Quelles sont les maladies du cerisier ?

Prisée pour ses fruits en été et pour ses fleurs roses et délicates entre Mars et Avril, le cerisier est un des arbres fruitiers les plus prisés en France. Il est simple à planter, à entretenir et à la portée de tous les amateurs de jardinage. Ce qui ne gâche rien.

Mais attention, quand bien même le cerisier ne nécessite pas énormément d’entretien, l’arbre peut tout de même être victime de certaines maladies auxquels vous devez faire attention.

Petite présentation du cerisier

natural-4141766_1280

Avant de parler des maladies cerisier, il convient en amont de connaître un peu la plante.

  • Origine du cerisier

Le cerisier est un arbre qui vient à l’origine de l’Asie orientale, de la Chine et du Japon. C’est d’ailleurs l’une des attractions phares dans ces pays en automne. Les cerisiers proposent un spectacle hors du commun aux visiteurs.

Bien évidemment, depuis plusieurs millénaires, les variétés de cerisier ont augmenté dans le monde. On ne compte pas moins de 39 espèces de vrais cerisiers et 29 espèces de lauriers-cerisiers.

  • Description physique du cerisier

Dit simplement, le cerisier est un grand arbre fruitier qui, à maturité, peut atteindre les 8 à 18 mètres de hauteur. Il propose un feuillage caduc et une végétation vivace. Il fleurit, et propose des fleurs roses douces et agréables, entre Mars et Avril.

Ce qui annonce notamment le début du printemps. Il peut proposer des fruits en été. Les cerises sont connues pour leur saveur agréable et sucrée.

À savoir que le cerisier propose un développement assez long. Il ne grandit que de 1 mètre par an. En outre, il ne faudra pas vous attendre à avoir des fruits dès la première année de plantation de votre cerisier.

Il faudra patienter entre 6 à 8 ans. Heureusement que vous aurez encore des dizaines d’années après ça pour profiter des baies de votre arbre. Le cerisier peut vous durer longtemps.

  • Utilisation du cerisier

En plus d’être prisé pour ses fruits gourmands, le cerisier peut aussi être utilisé comme plante d’ornement. Ses fleurs peuvent apporter une certaine douceur et modernité à votre espace. Il est à noter que la plante se met aussi bien au sol qu’en pot. Aussi, il peut vous aider à peaufiner l’aménagement de votre terrasse comme de votre jardin extérieur.

Attention toutefois, il n’est pas conseillé d’utiliser les feuilles de cerisier pour le compostage ou pour le potpourri. Ces derniers sont plus sensibles aux maladies et peuvent entrainer des infections sur vos plantes. Il convient de directement jeter les parties de la plante dont vous ne vous servez plus.

  • Plantation du cerisier

Envie d’avoir un cerisier chez vous ? Voici quelques bons à savoir.

  • Quand le planter ?

Pour planter le cerisier¸ il convient d’attendre la fin du gel. En effet, cette plante ne supporte pas le froid. Généralement, les experts vous conseillent de planter votre arbre entre Octobre et Avril. Il pourra ainsi profiter de la pluie.

  • Quel type de sol utilisé ?

La plantation du cerisier s’adapte à toutes les régions. Il vous suffit d’utiliser le terreau idéal pour assurer son parfait développement. Le cerisier a besoin en effet d’un sol ordinaire et non argileux ou à la rigueur un peu calcaire pour assurer la réussite de sa plantation.

Le sol doit être neutre et peu humide. Vous devez donc aussi garantir le parfait drainage de votre sol. Vous avez plusieurs techniques pour ce faire : les graviers dans le fond de sol, un trou dans le fond de votre pot, etc.

  • Exposition du cerisier

Il importe de souligner que le cerisier a besoin d’une bonne exposition au soleil pour être en bonne santé. En outre, c’est un arbre assez fragile pendant les premiers mois de sa vie. Vous devez donc aussi l’abriter du vent.

Une orientation au nord est notamment conseillée si vous êtes dans une région ou l’hiver est particulièrement rude.

  • Où planter votre cerisier ?

Le cerisier peut être mis en terre comme plantée en amont dans un pot en fonction de vos besoins et de vos possibilités. Il peut aider à peaufiner l’aménagement d’une terrasse comme être planté dans un jardin. Le but est de le placer dans une zone bien exposée et pas trop ventée.

  • Semis ou greffage ?

Pou la multiplication du cerisier, vous avez le choix entre le greffage ou le semis. Les chances de réussite et la facilité sont les mêmes. Du moins, il convient de noter que le greffage est la technique la plus usitée. Vous devez donc pour ce faire, choisir une partie en bonne santé d’un arbre pour la mettre directement au sol.

