Quand planter les pommes de terre ?

Ingrédients incontournables de la grande gastronomie du monde entier, nourriture avec différentes vertus, et un allié beauté incontestable : la pomme de terre est un must dans les jardins potagers. Facile à planter et à entretenir, cette dernière est à la portée de tous les jardiniers, même des amateurs. Retour sur les bons à savoir pour la planter.

Tout savoir sur la pomme de terre

potatoes-2329648_1280

Mais avant de commencer à parler de la culture de ce genre de plante, il parait important de revoir tout de même ce qu’est réellement la pomme de terre.

  • Description scientifique de la pomme de terre

La pomme de terre est un légume du règne des Plantae, clade dicotylédone, sous règnes des tracheobionta, division Magnoliophyta, classe Magnoliopsida, sous classe Asteridae, ordre des Solanales, Famme des Solanaceae, genre Solanum.

Il s’agit, selon les scientifiques d’un tubercule comestible. D’ailleurs, la plantation de ce genre de plante revient simplement à réaliser une bouture du tubercule qui sera à planter directement dans le sol.

  • Histoire de la pomme de terre

À savoir que la pomme de terre vient à l’origine des Andes. Voilà 8 000 ans que la pomme de terre s’est fait une place de choix sur le marché européen, devant ainsi un must de la gastronomie des différents pays. De nos jours, elle est cultivée dans plus de 150 pays dont notamment la France et est disponible en différentes variétés.

  • Description physique de la pomme de terre

Pouvant s’adapter à n’importe quel type de sol, la pomme de terre est à la portée de tous les jardiniers amateurs ou professionnels. Ce légume n’a plus de secret pour tout le monde. C’est un légume charnu de couleur marron beige.

Il s’agit d’une plante herbacée vivace à plantation annuelle et à développement rapide. En fonction des variétés, la récolte pourra se faire 3 à 5 mois après la mise en terre.

  • Les différentes utilités de la pomme de terre

La pomme de terre s’invite de plus en plus dans les différentes cuisines du monde entier. Charnue et savoureuse, elle se cuisine sous toutes les formes pour apporter de l’originalité et du gout aux recettes. Elle est en plus d’être gouteux, riche en Vitamine B1 et C ainsi qu’en glucide, en fer et en potassium.

La pomme de terre a différentes vertus. Notamment, elle aide à avoir plus d’énergie. Elle peut être utilisée comme un pansement gastrique, ou cru et à usage externe, pour booster la cicatrisation des petites blessures et afin de soigner les douleurs musculaires.

La pomme de terre est également connue comme étant un allié beauté exceptionnel. Elle améliore le teint. Elle peut aider à effacer les petits complexes sur la peau : bouton, irritation, imperfections en tout genre, etc.

  • Les différentes variétés de pommes de terre

Il existe énormément de variétés de pommes de terre disponibles. D’autres sont plus charnues que d’autres. Mais aussi, certaines espèces se développent plus rapidement que d’autres. Parmi les plus prisés, il y a notamment les pommes de terre précoces comme la Belle de Fontenay, la Rosabelle, l’Aliénor, l’Amandie, La Charlotte, etc. Dans la gamme de variété tardive, il y a la rouge de Flandre, La Mélody, la Violette, etc.

Les pommes de terre peuvent aussi se distinguer en fonction de sa chair : ferme, tendre, etc.

Avant de planter, demandez à votre revendeur quelques conseils. Aussi bien la saison de plantation que les conditions peuvent impacter sur le moment de la récolte des pommes de terre. Pour les producteurs professionnels notamment, les pommes de terre primeurs sont les plus prisées. Ses dernières pourront être récoltées au début de l’été.

Quand planter vos pommes de terre ?

field-2168030_1280(1)

Pour la culture de pommes de terre, vous allez devoir en planter plusieurs dans le sol.  Mais attention, pour assurer notamment la réussite de vos plants, vous devez respecter quelques normes et notamment bien choisir la date de plantation.

  • La germination

La plantation des pommes de terre commence toujours par une période de germination. Sur le marché, vous avez notamment des plants qui sont déjà traités et pré germés et qui doivent simplement être mis au sol. Mais si vous comptez tout faire vous-même, vous devez procéder dès le mois de janvier.

