Notre sélection de fleurs mauves

Afin de donner un peu plus de couleur à votre espace extérieur, pourquoi ne pas choisir des fleurs mauves. Il existe plusieurs espèces qui peuvent se planter facilement dans votre jardin et qui ne nécessitent que peu d’entretien. Elles sont idéales pour les novices en jardinage et notamment ceux qui n’ont pas le temps pour ce genre de passe-temps. Voici donc notre sélection de fleurs mauves.

La lavande

lavender-3479492_1280(1)

La Lavande est la fleur mauve du moment. Avec une floraison en été et une forme arrondie ainsi qu’une densité optimale, elle apportera à coup sûr un peu plus d’élégance et de modernité à votre jardin. Bien connu dans la région de Provence mais s’invitant depuis peu dans les différentes campagnes françaises, et même dans les grandes villes, c’est une plantation tendance que vous ne devez pas minimiser. Retour sur les conditions de plantation de la lavande.

  • Description de la lavande

Mais avant de vous donner quelques conseils sur les techniques de plantation de la lavande, il semble nécessaire de vous présenter en amont la plante. Il s’agit d’un petit arbuste violet de la famille des lamiacées, très dense et très vivace qui servira de décoration dans votre jardin. Très présent dans la région Provence de France, la lavande nous vient surtout des îles Canaries, d’Afrique du Nord, de l’Inde et de l’Asie du Sud-est.

Elle se caractérise par ses fleurs violettes en bout de tige qui lui apporte une certaine originalité et de la couleur en été. C’est une plante facile à planter et à entretenir, idéal pour votre projet d’aménagement d’extérieur.

  • En pot ou dans le sol ?

La lavande peut être plantée en semis ou par bouturage. Dans un cas comme dans l’autre, la mettre directement dans le sol ou dans une jardinière est possible.

Dans le cas d’un bouturage notamment, choisissez une bouture saine de 20 cm environ et droite pour assurer la réussite de votre plantation. Cette technique étant plus prisée à cause de sa rapidité et de son efficacité.

  • Quelle utilité pour la lavande ?

D’une odeur assez sucrée et d’une couleur violette optimale, la lavande est une fleur d’ornement idéal. Elle s’invite aussi bien dans les jardins que sur les balcons où les terrasses afin de vous permettre de structurer davantage votre espace extérieur.

Mais en plus, la lavande est aussi un moyen efficace pour éloigner certains insectes. De quoi assurer la sécurité de votre jardin et son confort.

  • Quand planter la lavande ?

Pour assurer notamment la réussite de votre plantation, on vous conseille de commencer au printemps. Les conditions climatiques sont idéales. À savoir que la lavande a besoin d’une température de 17 °C pour bien se développer.

En plantant au printemps, vous vous assurez une floraison entre juin et août. De quoi apporter de la couleur dans votre jardin en été. Il importe de noter qu’à maturité, la lavande peut atteindre les 1 m de hauteur.

  • Comment planter la lavande ?

Mais attention, la lavande ne se plante pas n’importe comment. Vous devez respecter certaines normes pour le faire. Entre autres, choisissez de préférence un sol calcaire. Cette plante se développe davantage dans un sol aride. Aussi, vous devez également penser à bien drainer le sol. Il est également conseillé de choisir un emplacement en plein soleil pour votre lavande.

  • Comment entretenir votre lavande ?

Pour ce qui est de l’entretien de votre lavande, sachez que la plante nécessite une taille tous les mois de mars à avril. Le but étant aussi de lui assurer cette forme plus ou moins arrondie. Pour la taille, couper les hampes florales. En plus, pensez à enlever aussi les fleurs séchées.

L’héliotrope

vanilla-flower-2655056_1280

De sa forme longue « Heliotropium arborescens », l’héliotrope est aussi une fleur mauve par excellence à inviter dans votre jardin. Elle est connue non seulement pour sa senteur, mais aussi pour sa grande densité qui apportera du volume et du caractère à votre aménagement d’extérieur. Le point.

  • Kézako ?

De la famille des Borraginacées, l’héliotrope est un petit arbuste qui nous vient du Mexique, de l’Amérique du Sud ou encore d’Hawaï. C’est donc une bonne manière d’apporter une petite touche d’exotisme à votre espace extérieur.

Afin de profiter d’une floraison du mois de mai à octobre, cette plante vous permet d’apporter de la couleur dans votre jardin quasiment toute l’année. Attention toutefois, plusieurs variétés existent sur le marché dont notamment des héliotropes qui proposent des fleurs bleu-violet ou bleu lavande.