Le choix du greffage est d’une importance capitale pour la réussite de votre plantation. Comme d’habitude, ce doit être une tige de 15 à 20 cm, droite, et sans feuillage ni fleurs. Le respect du type de sol et des conditions de plantation sera toujours de mise.

Comment entretenir votre cerisier ?

cherry-blossoms-4852942_1280

Comme susmentionné, le cerisier ne nécessite pas énormément d’entretien. Mais le peu dont il a besoin peut être le gage de la réussite de votre plantation. Le point.

  • Le taillage de la plante

Le taillage ne doit pas être fréquent sur un cerisier. Néanmoins, ce peut être utile afin de contrôler le développement de la plante et donc aussi la fonctionnalité de votre espace si vous mettez le cerisier sur un balcon ou une terrasse.

Les techniques de taillage varient en fonction de l’âge de votre arbre. Notamment pendant les premières années, vous devez tailler sur la branche principale du cerisier. Enlevez 1/3 de sa longueur totale.

Le but étant de lui permettre de prendre des formes. Une fois que le cerisier a grandi, vous devez simplement tailler les parties qui vous gênent.

Dans tous les cas, le taillage de la plante ne doit se faire qu’à la fin de l’été, à savoir : fin Août ou début Septembre.

Après le taillage, afin de prévenir notamment les maladies, on vous conseille de bien couvrir toutes les blessures que vous avez créées avec du mastic.

  • L’arrosage de la plante

Le cerisier n’apprécie pas l’humidité extrême. Aussi, vous devez être vigilant pendant l’arrosage de la plante. La fréquence varie en fonction des saisons et du type de sol que vous avez. En été, préférez arroser le soir et en hiver plutôt le matin afin de prévenir certaines maladies et assurer le bon développement de la plante.

Il est à noter que si vous utilisez un sol sableux, vous aurez plus à arroser le cerisier que si vous avez un sol argileux.

Le mieux est de directement demander conseil à des professionnels.

  • Quand récolter les cerises ?

Les cerisiers proposent des fruits au-delà de leur 6ème ou 8ème année. Tout dépend de la variété et du type de sol. En tous les cas, vous ne pouvez les récolter pendant l’été. N’attendez pas que les baies de cerises tombent sur le sol.

Les maladies du cerisier

cherry-blossom-4118102_1280

Mais le plus compliqué avec la plantation d’un cerisier est qu’il est plus sensible aux maladies. Quelles sont-elles ? Comment traiter la plante après une infection ? Comment prévenir ces maladies ? Voici quelques bons à savoir sur les maladies du cerisier.

On peut classer les maladies du cerisier en 2 grandes sortes : les ravageurs et les infections.

  • Les ravageurs

Les ravageurs ou les insectes sont les plus virulents sur les cerisiers. Ils peuvent mettre en péril la bonne santé et le parfait développement de votre plante. Mais ils peuvent également mettre en péril votre récolte.

Les cerisiers sont plus sensibles aux ravageurs. ça peut être la mouche-cerise, le puceron noir du cerisier, la chenille arpenteuse, le cossu gâte-bois, etc.

  • Les infections

Les infections ou les maladies peuvent aussi être nombreuses sur le cerisier. On peut citer notamment la pourriture grise, la moniliose, ou la cylindrosporiose. Il y a bien évidemment des traitements pour ce genre de maladie afin de vous aider à préserver votre cerisier.

Quels sont les ravageurs du cerisier ?

 

La mouche cerise

moumou

  • Qu’est-ce que la mouche cerise ?

Malgré son nom, la mouche cerise ne touche pas uniquement les cerisiers, mais l’ensemble des arbres fruitiers. C’est un insecte qui se nourrit notamment des fruits. Si vous vous faites attaquer par ces derniers, vous aurez des problèmes de récolte pendant plusieurs années.

En effet, les larves ne se contentent pas de se développer sur votre cerisier. Ils hibernent au pied de l’arbre en hiver pour ressortir de nouveau au printemps.

  • Comment traiter cette maladie ?

Le traitement de la mouche cerise est compliqué, voire parfois impossible. Vous pouvez bien évidemment utiliser les pièces chromatiques conseillées par les experts, mais leur efficacité n’est pas assurée.

  • Comment la prévenir ?

Les traitements préventifs sont mieux. Il vous suffit de mettre de l’argile verte à la base de votre cerisier. Ce qui vous permettra d’éviter ce genre d’insecte à vie.

Le puceron noir du cerisier

ant-3532281_1280

  • Qu’est-ce que le puceron noir du cerisier ?

Le puceron noir du cerisier est particulièrement actif au printemps. Vous pouvez en diagnostiquer la présence par les feuilles qui s’enroulent et les tiges qui se déforment.

  • Comment traiter cette maladie ?

