Conseils pour bien choisir le parquet de sa maison

Le bois est considéré comme l’un des revêtements les plus nobles pour ses qualités naturelles. C’est pour cette raison que le parquet est longtemps resté un type de sol assez cher à acheter.

Aujourd’hui, les nouvelles techniques de fabrication ont permis de créer des lames qui offrent un meilleur rapport qualité/prix. Il suffit de se poser les bonnes questions. Il va sans dire que cet article s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires de maisons et d’appartements.

Les différents types de parquets

floor-1866663_1280(3)

Pour commencer, il existe ce que l’on appelle le sol stratifié qui est fabriqué à base d’un matériau composite. C’est le moins cher, mais aussi le moins qualitatif. Ensuite, le parquet contrecollé offre le meilleur rapport qualité-prix, car seule la couche supérieure est composée de bois massif. Enfin, le parquet massif est entièrement composé de bois et reste le plus qualitatif.

  • Quel type de bois ?

La question ne se pose pas pour le sol stratifié qui est une imitation du bois. Néanmoins, le contrecollé et le parquet massif utilisent des essences de bois brut. Pour le salon, on peut opter pour des matières nobles qui offrent des qualités esthétiques et isolantes incomparables, mais aussi une solidité à toute épreuve pour les lieux de vie et de passage.

C’est le cas du parquet contrecollé en chêne massif par exemple. Dans les pièces d’eau par contre, on préférera du bois exotique pour résister plus facilement à l’humidité.

  • Quel type de pose ?

Il existe trois manières de le poser. La première est la pose clouée, qu’on utilise pour le parquet massif. La seconde est la pose collée, qui permet aux lames de bien rester en place, mais qui sera moins isolante et plus bruyante.

À éviter dans les appartements. Enfin, la pose flottante avec les lames clipsables est la plus facile et la plus pratique, car elle permet de poser des couches d’isolation en dessous.

Choisir en fonction de votre pièce à aménager

living-room-362266_1280

On peut classer les parquets proposés sur le marché en 3 niveaux qui s’adaptent à 3 utilisations différentes. Le moins cher est notamment le parquet 21 qui correspond surtout à des pièces que vous n’utilisez pas fréquemment.

Ce peut être une terrasse, une chambre, etc. Pour les halls, les salles de séjour et les pièces de moyennes utilisations du genre, on vous conseille le parquet 22. Et bien évidemment, pour les pièces à vivre, largement sollicitées au quotidien comme les bureaux et les salons, il faudra un parquet 23 qui sera plus résistant.

Bien évidemment, le devis pour chaque type de parquet sera différent.  Pour ceux qui ont du budget, et qui souhaitent avoir le même parquet dans toute la maison pour un rendu plus esthétique et plus chic dans l’aménagement de leur intérieur, opter directement pour un matériau 23 est de mise. Il en va de la robustesse et de la pérennité de votre aménagement.

Quelle finition pour votre parquet ?

light-4092000_1280

Les grandes marques proposent également différents types de finition pour votre parquet afin d’en optimiser la durabilité. En fonction toujours du niveau d’utilisation de la pièce, et afin de permettre à votre revêtement de sol de durer, vous pouvez opter pour un parquet huilé ou verni. C’est notamment l’alternative idéale pour le revêtement de cuisine. Pour du parquet dans la salle de bain, il faudra aussi un traitement anti humidité.

La finition huilée permet de passer simplement la serpillère sur le parquet sans mettre en péril la qualité du revêtement de sol.

Une question de budget

coins-1015125_1280(9)

Installer du parquet dans son appartement ou sa maison, c’est bien beau, mais encore faut-i avoir le budget pour ce genre de projet. Il est toutefois possible d’adapter la rénovation de votre intérieur avec un budget limité. Il faudra trancher dans certaines dépenses. Au lieu du bois massif, on vous conseille entre autres les imitations.

Le rendu sera à peu près le même. Mais bien évidemment, la robustesse des faux parquets laissera à désirer. Pendant la pose, afin de garantir la stabilité du revêtement de sol, il faudra installer une surface de base avant de clouer le faux parquet.

Pour le devis de la pose de votre revêtement de sol, vous devez en outre prendre en compte les tarifs proposés par les professionnels pour la prise en charge de toute la surface. Les artisans proposent des tarifs au m2.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s