Pour la germination notamment, vous aurez besoin d’un environnement tempéré et parfaitement exposé à la lumière. Cette étape permet de gagner 15 jours sur la saison de récolte. Raison pour laquelle elle est très utilisée par les petits producteurs. C’est idéal également pour la création de votre petit jardin potager.

  • La plantation proprement dite

Pour la plantation proprement dite, vous devez attendre le mois de mars au mois d’avril. Il en va de la réussite de votre projet de plantation. Cette saison écarte tous les risques de baisse de température. C’est idéal aussi bien pour les plantations classiques que celle en tunnel qui vous garantira davantage de chance de réussite dans vos cultures.

Quand planter vos pommes de terre : tout dépend des régions ?

potato-1628500_1280(1)

En France, la saison de plantation des pommes de terre varie d’une région à une autre. En somme, les régions dans le Sud sont généralement plus en avance sur la chose à cause des conditions climatiques.

  • Conditions de plantation des pommes de terre

Les pommes de terre nécessitent d’un sol léger, riche et peu humide pour bien se développer. Ne pardonnant pas le froid, elles ont besoin d’une bonne exposition au soleil.

Pour la plantation, vous devez donc éviter la période de gel. Sachez que chaque année, vous avez la possibilité de mettre au sol une nouvelle récolte de pomme de terre. Néanmoins, pour optimiser la fertilité de la terre, vous pouvez aussi changer fréquemment les légumes que vous allez mettre dans le sol d’une année à une autre.

  • Février-mars : la saison idéale pour la plantation de pommes de terre

La saison idéale pour commencer la plantation de pommes de terre est le mois de février à Mars. Les risques de gel sont passés. Vous avez des conditions climatiques et une température idéale pour réussir votre projet de plantation.

Mais tout dépend aussi de votre région. Comme indiqué, plus vous êtes au Sud, plus les plantations doivent commencer tôt. Le mois de mars est conseillé pour les zones d’un climat assez doux.

En Provence par exemple, les jardiniers commencent leur plantation dès février. En Atlantique, toutefois, on attendra la fin mars. Dans les centres, les pommes de terre sont en terre généralement à la moitié du mois d’avril.

  • Quand récolter les pommes de terre ?

En tous les cas, la récolte des pommes de terre se fait en moyenne entre juin et novembre. Tout dépend des variétés. Les pommes de terre précoces sont plus rapides. Il faut en moyenne attendre 3 à 5 mois après la date de semis pour réaliser les premières récoltes.

Comment planter les pommes de terre : tout dépend des techniques

potato-373822_1280

Il existe en effet plusieurs techniques pour planter les pommes de terre. Outre la technique classique qui consiste notamment à créer des sillons dans le sol, il y a la culture sous paillis et en sac. Pour ces dernières, la saison de plantation est différente.

La culture sous paillis

  • En quoi cela consiste-t-il ?

Dit simplement, la culture sous paillis est une technique qui consiste à utiliser des pailles ou du compose afin de recouvrir les pommes de terre. Le but étant de protéger vos plantes de la lumière du soleil.

La technique n’exige pas de compétence bien précise.  Vous devez simplement mettre les pommes de terre sur le sol et de les couvrir. Si vous avez opté notamment pour du compost, vous allez devoir en remettre lors de l’entretien de vos plants. Choisissez surtout des composts jeunes pour garantir la réussite de votre plantation.

Pour une culture sous paillis, vous devez placer vos pommes de terre à 30 cm les unes des autres, et les couvrir de 15 cm de pailles en moyenne.

  • Les avantages

Outre d’être facile, et de s’adapter à la majorité des variétés de pommes de terre, cette technique peut présenter énormément d’avantages. Notamment, elle permet d’accélérer le moment de récolte de vos pommes de terre. En outre, elle aide à mieux entretenir et à nettoyer le sol. En effet, pour l’entretien des pommes de terre, vous allez devoir procéder au bêchage du sol et de bien d’autres démarches encore. Ce qui assurera une meilleure tenue à votre potager.

  • Quand commencer à planter ?

Pour une culture sous paillis, nous vous conseillons d’attendre le printemps. Il faudra toujours attendre que la saison soit idéale et que le gel soit réellement parti. Il en va de la réussite de votre plantation.

Une parfaite indication est la saison des fleuraisons des lilas. Quand cette fleur s’ouvre dans votre jardin, il est temps de procéder à la culture sous paillis de vos pommes de terre.

La culture en sac

  • En quoi cela consiste-t-il ?