Très dense et très vivace, arrivé à maturité, l’héliotrope peut atteindre les 1 m de hauteur pour certaines espèces avec des feuilles d’une longueur de 3 à 8 cm. C’est donc une plante imposante qui ne cadre qu’avec les grands espaces extérieurs.

  • Les différents avantages de l’héliotrope

En plus d’être esthétique, l’héliotrope assure le confort de votre espace extérieur. La plante dégage en effet une senteur agréable qui permet d’attirer les papillons et quelques insectes du même genre.

C’est en outre une plante très facile à planter et à entretenir, à la portée des amateurs en jardinage. Il est conseillé de la planter dans les grands espaces pour optimiser au maximum le rendu de votre aménagement.

  • Quand planter votre héliotrope ?

L’idéal serait de planter votre héliotrope à partir de la fin mai. Vous pouvez pour ce faire utiliser des semis que vous trouverez chez les spécialistes ou prendre une bouture chez une amie. Dans un cas, vous pouvez planter directement dans le sol. Dans l’autre, commencer dans un pot est plus conseillé afin de favoriser la production de la racine.

  • Comment assurer la plantation de votre héliotrope ?

Pour la plantation de votre héliotrope, il est conseillé de choisir un emplacement en plein soleil et un sol riche et humifère. Attention, cette espèce ne supporte pas l’humidité. Aussi, vous devez prendre soin du drainage du sol.

Pour l’emplacement de votre plante, vous devez choisir une zone plus ou moins espacée. En effet, une fois à maturité, l’arbuste peut prendre énormément de place.

  • Entretenir votre plante : les bons à savoir

Pour ce qui est de l’entretien de votre héliotrope, on vous conseille de vous lancer dans le compostage. Cela permettra d’assurer à la plante les apports nécessaires dont elle a besoin tout au long de l’année. Versez en deux fois par semaine pendant l’été.

En hiver, veillez à limiter la fréquence des arrosages. Il en va de la bonne santé de votre plante.

Et toute l’année, vous devez faire attention aux mouches blanches qui sont les principaux prédateurs de l’héliotrope.

La Glycine

blue-rain-4214026_1280

Plante grimpante, la Glycine est une fleur mauve originale et design qui peut apporter aussi une touche de couleur et de modernité à votre espace extérieur. S’invitant dans les jardins comme sur les terrasses, voire sur les façades des maisons, elle se caractérise par ses fleurs en grappes pendantes assez légères et d’une grande douceur.

  • Quelques mots sur la Glycine

De la famille des légumineuses et des Papillonacées, la Glycine est une plante grimpante très connue dans le monde. Originaire du Japon, de la Chine et de Corée, elle est facilement reconnaissable par ses fleurs volatiles et mauves qui tombent légèrement pour donner un effet de « pleureuse ». Se développant en plusieurs années, une fois à maturité, la plante peut atteindre facilement les 20 m de hauteur.

Colorée, originale et moderne, la Glycine vous permettra d’optimiser le confort et la convivialité de votre espace extérieur entre mai et juin, période de floraison. Le tout est de respecter les différents conseils de plantation.

  • Utilisation de la Glycine

La Glycine peut être utilisée de différentes manières. Bien évidemment, c’est une plante d’ornement. En ce sens, elle se place facilement dans le jardin, sur les terrasses ou sur les balcons pour apporter de la couleur et de l’authenticité.

Comme susmentionné, c’est une plante grimpante qui permettra aussi d’apporter de l’ombrage dans votre espace extérieur.

Dans certains cas, la Glycine peut être utilisée pour habiller les façades des maisons. À savoir qu’il existe différentes variétés pour cette plante avec des couleurs différentes : bleues, roses, ou blanches, outre la mauve.

  • Comment planter la Glycine ?

Voici comment planter la Glycine :

  • Choisissez un sol non calcaire et frais
  • Apportez des matières organiques pour optimiser le sol. Des engrais ou du compost peuvent vous aider en ce sens
  • Choisissez un emplacement au soleil mais à l’abri du vent afin de protéger les tiges et assurer le bon développement de la plante.

 

  • Quand planter la Glycine ?

Pour bien planter la Glycine, vous devez aussi choisir les bonnes dates. Notamment, l’automne est le meilleur moment. Ceci vous assurera une floraison entre mai et juin.

Attention toutefois, si vous avez opté pour le bouturage, attentez le mois de juin ou juillet. Et si vous souhaitez greffer votre Glycine, vous devrez procéder durant le mois d’avril pour le faire. Le marcottage quant à lui se fera davantage en automne pour un maximum de chance de réussite.

  • Comment entretenir votre Glycine ?

