Comment choisir son paillage pour le jardin ?

La technique du paillage est très utilisée par les professionnels du jardinage et elle a énormément d’avantages. Du moins, ce sera le cas si vous savez choisir les paillis à utiliser en fonction de vos objectifs et du type de sol que vous avez et des végétaux que vous allez planter.

Le paillage jardin consiste notamment à recouvrir le sol d’une manière organique, minérale ou plastique selon le cas. Contrairement aux idées reçues, cette astuce n’est pas uniquement réservée aux professionnels du jardinage. D’ailleurs, voici quelques conseils pour bien choisir le paillis, même pour les amateurs.

L’essentiel sur la technique de paillage

ypm

Mais avant tout, il parait important de revenir sur les essentiels à savoir sur la technique du paillage. Il s’agit d’un système qui consiste simplement à verser du paillis sur le sol du jardin, comme susmentionné. Mais encore ?

  • Où appliquer le paillage ?

La technique du paillage s’utilise partout. Conseillée pour les jardins classiques d’ornements, elle est surtout nécessaire dans les jardins potagers et sur les plantations des arbres fruitiers.

Dans la forêt, le paillage se fait naturellement. Mais dans les jardins, sur les haies comme sur la plantation de jeunes arbres et arbustes, il faudra procéder au paillage manuellement. Sachez également que vous pouvez verser du paillis sur les massifs ou les pots et les jardinières.

Le paillage est même conseillé sous serre pour conserver les valeurs nutritives du sol.

  • Comment faire un paillage du sol ?

Le paillage du sol ne se fait pas aux petits bonheurs la chance. Il y a quelques conditions à respecter pour ce faire. Notamment, il est conseillé de procéder uniquement sur un sol bien nivelé et après un désherbage.

En outre, vous devez certes verser une certaine épaisseur de paillis sur le sol, mais veillez à faire attention à laisser tout de même la plante respirer. Réservez quelques centimètres au pied de la plante pour éviter que la plante sèche.

Pour  ce qui est de l’épaisseur des pailles à utiliser, tout dépend des caractéristiques de votre sol et des résultats attendus.

Enfin pour l’arrosage de l’espace après le paillage, optez pour des tuyaux spécial paillage. Ce qui vous permettra de protéger le sol et le paillage tout en entretenant la plante.

  • Quand procéder ?

Il n’y a pas spécialement de bon moment pour procéder au paillage du sol. Néanmoins, sachez que dans la majorité des cas, afin d’éviter du stress aux plantes, les jardiniers procèdent avant l’hiver. Ce qui permet également de protéger les plantes.

Toutefois, s’il est possible de retirer le paillage en été, la démarche est conseillée en automne pour assurer une fertilité optimale du sol jusqu’au printemps, saison idéale pour la majorité des cultures.

En outre, pour des raisons pratiques, il faut éviter le paillage les jours de vent important.

  • Les avantages de cette technique

Les experts en jardinage notent plusieurs avantages au paillage du sol. Cela permet notamment d’entretenir naturellement le sol et de limiter les fréquences des arrosages. Les pertes d’eau et l’humidité sont avec moins importantes avec le paillage.

C’est également un bon moyen pour empêcher les mauvaises herbes de pousser abondamment dans le jardin. Ses dernières ont besoin d’une forte exposition aux rayons de soleil pour grandir.

Conseillé surtout pour les sols argileux, le paillage est une bonne manière d’éviter le tassement et donc de facilement entretenir les plantes. Sur d’autres types de sol, il permet de l’enrichir en humus et en argilo-humique. Autrement dit, le paillage booste la fertilité du substrat.

Mais c’est surtout une démarche utile en hiver afin de protéger les plantes du grand froid et de leur assurer un bon développement. Le paillage est également propice au développement des insectes.

Comme susmentionné, le paillage est conseillé dans les jardins fruitiers. La raison est simple ! La paille empêche les fruits de tomber directement sur le sol. Ce qui vous assure le bon entretien de votre espace extérieur.

Conseillé pour l’entretien de votre jardin, et même des plantes d’ornement, le paillage peut aussi être le gage de la réussite de votre plantation et du parfait développement de vos plantes. Vous évitez ainsi les maladies et les parasites en tout genre.

Enfin, le paillage permet d’assurer une certaine stabilité dans le sol. C’est un excellent soutien des engrais et des composts, pour assurer un parfait rendement de vos jardins potagers.

