Tout savoir sur la Jacaranda : entretien, culture

Grand arbre à fleurs, le Jacaranda a toujours été connu comme étant une plante majestueuse par excellence. Connu aussi comme étant le flamboyant bleu, cet arbre trouve son origine dans les pays d’Amérique Latine. Sa particularité se distingue à travers ses fleurs qui demeurent son point fort.

Cet arbre à l’apparence unique est retrouvé autant dans un jardin qu’aux abords des rues ou des prairies. Au fil des années, il est devenu un symbole important de la beauté des arbres à fleurs. Zoom sur cette plante atypique et magnifique qui attise les convoitises.

Informations générales

jacarandas-5015239_1280

Le jacaranda est un arbre qui pousse généralement dans les zones tropicales mais s’adapte aussi à d’autres climats. Cet arbre est de la famille des Bignoniacées. De type tropical, on le retrouve généralement dans les pays de l’Amérique Latine. Il est aussi en grand nombre dans les pays africains profitant d’un climat qui n’est pas trop aride. Dans sa précision la fleur est de couleur bleu-mauve.

Il est possible d’effectuer un semis ou une bouture. Pour que cette plante puisse avoir une bonne croissance, il faut la planter en automne pour avoir une belle floraison entre avril et juin. Dans son milieu naturel, le Jacaranda peut atteindre les 15 m.

L’arbre apprécie spécifiquement les terrains exposés au soleil tout en étant à l’abri du vent. On rencontre généralement 50 espèces de Jacaranda dans le monde mais celle à fleurs violettes demeurent la plus populaire.

Description de cette plante

nature-2820894_1280

La Jacaranda ou flamboyant bleu est un arbre plus ou moins imposant car il peut atteindre rapidement les 20 mètres de haut. Au début de sa croissance, l’arbre est doté d’une écorce brune lisse. A travers les années et au fil d’une croissance rapide, l’écorce devient de plus en plus écailleuse ce qui est un bon signe dans son ensemble. On note que les rameaux de cet arbre sont minces et légèrement en zigzag. Ces rameaux sont de couleur brun rougeâtre plus ou moins clair.

Les fleurs ne poussent pas une par une mais sont regroupées à travers des panicules. Pour chaque panicule on peut retrouver plus d’une douzaine de fleurs dont chacune mesurant 5 cm de longueur. La floraison arrive au printemps et en été. Les fleurs restent sur les branches pendant deux mois.

Elles ne tombent pas toutes en même temps mais de façon très progressive. Ces fleurs sont ensuite suivies par des gousses de graines ligneuses avec une dimension de 5 cm de diamètre. On y retrouve de nombreuses graines plates et ailées.

Exposition de l’arbre

fantastic-1221425_1280(1)

Le jacaranda est un arbre qui ne demande pas de position particulière tant qu’il est bien exposé. En effet, cet arbre tropical préfère les lieux ensoleillés pour qu’il puisse bien s’épanouir. L’idéal est également de l’exposer dans un espace aéré car il ne craint pas réellement les coups de vent.

Étant un arbre robuste, il tolère très bien les hivers tropicaux même en avoisinant les zéros degrés. Toutefois, cela n’est pas le cas des jeunes pousses qui sont encore fragiles. Il faut au moins les protéger pour les deux premiers hivers. Durant les hivers intenses prolongés, l’arbre peut tout de même en souffrir un peu.

En effet, on peut noter que les sommets des branches en souffrent beaucoup. Néanmoins cela n’est pas mortel car il suffit qu’on coupe les branches touchées et la plante retrouvre vite la vitalité. Si les climats violents persistent pour de longue période, surtout l’hiver, alors il est conseillé de protéger l’appareil d’enracinement avec du paillis. Pour que la plante puisse bien pousser, veillez à avoir un sol frais mais avec un bon drainage.

Plantation et entretien du Jacaranda

jacaranda-2926985_1280

Le jacaranda ne nécessite pas de soins particuliers. L’arbre nécessite du soleil durant la journée tout en restant à l’abri des gels. Le semis de la plante se fait en mars. La température doit être comprise entre 16 et 21 degrés. On peut entamer des boutures semi-ligneuses en aout. Pour ce qui est de la plantation il est préférable de l’effectuer en automne. En cette saison, le climat est moins rude et demeure clément.

La plante ne risque pas de se faire attaquer et le sol est assez riche. En ce temps d’endormissement, la plante aura l’occasion de grandir à son rythme. Durant l’été il faut arroser fréquemment cet arbre. Bien qu’il soit question d’une plante tropicale, le Jacaranda s’adapte aussi à la saison hivernale. Il faut toutefois prendre soin à ne l’arroser que tous les dix jours. Le Jacaranda peut être cultivé en pot.