Pour ce qui est de l’entretien de la Glycine, voici quelques conseils :

  • Taillez votre plante entre février et mars. Coupez les tiges qui n’ont pas de boutons de fleurs.
  • Taillez également votre plante en été pendant la floraison
  • Pensez à enlever les mauvaises herbes autour de votre plante pour qu’elles ne se nourrissent pas des apports organiques du sol.
  • Faites attention aux cochenilles, pucerons, armillaires, et aux tâches foliaires, la chlorose. Ce sont les maladies et les nuisibles qui attaquent le plus souvent la Glycine.

Le lilas

lilac-5061139_1280

Le summum du chic et de l’esthétisme, les Lilas sont depuis toujours un must de l’aménagement de vos extérieurs. C’est, pour ceux qui ne le connaissent pas, un petit arbuste avec des fleurs en forme de grappes d’une couleur mauve intense.

  • Caractéristique du lilas

Avec des fleurs en grappe de 10 à 20 cm environ, et une hauteur maximale de 4 m  à maturité, le lilas peut rapidement devenir une touche d’originalité dans votre espace extérieur. C’est un arbuste de la famille des Oléacées qui est très vivace et qui vous propose une floraison au printemps. De quoi assurer le confort et l’esthétisme de votre jardin une bonne partie de l’année.

Originaire de l’Asie, le lilas existe actuellement en différentes variétés. Néanmoins, celles avec des fleurs mauves sont les authentiques. Il faut en effet sélectionner les plantes pour avoir des fleurs blanches ou bleues.

  • Comment bien utiliser le lilas ?

Le lilas est une fleur d’ornement. Il se plante dans le sol pour donner un peu plus de volume à votre jardin ou en pot pour apporter de la couleur sur les balcons et les terrasses. Il peut également être planté en bordure afin de vous aider à délimiter certaines parties de votre jardin.

À mélanger avec d’autres fleurs pour un aménagement extérieur réussi, le lilas est simple à utiliser. Il peut se développer dans n’importe quel type de sol.

À savoir que le lilas est surtout aussi prisé pour sa senteur unique et agréable. Pour votre confort, et afin d’en profiter, vous devez choisir le meilleur emplacement, et notamment la zone la plus fréquentée de votre jardin.

  • Planter le lilas : les bons à savoir

Pour bien planter votre lilas, vous n’avez pas besoin de changer les compositions de votre sol. Cette plante a une facilité d’adaptation étonnante qui en fait d’ailleurs la fleur la plus prisée pour l’aménagement de n’importe quel espace extérieur. Bien évidemment, si vous aviez un sol plus calcaire, ce serait plus idéal pour votre plante.

En ce qui concerne l’emplacement, on vous conseille une exposition mi-ombre pour votre arbuste. Malgré que le lilas ait besoin de soleil, une trop forte exposition aux rayons n’est pas conseillée. Pour rappel, il s’agit d’une plante vivace. Aussi, il a besoin d’une zone de plantation plus ou moins grande afin de se développer parfaitement.

Pour commencer votre plantation, aussi bien en semis qu’en bouturage, vous devez aussi choisir le bon moment. Dans un premier cas, on vous conseille le printemps et dans le second, l’été. En moyenne, les jardiniers préfèrent une plantation en automne pour éviter justement toute erreur.

  • Entretenir votre lilas : comment faire ?

Mais comme toute plante d’ornement, le lilas a aussi besoin d’entretien pour arriver à maturité. Notamment, vous devez tailler votre plante après chaque saison de floraison. En ce sens, vous devez supprimer les tiges qui ont fleuri dans l’année. La taille de la plante devra aussi se faire en hiver. Ceci permettra de faciliter une nouvelle floraison.

Le lilas peut aussi être sujet à certaines maladies comme la bactériose du lilas, l’oïdium, la teigne du lilas ou encore la cantharide. Il existe dans ce cas des traitements spécifiques proposés par les experts pour soigner et protéger votre plante.

Le lupin

lupine-1437873_1280

On a souvent tendance à confondre le lupin et la lavande. Les deux plantes prennent en effet les mêmes formes. Mais attention, le lupin est une plante avec des fleurs en forme de poids et en grappes. Ils sont plus petits et ne font généralement que 50 cm de haut. On parle toujours ici d’une plante vivace aux couleurs mauves, design et originales qui permettront de structurer davantage votre espace extérieur.

  • Présentation du lupin

De son nom scientifique “Lupinus « thundercloud’ ou ‘Lupinus Texensis’, le lupin est une plante vivace de la famille des Papillonacées ou légumineuses. Il nous vient de l’hémisphère Nord et se caractérise par ses feuilles vertes à pétioles cours et ses fleurs en grappes qui peuvent se présentés sous différentes couleurs : blanches, roses, rouges ou le mauve.

