est justement une solution efficace contre les pucerons, les acariens, les mouches blanches, les thrips, et les insectes. Cependant, sachez qu’en pulvérisation, l’action de cet insecticide bio est limitée à 48 heures. Alors qu’en plantation, vous aurez un soin qui durera des mois, et ce, surtout en été.

Il convient également de noter que les insectes ne sont pas les seuls à ne pas supporter ce genre de produit. En effet, les coccinelles et les abeilles sont également fragiles face à ce dernier. Ce qui peut être un inconvénient.

  • Choisissez avec minutie l’eau de votre arrosage

Toutes les plantes ont besoin d’un arrosage fréquent et minutieux pour bien se développer. C’est le cas même pour celles qui ne supportent pas l’humidité.

En choisissant à bon escient l’eau de votre arrosage, vous pouvez non seulement assurer le bon développement de votre plante, mais aussi sa protection contre certains insectes.

L’eau de cuisson de vos pommes de terre est notamment un choix idéal pour l’entretien de vos plantes et de son espace de vie. C’est une bonne alternative pour limiter la prolifération des mauvaises herbes.

Attention toutefois, n’utilisez pas l’eau quand elle est chaude. Les plantes ne pardonnent pas ce genre d’erreur.

  • L’arrosage classique comme insecticide bio

Même l’arrosage classique peut aussi agir comme un insecticide bio. En fonction des plantes, afin de limiter les risques de maladies et d’expositions, il y a des normes à respecter pendant cette étape. Notamment, il est parfois déconseillé de mouiller les feuilles pour empêcher la prolifération des champignons.

Mais dans d’autres cas, avoir un goulot d’arrosage optimal peut être une bonne chose afin de simplement déloger les insectes qui se fixent sur les feuilles et les tiges de votre plante. Raison pour laquelle la majorité des jardiniers utilisent un arrosoir.

  • Les pépins de pamplemousse

Vous aimez les pamplemousses ? Vous en avez dans votre jardin ? Ou vous venez d’en acheter et d’en consommer ? Ne jetez pas les pépins. Ce sont aussi d’excellents insecticides bios.

Produits naturels et sans risques, c’est une alternative très prisée aussi bien par les jardiniers professionnels que par les amateurs. IL vous suffit de les mettre sur les plantes et sur les zones à traiter.

Les différentes vertus des pépins de pamplemousse ne sont plus à prouver. Ils permettent de limiter les actions des insectes, des parasites, et ce, sans mettre en péril la qualité de votre production.

  • Les animaux comme insecticides bios

Une autre solution serait aussi d’utiliser des animaux ou d’autres insectes comme insecticides bios. Autrement dit, vous allez introduire des prédateurs naturels dans votre plantation pour empêcher la prolifération de certains ravageurs. Mais attention toutefois à bien choisir vos alliés pour la bonne santé de vos plantes.

Les coccinelles par exemples peuvent être de bonnes alternatives contre les pucerons.  Certains oiseaux peuvent vous aider à lutter contre certains insectes, voire quelques rongeurs. Vous pourriez avoir plus de détail en faisant appel à des professionnels pour vous guider.

  • Les insecticides bios des grandes marques

Sinon, les grandes marques peuvent aussi vous proposer des insecticides bios pour quelques dizaines d’euros. Les effets varient d’un produit à un autre. Vérifiez les étiquettes pour être sûr de faire le bon choix.

Les insecticides bios sont faciles à reconnaitre. Les grandes marques insistent justement sur ce genre de détail sur leur packaging. Entre autres, les marques réputées dans ce domaine sont Edialux, Prestobio, Protecta, etc.

Dans tous les cas, il est conseillé de bien respecter les conditions de posologie et d’utilisation de ce genre d’insecticides bios pour un parfait entretien de votre jardin, notamment potager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s