Comment planter un figuier ?

Ce fruit à mille pépins est très connu de certains pays. Et dans certaines répliques de dessins animés, on entend les personnages se vanter « mais cette figue est exquise ! », témoignant ainsi du délice de ce fruit exotique peu connu. A préciser toutefois qu’on ne fait pas référence à une banane.

Dans certains pays de l’Océan Indien, la banane est aussi appelée figue. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, la figue n’est pas à proprement parler un fruit pour autant elle est comestible. De plus, il est bien possible de la planter chez soi. Voici quelques informations à connaitre avant de planter une figue et toutes les astuces pour la plantation en question.

La figue c’est quoi exactement ?

figs-2619978_1280

Généralement, la figue est reconnue comme un fruit du figuier. Cet arbre est de la famille des moracées. Il reste un emblème très connu du bassin méditerranéen et aussi des pays de l’Océan Indien. C’est un fruit millénaire qui n’a subi aucun changement notable à travers le temps.

Comme il a été précisé, la figue n’est pas un fruit du point de vue botanique. La figue est plutôt une fleur qui à maturité produit des akènes dans une pulpe. Cette pulpe étant comestible, nous avons par la suite un fruit. On fait face à un faux-fruit de ce fait mais cela ne peut vous empêcher de le manger.

On recense dans le monde plus de 700 variétés de figues. Elles sont réparties en trois catégories. Ainsi on retrouve les figues vertes, celles grises ou rouges et celles noires qui peuvent être aussi violettes. Quant à la production, elle est très variable en fonction de la figue.

Le figuier est une plante plus ou moins imposante. Elle mesure entre 5 à 10 m selon la variété. C’est un arbre fruitier qui demande généralement un sol ordinaire bien qu’appréciant un sol calcaire. Fait intéressant : le figuier donne des figues qu’une fois bien enraciné quitte à ce que cela prenne des années. Il ne faut donc pas s’alarmer si votre figuier ne donne pas de figues, armez-vous tout simplement de patience.

Utilisation de la figue

fig-972271_1280

Fraiche ou sèche, la figue a une place importante dans la cuisine. Et cela dans la cuisson générale, la pâtisserie ou la confiserie. Depuis des siècles, les athlètes en consomment pour sa valeur énergétique très importante. Et cela est valable jusqu’à présent. D’ailleurs Platon fait référence à cette figue et sa place auprès des athlètes.

De plus, il est surnommé l’amateur des figues étant donné qu’il appréciait beaucoup ce fruit. Diverses recettes ont ainsi été créées pour utiliser le gout de la figue à bon escient. Et contrairement à ce que l’on peut penser, plus la figue est d’allure repoussante avec un habit pauvre, plus elle est bonne.

Dans certains pays asiatiques, la figue est consommée sèche. Elle peut être aussi grillée farcie avec de graines d’amandes. La figue est très riche en vitamines, principalement de vitamine B3. Étant aussi dotée de fibres, elle aide à améliorer le transit intestinal. Étant énergétique, on y retrouve aussi du fer alimentaire, du calcium et du potassium.

Plantation du figuier

fig-tree-4432033_1280

Bien que le figuier aime des climats particuliers, il est possible de le planter partout. Toutefois les endroits exposés annuellement à la congélation est à prohiber comme la Sibérie par exemple. Ce qui est tout à fait logique. Sachez que chaque variétés choisit des saisons particulières et des climats définis pour de meilleures productions.