Beaucoup plus répandue, la culture en sac est également une technique que vous pouvez utiliser afin de planter vos pommes de terre. Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de mettre dans le sol vos plants, mais dans un sac.

Pour cette technique, pensez à créer un fonds dans le sac pour le drainage du sol pendant l’arrosage. Placez ensuite ce sac entre 5 à 10 cm du compost. Pour remplir le sac, vous aurez besoin d’un terreau ou d’un compost dans lequel vous allez éparpiller simplement les semis. Évitez de couvrir le sommet de votre sac.

  • Les avantages

Cette technique est idéale pour ceux et celles qui n’ont pas assez place dans leur jardin pour une culture classique. Autre avantage est que l’entretien des plantes sera plus facile.

Contrairement aux idées reçues, la création d’une tour de pomme de terre est facile, et peut accélérer aussi la saison des récoltes de vos pommes de terre.

  • Quand commencer à planter ?

Pour cette technique, on vous conseille de patienter jusqu’au mois de février ou mars avant de commencer la plantation. Le tout est d’attendre que la période gel soit définitivement partie.

Quand planter vos pommes de terre : prendre en compte les variétés

potatoes-2356076_1280

Les variétés de pommes de terre que vous souhaitez avoir peuvent également impacter sur la saison idéale pendant laquelle vous devez planter vos légumes. 

  • Les pommes de terre précoces

Pour une récolte en début d’été, il faudra planter les pommes de terre précoces au début du printemps. C’est le cas notamment des Amandines, des Dolwenn de Bretagne, etc.

  • Les pommes de terre tardives

Les pommes de terre tardives se plantent au printemps pour une récolte vers la fin de l’été. On peut citer notamment dans cette catégorie la Mélody, La Vitelotte et les Rouges de Flandre.

Plantation de pommes de terre : parlons des saisons

agriculture-4008743_1280

Savoir quand planter pomme de terre n’est pas suffisant. Vous devez également, d’une saison à une à une autre songer à bien entretenir les plants. Il en va de la réussite de votre projet de jardin potager. Le point.

  • Les différentes préparations à faire avant la mise en terre de vos pommes de terre

Les pommes de terre ont besoin d’un sol assez meuble pour bien se développer. Aussi, vous devez préparer le sol avant la mise en terre en bûchant ce dernier à plusieurs centimètres de profondeur. Vous devez également nettoyer le sol efficacement. Retirez les cailloux, les grosses mottes, etc. qui peuvent gêner la plantation.

Pour votre plantation, vous avez le choix entre les plantes prétraitées qui n’ont plus besoin de germination ou les tubercules classiques que vous allez devoir faire germer pendant quelques jours pour accélérer les récoltes. Dans un cas comme dans l’autre, optez de préférence pour des semis bios. Ils sont de meilleure qualité et plus sûrs.

  • D’autres plantes à mettre à côté de vos pommes de terre

Pour une meilleure protection de vos pommes de terre, il est conseillé de planter ces dernières avec du lin, du cosmos, de l’absinthe ou de l’ail. Ce sont des plantes qui peuvent éloigner efficacement les nématodes et les doryphores. Ce qui facilitera l’entretien de vos plants.

  • Le compost et les engrais : quand les ajouter ?

Les pommes de terre ont besoin d’un sol assez riche pour bien se développer. Aussi, vous aurez besoin d’engrais ou de compost pour assurer la réussite de votre plantation.  Pendant l’entretien de vos pommes de terre, vous devez en rajouter au moins une fois au cours du développement des plantes. Idéalement, procéder en automne.

  • Arrosage des pommes de terre : les bons à savoir

Quand bien même les pommes de terre ne supporteraient pas l’humidité, elles n’apprécient pas non plus la sècheresse. Aussi, vous devez vous attarder sur l’arrosage des plantes. Faites toute fois attention.

Si lors d’une plantation en sac, vous avez le droit d’arroser abondamment le sol, car le sac ne retient pas l’humidité, ce n’est pas le cas au sol. Faites attention aux volumes d’eau que vous utilisez.

L’arrosage sera plus nécessaire en été bien évidemment. Préférez les arrosages le soir de préférence. Cela vous permettra aussi de prévenir la formation des champignons et de mieux protéger vos plants.

Si vous avez opté pour une culture sous pailles, pensez à arroser avant de mettre les paillis sur le sol. Ce qui vous garantira une parfaite protection de vos pommes de terre contre la sécheresse.