Les différents types de matériaux disponibles

mieral

On peut simplement classer les matériaux disponibles pour le paillage en plusieurs grandes sortes : organiques, plastiques ou textiles, ou végétaux, ou encore les minéraux.

  • Le paillage végétal

Le plus répandu est le paillage végétal. Il est simple à réaliser et assez aéré pour s’adapter à tous les types de sol et de plantation. Sans compter qu’il a l’avantage d’être esthétique et de durer plusieurs années.

En règle générale, on optera pour le bois raméal pour le paillage du sol. Mais les professionnels peuvent aussi vous proposer d’autres alternatives à base de déchet de taille de bois, etc. À savoir qu’il s’adapte davantage à des sols riches en minéraux.

  • Le paillage organique

IL se trouve à la seconde place des paillis les plus utilisés par les professionnels du jardinage. Ce sont les résidus de tontes des gazons, des feuilles mortes ou encore des pailles de céréales.

Le paillis organique a l’avantage de protéger les plantes, tout en se mélangeant simplement et rapidement à tous les types de sol. En outre, il vous durera plusieurs années.

  • Le paillage plastique ou textile

Largement démocratisé au cours de ces dernières années, le paillage en plastique ou en textile commence à s’inviter de plus en plus dans les jardins des particuliers. Il s’agit d’une simple toile tendue, généralement biodégradable, que vous placez sur le sol. Différents matériaux sont utilisés par les grandes marques pour la fabrication de ce type de paillage.

  • Le paillage minéral

Ce sont les billes d’argiles, les ardoises concassées, les coques d’œufs, d’huîtres, etc.  Ils sont très designs et permettent, en plus de protéger le sol, il peaufine l’aménagement de votre extérieur.

Simples à utiliser, ces derniers sont présents aussi bien en pot que directement sur le sol en fonction de vos besoins. Ils  auront en tous les cas une durée de vie illimitée.

Le paillage végétal : les différents choix possibles

paillagee

Comme susmentionné, le paillage végétal est le plus utilisé de tous. IL est biodégradable, ce qui permet de nourrir en profondeur le sol et d’assurer une bonne protection et nutrition des plantes. Plusieurs alternatives vous sont proposées en fonction des caractéristiques de votre sol.

  • Écorce broyée

Faciles à trouver et à utiliser, les écorces broyées sont les stars des paillages de jardin. En règle générale, dans les espaces extérieurs des particuliers, on trouve des paillis de pins. Ce qui est à la fois efficace et design. Afin de personnaliser votre espace, vous pouvez les choisir de différentes couleurs.

Les écorces broyées présentent énormément d’avantages dont justement la modicité, la durabilité et la simplicité de mise en place. Néanmoins, vous devez faire attention lors de l’utilisation de ce genre de paillis. Elles ne s’adaptent pas au sol calcaire et uniquement à certains types de plantes comme les fraisiers, les azalées, etc.

Si vous n’êtes pas sûr des caractéristiques de votre sol, vous pouvez toujours vous pencher vers les paillis de feuillus. Mais attention, ils ne durent que 2 ans maximum et sont un plus cher.

  • Coques de cacao

Les coques de cacao ne sont pas simplement bonnes à jeter. Elles peuvent servir pour le paillage de votre jardin apportant un peu plus de fertilité à votre sol. Sans compter qu’elles proposent une couleur marron chocolat qui apporte une certaine valeur ajoutée à votre jardin. Le tout est d’avoir le budget pour en avoir. Sans compter qu’elles ne durent que quelques années.

  • Cosses de sarrasin

Tout aussi efficace pour protéger le sol, notamment des limaces et des escargots, les cosses de sarrasins sont aussi de belles alternatives pour le paillage de jardin. Encore faut-il en trouver.

En effet, si ce genre de paillis n’est pas souvent utilisé, c’est à cause de sa rareté. Sans compter que si au sol, les cosses de sarrasin sont efficaces, elles peuvent attirer les oiseaux. Elles ne sont donc pas conseillées pour les jardins potagers et les arbres fruitiers.

  • Paille de céréales

Facile à trouver et peu onéreux, la paille de céréales constitue une belle option pour le paillage du sol. C’est le cas notamment pour ceux qui ont du temps pour l’entretien de leur jardin. En effet,  il faudra remplacer vos paillis plusieurs fois par an si vous optez pour cette dernière.

Par contre, pratique et légère, elle est conseillée notamment pour les jardins qui sont en pente et pour ceux qui souhaitent booster la fertilité du sol sans avoir à utiliser les engrais ou les produits chimiques.