Si vous le sortez durant l’été, il faut un arrosage régulier car le soleil sera toujours au rendez-vous. Préférez alors de ce fait une plantation dans un bac. Pour ce qui en est des jeunes plantes il faut les arroser régulièrement car elles demandent beaucoup de soin étant plus fragiles que les plantes adultes.

Il faut faire attention à ce que le sol ne soit pas trop humide ou trop tassé car cela peut tuer la plante surtout les jeunes pousses. En automne, il vaut mieux enterrer le fumier organique décomposé au pied de la plante. Cela assurera une très bonne nutrition tout en favorisant une bonne croissance des glycines de l’arbre.

Quand on effectue une plantation, nous nous arrêtons aux sols superficiels. Pour que le Jacaranda puisse bien pousser, vérifier s’il n’y a pas de stagnation d’eau dans le sol. Un surplus d’eau assure une pourriture radicale et la plante peut mourir en un rien de temps.

La multiplication du Jacaranda

jacaranda-537027_1280

Une fois que le Jacaranda a atteint l’âge adulte, il arbore une silhouette majestueuse et offre des fleurs magnifiques. Pour multiplier cette plante, on peut passer par le bouturage ou la semence. Avec la semence, on n’attend pas des années pour avoir une petite plante en bonne santé si les conditions de plantation sont remplies. Il en va de même pour le bouturage.

Durant les trois premières années, il faut veiller à mettre les jeunes plantes dans des conteneurs. Les mettre de ce fait dans des endroits tempérés. C’est seulement après l’étape des trois premières années qu’elles seront mises au sol. Les temps passés dans des conteneurs les aideront à s’adapter à la transplantation. Avec un sol bien drainé, on arrive ainsi à avoir des jeunes plantes en bonne santé et bien exposée à la lumière du jour.

La bouture se fait durant l’automne. A cette période, on prélève des portions apicales mesurant 15 cm de long. Mettre des parts égales de perlite et tourbe pour y insérer les portions. On couvre alors le tout d’un sac plastique et nous veillons à ce que le tout soit humide. La vérification doit être journalière pour veiller à la croissance de la plante.

Il est aussi indispensable de procéder à une bonne ventilation pour que la plante puisse bien respirer. Jusqu’à ce que la plante commence à grandir, il ne faut pas l’exposer à la lumière du soleil. Un peu plus tard, il sera possible de la déplacer en plein soleil et de la rempoter avant que la saison hivernale commence. Une fois que le printemps arrive, on pourra passer par le test des branches plusieurs fois avant d’induire un bon épandage.

Dans son ensemble, le jacaranda ne rencontre aucun problème avec les maladies ou les ravageurs. Mais des problèmes peuvent cependant survenir surtout avec les jeunes pousses. Cela est le cas avec les animaux ravageurs comme les rongeurs ou les chats qui aiment piétiner les petites plantes.

Barricader de ce fait la plante ou installez là dans un endroit sécurisé. Dans le cas d’un éventuel problème, il faut intervenir rapidement en utilisant des produits à large spectre en guise de protection.

Les semis

plant-259806_1280

Le semis de cette plante peut débuter au milieu du printemps. D’ailleurs cette saison offre toutes les conditions favorables. Afin d’obtenir une germination rapide, l’astuce est de les placer dans de l’eau tiède pendant au moins une nuit. C’est seulement par la suite que l’on va les placer dans des pots de 8 cm de diamètre à une profondeur de deux centimètres.

Pour cette première plantation, il faut que le sol soit léger tout en restant humide pendant une longue période. Le pot doit être placé dans une pièce éclairée affichant une température de 25 degrés. Il faut attendre vingt jours pour la germination. Toutefois cela ne vous empêche pas de faire des transferts dans des pots plus spacieux dès que la saison d’automne commence.

La plante possède-t-elle des fruits ?

white-jacaranda-4579434_1280

La réponse est oui. Mais en raison de la prédominance des fleurs, d’autant plus qu’elles sont assez grandes, nous ne remarquons pas souvent les fruits. Ceux-ci sont des cosses arborant la couleur du miel. Ce qui rend d’autant plus leur identification un peu difficile au prime abord car ils se mélangent facilement aux branches.

Les fruits sont des cosses très dures atteignant les 8 cm. Ils prennent la forme de castagnettes légèrement ondulées et s’ouvrant comme une huitre. Ces cosses laissent échapper des graines ailées à couleur brune. Une fois à maturité ces graines demeurent dans l’arbre jusqu’à la fin de la saison hivernale.