Plante d’ornement par excellence, le lupin se plante aussi bien en pot que dans le sol. Vous permettant ainsi de peaufiner à la fois l’aménagement de votre terrasse ou du balcon que de votre jardin.

  • Comment planter le lupin ?

Mais comment planter alors le lupin ? Pour commencer, ce dernier ne se met pas en sol à n’importe quel moment. Vous devez attendre le printemps pour la plantation. En outre, vous devez trouver le parfait emplacement pour votre plante. Ce doit être entre-autre un sol profond, aménagé de manière optimal pour assurer le drainage de l’eau. Le sol doit être neutre.

Si vous devez choisir l’emplacement idéal pour votre lupin, ce serait, selon les experts, une zone avec une exposition mi-ombre. Il en va du bon développement de votre plante.

Généralement, le lupin est imposant. Ce qui n’est pas réellement idéal pour les jardins de petite taille. Néanmoins, en choisissant les bonnes variétés, vous pourriez contrôler le développement de la plante et ne pas surcharger votre espace extérieur ou votre pot.

  • Plantation de lupin : parlons des saisons

Comme susmentionné, le lupin se plante au printemps. En automne, vous devez préparer les touffes. Les semis doivent être normalement disponibles entre avril et juin.

En ce qui concerne la floraison, le lupin propose de la couleur dans votre jardin entre juin et août. Sachez qu’il lui faut quelques années pour arriver à maturité et dans ce cas, il pourra atteindre la hauteur d’1,20 m environ.

  • Les techniques pour assurer le bon développement de votre plante

Le lupin ne nécessite que peu d’entretien. En règle générale, il n’a pas besoin de taille. Néanmoins, pour des raisons esthétiques et afin de favoriser la floraison de votre plante, pensez à enlever les fleurs fanées.

En outre, le lupin doit lutter en permanence contre les limaces, l’oïdium et même les maladies des racines. Ce qui nécessite une surveillance quasi constante et des traitements spéciaux. Faites confiance aux experts qui proposent quelques produits pour faciliter l’entretien et assurer le bon développement de votre plante.

La campanule

bluebells-1429817_1280

Fleurs douces, agréables, chics et originales, la campanule est également l’une des fleurs mauves les plus prisées en France. Elle se distingue notamment par ses fleurs légères d’un ton violet pourpre en forme de clochettes.

Aussi appelée ‘Capanula Carpatica’, cette plante de la famille des campanulacées est la fleur d’été par excellence. Une fois mature, elle atteint les 60 cm de hauteur et sera très vivace. De quoi apporter du tonus et de la modernité à votre espace extérieur. Originaire de l’Est de l’Asie, cette plante s’est depuis peu invitée dans les jardins français en masse. Il faut dire qu’elle est facile à entretenir et à planter.

  • Quel sol pour planter la campanule ?

Afin de parfaitement se développer, la campanule a besoin de sol calcaire et riche, mais à la fois léger. La plante ne supporte pas les eaux stagnantes. Aussi, assurez-vous de préparer votre fond de terre pour le drainage de l’eau. Sachez également que la plante doit être plantée très en profondeur pour en assurer la stabilité et la pérennité.

Pour ce qui est de l’emplacement, sachez que la campanule a besoin d’une forte exposition au soleil.

  • Quand commencer à planter ?

Pour planter la campanule, choisissez le printemps. Attention, cette espèce se plante uniquement en semis. Pour assurer justement la réussite de votre plantation, on vous conseille de récupérer des graines du dernier été de la plante. Celle-ci fleurira dans 24 mois en moyenne.

  • Quelques conseils pour entretenir votre plante

Voici enfin quelques conseils pour l’entretien de votre campanule :

  • Choisissez d’emblée l’emplacement idéal de votre campanule. Une fois au sol, la plante ne pourra être déplacée au risque de la faire mourir.
  • Choisissez le bon moment pour le rempotage de votre plante. Notamment, patientez après la floraison. Attention, comme susmentionné, vous n’aurez droit qu’à un seul essai.
  • Procédez fréquemment au binage du sol. C’est un procédé qui consiste à enlever les petites racines de la campanule. Mais attention, faites preuve de minutie pendant le binage pour ne pas couper la totalité des racines de votre plante.
  • Cette plante est souvent attaquée par les limaces. Vous devez la surveiller et la traiter en conséquence.

Pensez à arroser fréquemment votre plante, mais attention à la quantité d’eau que vous allez utiliser.

Laisser un commentaire