  • Paillettes de lin

Les paillettes de lin sont le paillis le plus fin disponible sur le marché. Elles font également parties des moins chers. Elles sont pratiques et faciles à mettre en place et sont disponibles en différents coloris pour apporter une touche d’originalité à votre décoration extérieure.

De par leur légèreté, les paillettes de lin sont idéales pour les sols lourds. En plus, elles peuvent pousser et vous donner du lin dans votre jardin. La couleur variera en fonction de la variété de paillette que vous achetez.

Néanmoins, cette alternative présente quelques inconvénients. Elles sont légères et sont donc plus volatiles. Elles doivent être remplacées souvent car ne durent pas longtemps.

  • Paillette de chanvre

Aussi appelée Chènevotte, la paillette de Chanvre est aussi un des paillis organiques les plus connus. Elle a l’avantage d’être écologique et sans résidus chimiques et donc ne présente pas de risque pour votre sol et vos plantes.

Contrairement aux paillettes de lin, celles de chanvre sont un peu plus lourdes et donc durent plus longtemps. Néanmoins, elles coutent aussi plus cher et sont plus compliquées à trouver.

  • Les déchets végétaux

Puis enfin, il y a les déchets végétaux. On peut citer notamment les petites branches qui ont été préalablement découpées, les composts, les feuilles mortes, les résidus de la tonte de gazon, etc. Ces derniers ont l’avantage de vous couter que quelques euros, voire pas un centime. IL vous suffit de détourner et de fermenter vos propres déchets.

Ces derniers sont efficaces pour la protection du sol, mais aussi pour augmenter la production de matières organiques dans le sol. Sans compter qu’il s’agit d’un geste écologique de recycler les déchets.

Le paillage minéral : lequel choisir ?

poualone

Le paillage minéral existe également en plusieurs sortes s’adaptant aux besoins et aux envies de chacun.

  • Le pouzzolane

Assez peu connu, le Pouzzolane est pourtant une bonne alternative de paillis minéral. Il s’agit simplement de « pierre de lave ». Il est conseillé par les experts pour le paillage de votre jardin.

La pierre de lave se caractérise par ses couleurs rouge et noir, poreuse et légère qui lui permettent de s’adapter à la majorité de sols et de booster la production de matériaux organiques dans le sol afin de nourrir les plantes.

Facile à trouver, la pierre de lave est une option à ne pas minimiser concernant le paillage de jardin. Et pour cause, en plus d’être esthétique, elle est efficace et vous durera plusieurs années.

  • L’ardoise

Depuis quelques années, l’ardoise est de plus en plus utilisée dans l’aménagement des espaces extérieurs. Pour la création des allées ou encore comme paillis. Dans le second cas notamment, vous devez les tailler afin d’en avoir plusieurs petits morceaux. Ce qui en faciliter la mise en place sur le sol.

L’ardoise peut avoir énormément d’avantages. Non content de protéger le sol et d’assurer une bonne fertilité, elle aide à peaufiner l’aménagement de votre espace en y apportant une touche de modernité, d’originalité et de couleur. Elle est en plus ultra robuste et durera plusieurs années.

Mais il y a tout de même un inconvénient à l’utilisation de ce paillis. Elle est assez lourde, ce qui ne la rend pas pratique pour l’épandage.

  • Les déchets minéraux

Les déchets minéraux sont la brique broyée, verte, les gravillons, les galets, etc. Sur le marché, ils peuvent se décliner en plusieurs sortes. Vous n’avez pas nécessairement besoin de les acheter. Vous pouvez facilement en trouver sur les chantiers.

Esthétiques et durables, les déchets minéraux s’invitent aussi bien dans les jardins classiques que sur les terrasses dans les pots et les jardinières. Ils ont l’avantage en plus de durer plusieurs années. Sans compter qu’ils ne compliquent pas l’arrosage et l’entretien des plantes.

Le paillage en plastique ou en textile pour entretenir votre jardin

announcement-3509489_1280

Pour l’entretien de votre jardin, vous pouvez également opter pour le paillage en plastique et en textile, qui est un peu plus moderne et facile à utiliser. Sur le marché, vous avez encore une fois plusieurs alternatives disponibles.

  • Les toiles végétales

Par toiles végétales on entend notamment le coco,  le coton, le lin, le jute, etc. Les grandes marques peuvent utiliser différents matériaux afin de vous assurer un confort d’utilisation optimal.

Cette catégorie a l’avantage de permettre un meilleur entretien du sol et de faciliter l’arrosage. Sans compter qu’il se mariera parfaitement à la décoration naturelle de votre espace.