Adversité de la plante

jacarandas-5015238_1280

Dans son ensemble, le Jacaranda est une plante sauvage par excellence surtout dans son pays d’origine. Elle pousse de manière naturelle et sans soins particuliers. Les jeunes plantes s’adaptent facilement à leur nouvel environnement et développent une faculté d’auto-protection importante. Mais tout cela en prenant en compte l’environnement dans lequel elles grandissent.

Une raison pour laquelle dans certains pays les Jacarandas poussent plus facilement. En changeant d’environnement la donne change car les plantes doivent s’adapter. Bien qu’étant un arbre robuste, la petite pousse du Jacaranda demeure fragile dans un environnement hostile.

C’est pour cette raison qu’il faut toujours veiller sur celle-ci. Pourtant, même en considérant ces facteurs, le fait est que le Jacaranda est une plante qui affiche une bonne résistance à l’adversité. Il en faut beaucoup pour la tuer entièrement.

Les ravageurs sont peu nombreux à vouloir attaquer cet arbre. Ce qui en fait d’ailleurs une plante vivement conseillée même pour les jardiniers les moins dotés d’expérience. Durant ces premières années, la plante ne recherchera que la chaleur et de l’abri.

Quant aux plantes qui se retrouvent en pots, il faut les rentrer dans la serre dès le mois de novembre. Bien que cette plante aime la chaleur, il faut faire attention. Car l’atmosphère sèche est un environnement favorable pour l’araignée rouge qui peut élire domicile sur la plante. Pour éviter que cette araignée envahisse votre jeune pousse, il faut tout simplement garder une bonne humidité.

Le Jacaranda dans chaque pays

tree-3586142_1280

Bien que le Jacaranda provienne des pays de l’Amérique Latine, il est planté dans de nombreux pays à travers le monde. Dans certains pays, il a acquis une valeur particulière en fonction de ce que l’on en a fait.

En Europe, on retrouve la plante sur la côte méditerranéenne. Elle est utilisée comme étant des décors de rue. De plus dans certains pays, le jacaranda fleurit plus rapidement. On le retrouve autant dans les parcs que bordant certaines maisons. Il existe différentes espèces de Jacaranda. Ainsi au printemps et en été, on assiste à un défilé de fleurs incomparables. Cet arbre est aussi retrouvé dans les jardins publics.

Les Asiatiques accordent une importance capitale à la nature surtout les plantes. Ils trouvent en elles une paix indescriptible qui permet de résister au stress et garder une certaine jeunesse. Ainsi au Japon, on apprécie particulièrement la floraison des Jacarandas avec les cerisiers.

D’ailleurs lors de cette période, les Japonais accordent une importance capitale à cet évènement.  A cette occasion, les Japonais aiment faire des promenades dans les rues et jardins parsemés de ces fleurs. Au Népal, la fascination est la même car toutes les routes de la capitale en sont bordées.

De même que dans les autres pays, l’Amérique apprécie particulièrement cette plante à cause de son essence qui embaume l’ensemble du pays. On retrouve ces fleurs bordant toutes les rues de chaque ville surtout au printemps. Même avec des températures assez basses à certains moments, le Jacaranda s’en sort sain et sauf ou avec peu de dommages.

En Afrique, les Jacarandas sont des plantes qu’on retrouve fréquemment autant dans les rues que bordant les maisons et les jardins. Durant la floraison, la ville est teintée de bleu violet quand on regarde depuis la colline avoisinante.

Tellement envahissants, à Prétoria, il est aujourd’hui interdit de planter des Jacarandas. A Madagascar, dans la capitale, les Jacarandas bordent particulièrement Anosy. Existant depuis l’époque royale, la plante arbore ainsi une valeur particulière. Dans certains pays d’Afrique du Nord, le Jacaranda est synonyme de décor autant dans les jardins qu’au bord des rues.

Pourquoi planter un Jacaranda ?

planter

Les personnes possédant des jardins oublient souvent qu’un jardin verdoyant passe aussi par de beaux arbres. Bien que tout le monde possède une surface de verdure, la plupart sont à superficie réduite. En effet, habiter dans des centres villes ne permet pas toujours de planter des arbres occupant de l’espace.

Mais pour les gens de la campagne et disposant d’une grande propriété, planter un Jacaranda n’est pas une mauvaise idée en soi. Le Jacaranda est une plante majestueuse par excellence. Même s’il existe diverses espèces, celle avec des fleurs violettes restent les plus célèbres.

N’étant pas des plantes fragiles, elles ne demandent pas de soins particuliers. Ce qu’elles nécessitent ce sont de bonnes conditions dont un sol bien drainé et une bonne exposition au soleil.