Comment planter des pommes de terre ?

potato-983788_1280

Bien évidemment, il ne suffit pas de connaitre la bonne saison pour procéder pour assurer la réussite de votre plantation. Il y d’autres détails sur lesquels vous allez devoir vous baser pour ce faire.

  • Les conditions de plantation de la pomme de terre

Les pommes de terre ont besoin d’un sol léger, riche et parfaitement drainer pour parfaitement se développer. Pour ce faire, vous avez besoin de compost ou d’engrais disponibles pour quelques dizaines d’euros auprès des revendeurs.

Pour assurer le bon développement de vos pommes de terre, vous devrez, comme susmentionné, en rajouter au cours de la production de vos pommes de terre.

  • Quel emplacement pour vos pommes de terre ?

Pour votre jardin potager, optez pour un emplacement parfaitement exposé à la lumière du soleil. C’est le gage de la réussite de votre plantation. Si vous avez assez d’espace dans votre jardin, optez pour une culture au sol, en sachant que vous allez devoir espacer chaque plant de quelques dizaines de centimètres. Le cas échéant, un tour de pommes de terre est la technique idéale pour la production de ce légume chez vous.

  • La mise au sol des pommes de terre : comment procéder ?

La mise au sol de vos pommes de terre doit respecter quelques conditions. Outre la période de germination, vous devez :

  • Préparer le sol en le retournant à une épaisseur de 30 cm environ. Le but est d’avoir un sol assez léger pour faciliter la mise en terre
  • Créer des sillons de 15 cm de profondeur pour la mise en place de vos germes
  • Placer vos pommes de terre en faisant attention à ce que les tubercules soient placées verticalement et avec la partie qui a germé vers le haut
  • entre chaque plante, respecter une distance de 30 cm minimum afin de laisser de la place à vos pommes de terre pour se développer.
  • Après avoir mis en place vos boutures, tassez légèrement le sol avant d’arroser votre plante
  • Placez le paillis si vous avez optez pour cette technique de culture afin de couvrir vos pommes de terre. Mettez en place les paillis avant d’arroser est préférable.

 

  • Comment entretenir vos pommes de terre ?

Bien évidemment, vos pommes de terre auront besoin d’entretien. Cela compte bien évidemment le buttage du sol pour garantir le maintien de la légèreté du sol pendant toute la durée de la culture.

La démarche est simple. Vous devez buter à quelques centimètres des pieds de vos pommes de terre. Ce qui permettra aussi de garantir la stabilité de vos plantes. Cette démarche est obligatoire quand vos pommes de terre auront atteint la hauteur de 15 cm. À savoir qu’à maturité, les pommes de terre peuvent faire 50 cm de hauteur en moyenne.

L’arrosage a déjà fait l’objet de quelques précisions plus haut. Il est nécessaire en été, tout en faisant attention à ne pas trop en faire au risque de faire pourrir vos pommes de terre.

  • Les maladies de la pomme de terre

Les pommes de terre peuvent également être l’objet d’attaques de parasites de maladies. Parmi les plus fréquents, il y a notamment les pucerons ou le mildiou, les doryphores et les pourritures bactériennes.

Les experts peuvent vous recommander plusieurs remèdes contre ce genre de problème. Contre le doryphore notamment, il vous suffit de marier vos pommes de terre avec d’autres plantes.  Pour le reste, vous aurez le choix entre des techniques naturelles ou des remèdes industriels pour soigner vos plantes.

  • Quand récolter vos pommes de terre ?

Vos pommes de terre pourront être récoltées en été, voire quelques jours avant en fonction des variétés, des régions et des techniques utilisés pour leur culture. Pour savoir s’il est temps ou non de récolter vos légumes, il vous suffit de vous fier à la couleur des feuilles.

Si elles sont jaunes, vous pouvez procéder. Mais attention, si vous patientez trop longtemps après le jaunissement des feuilles, vous risques de perdre votre récolte. SI les feuilles sèchent, vous n’aurez plus rien à prendre.

Pendant la récolte, munissez-vous de gans et de protection. La démarche est assez salissante.  Après la récolte, placez directement vos pommes de terre dans un endroit sec, frais et aéré, mais surtout directement à l’abri des lumières du soleil.

À savoir que les pommes de terre sont des légumes qui se conservent facilement et parfaitement pendant plusieurs semaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s