Il est plus facile de se débarrasser de ce genre d’insecte. Il vous suffit d’utiliser d’autres insectes prédateurs qui le feront à votre place. On peut citer entre autres les œufs de chrysope, les larves de coccinelles, etc.

  • Comment la prévenir ?

Vous pouvez aussi prévenir le puceron du cerisier. Il vous suffit dans ce cas d’éviter les engrais trop riches en azote.

La chenille arpenteuse

chenaille

  • Qu’est-ce que la chenille arpenteuse ?

La chenille arpenteuse est un insecte qui se nourrit à la fois des bourgeons de votre cerise et de ses feuilles. Elle peut être très ravageuse si vous ne traitez pas rapidement le problème.

  • Comment traiter cette maladie ?

Pour ce faire, vous avez plusieurs panels de solutions bio, dont notamment l’introduction d’autres insectes prédateurs sur votre cerisier. C’est efficace et sûr. Ceci sert également de traitement préventif.

Quelles sont les infections du cerisier ?

La pourriture grise

pourriture

  • Qu’est-ce que la pourriture grise ?

Touchant particulièrement le cerisier, la pourriture grise est facile à distinguer. Vous avez des traces grises sur les fruits ? Les fleurs de votre cerisier sèchent et tombent ? Vous en êtes victimes.

C’est une maladie particulièrement virulente, qui peut entraîner la pourriture sur l’ensemble de vos cerises.

  • Comment traiter cette maladie ?

Pour traiter cette maladie, vous devez agir vite. Taillez et enlevez les zones très infectées.

Vous pouvez également utiliser la décoction de prêle pour soigner votre plante et prévenir la qualité de la prochaine récolte.

  • Comment la prévenir ?

Prévenir la pourriture grise on vous conseille d’éviter les plantations de cerisier avec compost. Préférez les terreaux proposés par les spécialistes.

La moniliose

molina

  • Qu’est-ce que la moniliose ?

La moniliose est une maladie qui se développe lentement. Elle commence par de petites tâches sur les fruits et finit la pourriture de ces derniers.

  • Comment traiter cette maladie ?

Pour traiter cette maladie, on conseille encore une fois la décoction de prêle. C’est un soin naturel et efficace, mais surtout facile à utiliser.

  • Comment la prévenir ?

Pour la prévention, on vous conseille toutefois le silicate de soude de 1%. Vous devez en appliquer sur le tronc de votre cerisier avant chaque hiver. Ce qui permettra d’éviter la prolifération des champignons responsables de cette maladie.

La cylindrosporiose

  • Qu’est-ce que la cylindrosporiose ?

La cylindrosporiose se manifeste surtout en automne et au printemps. Elle se diagnostique par des tâches sur le cerisier et un dessèchement de la plante.

  • Comment traiter cette maladie ?

C’est fort heureusement une maladie qui se traite assez facilement. Vous aurez besoin d’une décoction de prêle pour ce faire.

  • Comment la prévenir ?

Pour prévenir cette maladie, vous devez faire attention à l’humidité et l’exposition de votre cerisier.

La gommose

gomo

  • Qu’est-ce que la gommose ?

La Gommose est l’une des maladies du cerisier les plus connues. Comme son nom l’indique, elle se manifeste par une surproduction de la gomme ou de la sève sur le tronc du cerisier.

C’est un risque que vous encourez à chaque taillage de votre arbre fruitier. Les blessures qui ne sont pas très bien couvertes peuvent être attaquées par des champignons. Ce qui cause la gommose.

  • Comment traiter cette maladie ?

Il existe des traitements contre la gommose. Mais leur efficacité n’est pas certaine. Tout dépend de la gravité de la situation. La bouillie bordelaise propose entre autres un taux de réussite assez intéressant.

  • Comment la prévenir ?

Les traitements préventifs sont les plus efficaces pour protéger votre cerisier. Pensez à couvrir les blessures de votre taillage avec des mastics. Ce qui évitera la gommose.

Pseudomonas Syringae

hnhn

  • Qu’est-ce que Pseudomonas Syringae ?

Le pseudomonas Syringae est la maladie la plus grave que vous pouvez rencontrer sur un cerisier. Elle entraîne notamment la pourriture de la totalité de l’arbre. Les moisissures s’attaquent en amont à l’écorce de l’arbre, puis entraineront son décès.

Il importe de noter que c’est une maladie due à une bactérie.

  • Comment traiter cette maladie ?

Pour prévenir le décès de votre cerisier, il convient de tailler l’arbre sur les zones infectées. Vous pouvez également utiliser les fongicides pour traiter la plante et empêcher que la bactérie ne s’attaque à d’autres parties de l’arbre.

  • Comment la prévenir ?