Plus que cela, il existe aussi d’autres raisons d’adopter cette plante chez soi :

  • Le Jacaranda est réputé pour être une plante à croissance rapide. Elle est de ce fait conseillé pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de patience.
  • On dit souvent que les arbres à fleurs agissent sur notre bien-être. C’est le cas surtout des plantes dont les fleurs dominent entièrement durant les saisons de floraison. Les couleurs et les senteurs dégagées par la plante influent sur notre humeur et notre vie. Ainsi des personnes s’adonnant à la passion de la culture des plantes ressentent souvent un bien-être inexplicable. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les Japonais s’adonnent à ce plaisir un peu particulier. Chaque année, la saison des sakuras est une saison tant attendue dans la culture nippone. Car les fleurs de cerisiers influent la mentalité locale. Et il en va de même avec le Jacaranda et son propriétaire.
  • Même si vous n’êtes pas adeptes des plantations, rien ne vous empêche d’acheter la plante dans sa version adulte mais miniaturisée. C’est ce que l’on appelle la technique du Bonzaï. Cette technique japonaise consiste à miniaturiser des plantes adultes sans que ses graines ne subissent des changements. Cette technique fascinante demande des années de pratique mais les résultats sont magnifiques. Ainsi pour les personnes ne disposant que peu d’espace, le Jacaranda dans sa version bonzaï est très conseillée. D’autant plus qu’elle restera la même plante mais juste dans sa version petite taille.
  • Le Jacaranda est une plante qui vit très longtemps. Il faut compter des centaines d’années avant qu’elle meurt totalement. Elle constitue alors un bon héritage autant pour vous que l’environnement. De plus qu’elle donnera de l’ombre même à vos arrières petits-enfants. Ce qui ajoute une touche de nostalgie dans la vie.
  • Une forêt de jacaranda est profitable pour toutes les autres plantations. Cette plante demande certes un sol humide mais pour autant il ne draine pas tous les éléments dont une plante a besoin, elle contribue ainsi à la croissance des autres plantes avoisinantes surtout les plantes tropicales.
  • La plante est un arbre embaumeur. D’ailleurs son nom y fait référence. Le mot Jacaranda signifie « parfumé » dans les pays limitrophes. Et cette appellation a toutes ses raisons car les fleurs dégagent une senteur agréable au fil des jours surtout en pleine floraison.

Le Jacaranda comme un bois précieux

jacaranda-trees-163245_1280

Dans certains pays qui adoptent largement sa culture, le Jacaranda est considéré comme un bois précieux. Bien que cette plante soit utilisée comme étant un ornement, elle sert aussi dans la fabrication de meuble. C’est le bois jaspé jaunâtre qu’elle possède qui est le plus utilisé.

Étant à la fois aromatique et tendre, il est très prisé par les sculpteurs et ébénistes. D’ailleurs en Égypte, on utilise le Jacaranda pour fabriquer du piano. Avec un fil droit qui ne possède presque pas de nœud, il se tourne facilement et cela sans parfois qu’on attende qu’il sèche entièrement. Une espèce proche de cette plante est considérée comme le bois rose du Brésil est aussi très prisé.

Elle ajoute une certaine originalité aux fabrications tout en proposant une matière assez solide pouvant durer des années. Le Jacaranda joue aussi un rôle essentiel dans la médecine. L’eau extraite de cette plante a des vertus antibiotiques ce qui peut lutter contre certaines bactéries. En tant que plante d’ornement, il faut veiller au maximum de ne pas toucher la plante.

Il faut alors éviter les tailles non indispensables. Les tailles sont conseillées seulement pour les branches mortes n’ayant pas pu supporter l’hiver trop rude. Quand la plante est en pleine terre, il n’est pas nécessaire de la tailler. Sinon vous allez vous retrouver avec une plante qui perd tout de sa forme harmonieuse naturelle. Des repousses verticales feront alors leur apparition et le résultat ne sera pas beau à voir.

Alerte aux excès d’arrosage

watering-1601143_1280

Les jardiniers amateurs répètent souvent les mêmes erreurs. Ils veulent commencer une nouvelle passion et sont toujours préoccupés par la peur de mal faire. La première étape est de choisir une plante et de suivre toutes les indications pour qu’elle reste en vie. Mais une hantise demeure auprès de ces jardiniers du lendemain : le manque d’eau.

Souvent ils se disent que la plante a toujours besoin d’eau et qu’il faut l’arroser tous les jours voire deux fois dans la même journée. Tout cela par crainte d’une sècheresse. Or ce n’est pas toujours vrai surtout si vous décidez de planter un Jacaranda chez vous. Il ne faut pas gorger trop la plante sinon elle risque de mourir dans les prochains jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s