Avant de passer proprement par la plantation du figuier, il est cependant nécessaire de prendre en compte les points suivants :

  • Le climat et les conditions : loin d’être capricieux, il faut toutefois faire attention aux besoins d’un figuier. Les variétés choisissent elles-mêmes le climat qui est le plus adapté pour leurs croissances. Vous pouvez planter n’importe quel figuier chez vous si vous l’exposez très bien au soleil et le mettez à l’abri du vent. Il faut éviter aussi dans les zones situées trop en hauteur. Il aime particulièrement les sols calcaires bien qu’il tolère tous les types de sols. Principal avantage avec le figuier : il est très rustique. De ce fait il est tout à fait possible de le voir pousser de nouveau après une longue période de froid assez intense.
  • Quand le planter ? Idéalement en mars pour une bonne production et croissance. C’est juste la période avant le redémarrage de la végétation. Si la plante est livrée en conteneur, la période de plantation est située entre octobre et avril. Évitez les plantations lors des périodes de gelées. Même s’il est question d’une plante rustique, la jeune pousse n’y survivra pas.
  • la distance : Lors de la plantation, il faut respecter une certaine distance entre chaque plante. Si la jeune pousse ne prend que peu de place, une fois adulte elle est assez imposante. Etant donné que la pousse est fragile, plantez le figuier à l’abri d’un mur ou d’un autre imposant pour être protégée du vent et surtout ceux qui sont particulièrement froids.
  • La plantation en pleine terre : tant que possible, il est toujours préférable de planter le figuier en pleine terre pour qu’il puisse bien se nourrir.

Les étapes suivantes à suivre

fig-3409882_1280

Il faut creuser un trou d’un demi-mètre de profondeur et d’une largeur d’environ 80 cm s’il est question de sol argileux.

Veillez à retirer les mauvaises herbes et les plantes non désirées aux alentours. Déracinez aussi les plantes qui ont tendances à tout prendre les éléments nutritifs présents sous terres. Souvent elles affament les autres plantes qui se trouvent autour. Retirez également tous les cailloux présents dans la terre.

Pour que la terre soit bien riche et que la plante se trouve dans un bon environnement, ajoutez dans le fond du trou du fumier composté. Recouvrez ensuite le tout pour que la racine de la plante ne soit pas en contact direct avec cette composition. Ajoutez par la suite un engrais spécial reprise racinaire et enfin mélangez avec de la terre. Cet engrais spécial n’est pas obligatoire mais vous pouvez le mettre quand même.

Prenez votre figuier et coupez l’extrémité des racines.

Installez ensuite votre figuier dans le trou en faisant en sorte à ce que le démarrage des branches correspond au niveau du sol.

Combler par la suite le reste vide et tasser bien. Formez une cuvette pour accueillir un bon arrosage. Pour cette première fois, il est conseillé d’arroser abondamment pour mouiller à la fois les racines mais aussi le sol. Versez environ une quinzaine de litres.

Si vous le souhaitez, vous pouvez tailler les rameaux.

  • Pour une plantation en bac : si vous ne disposez pas d’une surface en terre assez importante, il est aussi possible de planter dans un bac. Mais dans ce cas, il est conseillé de choisir des variétés qui sont relativement plus petites lorsqu’elles grandissent. Pour le processus, il faut une profondeur et largeur de 50 cm chacune. Pour le mélange, il faut de la terre de jardin, du terreau plantation ainsi que du sable. La quantité de chacun à 1/3.
  • La bouture de figuier : vous pouvez aussi procéder à la bouture du figuier. La saison idéale est toujours vers le mois d’avril. Les saisons hivernales sont toujours à prohiber. Entre avril et juin, les pousses sont en pleines croissances, les bois également. C’est donc une saison très propice pour quelques reprises. Une croyance qui tient ses comptes aussi est de suivre les mouvements de la lune. La pleine lune ou la phase montante est très favorable à l’enracinement des plantes. N’oubliez jamais que les plantes sont toutes aussi fragiles que les autres êtres vivants. Lors de la bouture, faites très attention avec l’outil que vous allez utiliser. Désinfectez votre outil avec de l’alcool fort pour éviter toute propagation de maladies.