Il n’est pas possible de prévenir cette maladie. Du moins, il n’y a pas de traitement spécifique pour ce faire. Il vous suffit de bien entretenir votre cerisier et de bien désinfecter vos accessoires avant de tailler la plante.

Anthacrose

  • Qu’est-ce que Anthacrose ?

L’Anthacrose est une maladie assez courante dans les jardins potagers. Elle ne touche pas uniquement le cerisier, mais la majorité des arbres fruitiers et des légumes.

L’Anthacrose se manifeste par le dessèchement des feuilles. Elle est causée par des champignons.

  • Comment traiter cette maladie ?

Le traitement de cette maladie consiste uniquement à empêcher sa propagation. Dans cette optique, vous devez tailler et enlever les feuilles qui sont touchées. Puis brulez directement ces derniers.

  • Comment la prévenir ?

Bien soigner la composition de votre sol de plantation peut aider à prévenir l’Anthacrose. Notamment, les champignons responsables de cette maladie seront plus à l’aise dans un sol riche en Azote.

En outre, faites attention lors de l’entretien de votre plante. Veillez à ne pas arroser les feuilles  afin d’éviter que les champignons ne prolifèrent.

Tavelure

tavelure

  • Qu’est-ce que la tavelure ?

La tavelure est une maladie qui touche à la fois les fruits et les feuilles de votre cerisier. C’est donc une maladie qui peut mettre en péril la récolte de cette année, voire des années suivantes.

Votre arbre est victime de Tavelure si vous remarquez des feuilles brunes et des taches brunes également sur les fruits. Encore une fois, c’est une maladie qui sera causée par des champignons qui se développeront directement sur les feuilles et les fruits de votre cerisier.

  • Comment traiter cette maladie ?

La tavelure se traite facilement et assez rapidement avec la pulvérisation de bouillie bordelaise. Mettez-en sur les zones infectées.

Il est également préférable de vous débarrasser des fruits qui ont été touchés. Le but étant de limiter la propagation de la maladie.

  • Comment la prévenir ?

La prévention est pour le moins compliquée pour cette maladie. Néanmoins, c’est une maladie qui se traite assez bien et qui peut ne pas affecter la totalité de votre production si vous faites assez attention.

Pourridié

  • Qu’est-ce que la pourridié ?

Si vous avez des champignons, mêmes comestibles à la base de votre cerisier, votre plante risque la Pourridié. C’est une maladie dont les symptômes sont assez faciles à identifier. Notamment, les feuilles de votre cerisier tombent. L’arbre commencera aussi à se faner petit à petit. La raison en est que les champignons s’attaquent à la racine des arbres

  • Comment traiter cette maladie ?

Malheureusement, aucun traitement n’est disponible pour la pourridié. Soigner votre plante sera d’autant plus compliqué sur les racines sont entièrement détruites.

  • Comment la prévenir ?

Mais vous pouvez prévenir la maladie en vous débarrassant rapidement des champignons qui tentent de se développer à la base de votre cerisier. Vous devez donc vérifier fréquemment l’environnement de votre arbre.

Cloque du pêcher

cloque

  • Qu’est-ce que la cloque du pêcher ?

La cloque du pêcher est aussi une maladie qui peut toucher le cerisier. Elle se manifeste par des feuilles qui se gonflent, des cloques sur les feuilles et les feuilles qui s’enroulent sur elles-mêmes avant de finir par se casser et tombées.

C’est une maladie qui est généralement la conséquence des champignons sur le cerisier. Ils provoquent notamment le jaunissement des feuilles et à la longue votre arbre perdra son esthétisme.

  • Comment traiter cette maladie ?

Le traitement idéal contre la cloque du pêcher reste la bouillie bordelaise. La mixture naturelle est facile à préparer et s’utilise sans risques toute l’année sur les zones infectées.

  • Comment la prévenir ?

En guise de prévision, utilisez toujours la bouillie bordelaise. Sur un tronc sain toutefois, il est conseillé d’en pulvériser au début de l’hiver et pendant le changement de saison.

Coryneum

toto

  • Qu’est-ce que Coryneum ?

Le Coryneum se manifeste par des traces rouges violacées sur les feuilles du cerisier. Elle peut à la longue entraîner le dessèchement des branches et des feuillages de la plante, voire le décès de la plante.

  • Comment traiter cette maladie ?

Afin de traiter cette maladie, la bouillie bordelaise est un remède efficace. Vous devez en mettre fréquemment jusqu’à ce que les tâches disparaissent. Ce qui va vous permettre d’éviter la production de résines et donc de préserver votre cerisier.

  • Comment la prévenir ?

La bouillie bordelaise peut également service de prévention. Dans ce cas, vous devez verser la mixture eu début et en fin d’hiver sur une plante saine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s