  • Les films plastiques

Les films plastiques restent disponibles sur le marché. Néanmoins, ils ne sont pas très prisés par les professionnels. Et pour cause, ce sont les moins écologiques de toutes les alternatives. Néanmoins, en plus d’être peu onéreux, ils dureront plusieurs années.

  • Les papiers journaux

Pour ceux qui n’ont pas un énorme budget, utiliser les papiers journaux ou les cartons de recyclage peut également faire l’affaire. Ce sont notamment des alternatives conseillées pour limiter les mauvaises herbes dans votre jardin.

Néanmoins, pour un maximum de protection de votre sol, nous vous conseillons tout de même de l’additionner à des paillis végétaux. En outre, sachez que si vous optez pour le papier journal, vous devez faire énormément de réserve. Vous allez devoir remplacer vos paillis tous les ans.

Dans tous les cas, le papier journal s’adapte à tous les types de sol.

Choisir son paillage : les détails qui font toute la différence ?

mulch-2263430_1280

Envie de vous lancer dans le paillage du jardin ? Vous devez choisir le bon paillis. Il en va du bon développement de vos plantes. Voici quelques détails que vous devez notamment prendre en compte pour ce faire.

  • Les caractéristiques de votre sol

Les types de paillis à utiliser varient en fonction de la caractéristique de votre sol. Certains ne s’adaptent pas à des sols acides et d’autres davantage à des sols plus sableux pour un meilleur entretien du sol et des plantes. Suivez notamment les conseils des experts.

Bien évidemment, il y a les paillis neutres qui peuvent s’adapter à tous les types de sol. Ils présentent moins de risques, mais peuvent vous apportez des résultats décevants, notamment en terme esthétique et de fertilité.

  • Les résultats attendus

Le paillage du jardin peut avoir plusieurs objectifs : la protection du sol, la protection des plantes face à l’hiver, l’optimisation des matières organiques du sol, etc.  Vous devez tenir compte de ce fait pour choisir votre paillis.

Si vous avez opté notamment pour des paillis minéraux, sachez que vous devez en changer tous les ans pour assurer une meilleure productivité du sol.

  • Le budget de votre projet de paillage

Avoir un plafond de budget à respecter ne serait pas une mauvaise chose pour bien choisir votre paillage de jardin. Ne tenez pas uniquement compte du prix à l’achat, mais aussi du budget nécessaire pour l’entretien du sol et le remplacement de votre paillage.

Les paillis les plus rares sont ceux qui coutent le plus cher. Mais généralement, ils proposent aussi des rendements plus optimaux.

  • Les conditions de stockages des produits

Certains paillis peuvent être achetés en gros et conditionnés pour durer plusieurs années. Mais ce n’est pas le cas de tous. Certains peuvent pourrir. En fonction de l’environnement dans lequel vous placez vos équipements, vous pouvez sélection tels ou tels paillis plutôt qu’un autre.

  • La facilité d’utilisation

Le poids, la couleur, l’esthétisme et bien évidemment la robustesse des paillis sont autant de détails à prendre en compter pour juger de sa facilité d’utilisation. Ce sont des critères à ne pas minimiser pour le choix de votre paillage de jardin.

Attention, contrairement aux idées reçues, les paillis les plus légers ne sont pas forcément les meilleurs dans la mesure où ils sont volatiles. Comme susmentionné, évitez le paillage de jardin en période de gros vent.

  • Les marques des produits

Plusieurs marques sont disponibles sur le marché actuellement. Celles d’entrée de gamme ne coutent pas cher, mais peuvent avoir des rendus qui laissent à désirer. On conseillera toujours les paillis haut de gamme pour assurer la réussite et le bon entretien de votre jardin.

La tendance est actuellement aux accessoires bios pour l’entretien des jardins et aussi de vos potagers. Ceci permet de préserver vos plantes et vos fruits. Contrairement aux idées reçues, le bio ne coute pas forcément plus cher.

  • Comparer les prix

Enfin,  pensez à comparer les prix qui vous sont proposés sur les sites de vente en ligne. Vous profiterez ainsi d’un meilleur rapport qualité-prix lors de l’achat de votre paillis, et ce, peu importe le genre.

Les paillis peuvent se trouver facilement auprès des sites dédiés au jardinage et chez les fleuristes professionnels. Ils peuvent vous en proposer de différentes sortes et de diverses marques pour s’adapter non seulement à vos besoins, mais aussi à votre budget.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s