Pour la bouture du figuier, suivez les étapes suivantes tout en respectant une bonne hygiène pour votre plante :

  • Préparez un pot assez grand pour accueillir la plante : Le mélange est celui que l’on retrouve comme lors d’une plantation dans un bac.
  • Cherchez un figuier avec un rameau vert : Veillez à ce qu’il ne soit pas encore transformé en bois complètement. Il faut que le rameau soit assez mature et devra porter 4 paires de feuilles au maximum. La coupure se fera sous un œil. Éliminez les feuilles à la base car une fois en terre elles peuvent pourrir rapidement. Vous pouvez tout simplement aussi éliminer toutes les feuilles présentes : Enfin, prenez garde de pincer la tête du rameau.
  • Insérez dans la terre le rameau, tassez puis arrosez : Gardez le pot sous châssis froid. La terre du pot doit rester toujours humide pour une bonne croissance. Vérifiez toujours votre plante pour suivre son développement de près. Faites également attention car des nuisibles peuvent attaquer les jeunes pousses.
  • Conseils importants : Le figuier est une belle plante en soi une fois à maturité. Avec un charme assez imposant, cette plante trouve bien sa place dans le jardin. Vous pouvez donc le planter parmi les plantes à fleurs. Taillez votre plante de façon à obtenir un merveilleux résultat. Dans un grand jardin, vous pouvez le planter seul. Dans ce cas, choisissez une variété d’envergure importante. Etant donné que c’est une plante très souple, elle tolère la présence d’autres végétaux à ses côtés.

L’entretien du figuier

fig-tree-2636801_1280

Certes le figuier est une plante rustique pour autant cela ne vous exempte pas d’effectuer quelques entretiens très conseillés. Dans les régions fraiches, il est conseillé de tailler les figuiers. On peut ainsi se débarrasser des parties mortes pour mieux optimiser la croissance.

De plus, votre avantage c’est que le figuier supporte très bien la taille. Taillez-le de ce fait vers fin février mars, fin de l’hiver. Car une taille exposée aux gelées est assez néfaste pour la plante. Eliminez chaque année les rameaux qui partent vers l’intérieur pour donner de la voie aux rameaux partant vers l’extérieur. Outre le bouturage, vous pouvez aussi passer par marcottage aérien.

En été, il fait relativement chaud. Certaines régions enregistrent même des périodes caniculaires. Les trois premières années après sa plantation, la plante appréciera des arrosages réguliers surtout durant les périodes très sèches. L’idéal est de maintenir une certaine fraicheur au niveau du pied de la plante. Installez de ce fait un paillage qui reste très efficace pour lutter contre la sècheresse. Après un bon paillage, la plante sera prête à faire face à l’été même avec seulement deux arrosages par semaine.

Quelques figuiers restent toujours debout en hiver. La plante est rustique et supporte le froid mais pas au-delà d’une température en dessous de -15 degrés. De plus avec un sol mal drainé, la plante résiste mal. Si votre plante est totalement détruite par l’hiver, coupez net ras les branches. Attendez le printemps et vous allez voir que la souche repartira facilement.

Les figues qui ne mûrissent pas

fig-327078_1280

Il arrive aussi que votre figuier offre des figues qui ne murissent pas. C’est-à-dire que les figues n’atteignent même pas leur phase de maturité et elles commencent à tomber. Elles grossissent tout simplement de quelques centimètres et rendent l’âme en tombant. Il y a des raisons à cela.

Si vous faites face à ce genre de phénomène, les raisons peuvent être :

  • Le manque de soleil. A certaine phase de sa vie, la plante demande beaucoup de soleil pour produire des fruits mûrs et prêts à être consommés. Et cette phase c’est durant la maturation des figues. Faites donc attention.
  • L’emplacement de la plante. L’endroit où vous l’avez planté n’est pas adéquat. C’est peut-être une zone exposée au vent, où il y a moins de chaleur ou encore parce que le sol n’est pas réellement adapté. Revoyez ces détails et déplacez la plante si elle n’est pas encore trop imposante.
  • Un souci au niveau des racines. Les racines du figuier ont besoin d’éléments présents dans le sol. Il ne peut pas les chercher si la plante ne dispose pas assez de racines. Il faut alors bien fertiliser le sol et s’armer de patience car cela ne se fait pas d’un coup de baguette magique.

Maladies et nuisibles du figuier

boubou

Le figuier est semblable à toutes les autres plantes. Elle peut être attaquée par des maladies et des nuisibles. Et au pire, la plante peut en mourir. L’ennemi le plus redoutable est la teigne. Même si c’est une plante très rustique, il faut toujours faire attention. Si vous remarquer cet ennemi alors utilisez de l’insecticide.

La mouche de la figue apprécie aussi l’arbre en question. L’autre ennemi qui ne connait pas de traitement est le chancre. Il est alors conseillé de prévenir en utilisant de la bouillie bordelaise.

Les effets indésirables de la plante

fig-15022_1280

La plante offre des fruits exquis mais il faut tout de même faire attention :

  • Lors de la cueillette de la figue, portez des gants car le lait de la plante est assez nocif pour la peau. Il peut provoquer des démangeaisons importantes.
  • Peler la figue autour de la peau pour éviter les irritations surtout pour les palais fragiles.
  • Ne consommez pas trop de fruits. Certes les fruits sont bons pour la santé mais tout excès est un défaut. Et cela est aussi valable avec la figue. Si le fruit est délicieux, cela ne veut pas dire qu’il faut en abuser. Consommer avec parcimonie pour éviter des problèmes de digestion.

Les variétés de la plante

figs-357681_1280

On recense des centaines de variétés, mais voici une liste intéressante dont vous pouvez vous baser sur le choix de votre figuier :

Adam
Alma  ou Fall Gold
Angélique
Abicou ou Aubique noire de Provence
Ashridge forcing, connue aussi comme de Brown turkey
Aubicout, connue aussi comme de Aubique noire
Aubique blanche
Aubique noire Bifere
Athène, connue aussi comme de Marseillaise
Banane, connue aussi comme de Smyrne
Barbillonne Bifère
Barnissotte blanche, connue aussi comme de Bourjassotte blanche
Barnissotte noire, connue aussi comme de Violette Solliès
Barnissou blanc, connue aussi comme de Bourjassotte blanche
Bécane Unifere
Bella brunetta, connue aussi comme de Brown turkey
Bellone
Bellone Bifère, connue aussi comme de Sultane
Biogeto nero
Black Ischia
Black Jack
Black Mission
Blanche Connu aussi comme de Blanche d’Argenteuil
Blanche d’Argenteuil
Blanche Navello, connue aussi comme de Dalmatie
Blanquette, connue aussi comme de Marseillaise
Bornholm’s Diamant
Bouche-barique, connue aussi comme d’Aubique blanche
Bougeassotte noire, connue aussi comme de Violette Solliès
Boule d’or
Bourjassotte blanche
Bourjassotte noire, connue aussi comme de Violette Solliès
Bourjassotte
Bouriassotte, connue aussi comme de Bourjassotte blanche
Bourraou
Briasca, connue aussi comme de Bourjassotte blanche
Brogiotto
Brogiotto nero, connue aussi comme de Violette de Sollies
Brooklyn
Brown Turkey
Brunswick
Califfo blue
Campanière Terroir
Carbassette, connue aussi comme de Bourjassotte rayé
Castex
Castle Kennedy, connue aussi comme de Brunswick
Célestine ou celeste, connue aussi comme de Grise Saint-Jean
Col de Dame blanc
Col de Dame noir
Roussillon, Catalogne Espagnole
Col de Signora, connue aussi comme de Col de Dame
Coll de Senyora, connue aussi comme de Col de Dame
Common blue, connue aussi comme de Brown turkey
Conadria
Contessina
Cordelière, connue aussi comme de Grise Saint-Jean
Corie
Cotignagne
Couille du Pape, connue aussi comme de Marseillaise
Coucourelle grise, connue aussi comme de Grise Saint-Jean
Coucourcelle grise, connue aussi comme de Grise Saint-Jean
Courgette rayée, connue aussi comme de Bourjassotte rayé
Croustillou
Dalmatie
Dalwaki
Danny’s Delight
Dauphine Bifère
Deanna
Dorée Connu aussi comme de Goutte d’Or
Dottato
Douqueira negra, connue aussi comme de Noire de Caromb
Eaubonne
Figua Turca, connue aussi comme de Bourjassotte rayé
Figue Banane, connue aussi comme de Longue d’août
Figue d’Athène, connue aussi comme de Marseillaise
Figue de Marseille où acheter
Figue de Nice, connue aussi comme de Bellone
Figue Miel
Fiorone
Galbun Synonymes : Gulbun, Jewel, Malcom’s super giant
Gelb
Gentile Bianco
Gentile
Goutte d’or Bifére,
Grise
Grise de Marseille, connue aussi comme de Marseillaise
Grise du Brégoux Bifère
Grise Saint-Jean
Bifère,
Grisette, connue aussi comme de Grise Saint-Jean
Grosse Blanche, connue aussi comme de Bourjassotte blanche
Grosse de juillet, connue aussi comme de Sultane
Grosse grise de notre dame
Grosse violette longue, connue aussi comme d’ Aubique noire de Provence
Hirta du Japon, connue aussi comme de Pastilière
Jérusalem, connue aussi comme pour Smyrne
Kadota
Lipari
Lampeira
LSU Gold   peau vert-jaune citron
LSU Purple
Maravella, connue aussi comme de Bourjassotte rayé
Marseillaise
Marylane   Origine USA,
Mère véronique
Miel du portugal
Moissonière
Monginenco, connue aussi comme de Noire de Caromb
Morena
Moissone
Mussega blanca, connue aussi comme de Sucre vert
Napolitaine Unifere
Néfiach Néfiach
Negrette
Negro largo, connue aussi comme de Violette de Solliès
Négronne bifere
Nicey
Noire de Barbentane unifère
Noire de Bellone, connue aussi comme de Sultane
Noire de Bursa
Noire de Caromb
Noire de Caroub, connue aussi comme de Noire de Caromb
Noire de juillet, connue aussi comme de Sultane
Noire de Nice, connue aussi comme de Bellone
Noire de Solliès, connue aussi comme de Violette Solliès
Nordland où acheter
Observantine, connue aussi comme de Grise Saint-Jean
Osborn Prolific où acheter
Panachée, connue aussi comme de Bourjassotte rayé
Parisienne, connue aussi comme de Violette Solliès
Pastellere, connue aussi comme de Pastilière
Pastilière
Variété
Peretta
Peroquina ,connue aussi comme de Noire de Caromb
Perroquine, connue aussi comme de Noire de Caromb
Perruquière, connue aussi comme de Noire de Caromb
Pied de Boeuf
Portogallo
Reculver
Ronde de Bordeaux
Rosetta
Rouge de Bordeaux, connue aussi comme de Pastillière
Roulandine
Roulet
Salviotte unifere,
Sarilop
San Pedro noire, connue aussi comme de Aubique noire de Provence
San Piero Utilisé en Italie pour désigner l’Aubique noire
San Pietro, connue aussi comme de Dalmatie
Smyrne
Sucrette
Bifère,
Tardios
Tardive d’espagne
Tena utilisé pour le séchage, maturité juillet et septembre, figuier à développement important
Trescolan
Trojano Figue à peau vert pale-jaune, intérieur rosé,
Vallairy
Verdone, connue aussi comme de Ronde de bordeaux
Verdale ou Grosse verdale Synonymes : Green Ischia, New verte
Vaticano
Violette, connue aussi comme de Dauphine
Violette d’argenteuil, connue aussi comme de grise de Tarascon
Violette de Solliès
Unifère.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s