Tous nos conseils sur les piscines autoportées

En saison chaude, les piscines connaissent un certain succès. Les préférences vont surtout vers les piscines autoportées ou dites hors sol. Du design et décor incontournable du jardin, la piscine autoportée a toujours le vent en poupe. Si d’autres en possèdent déjà chez eux, nombreux sont ceux qui veulent en faire profiter leur propriété.

Car la piscine autoportée a ce charme que l’on trouve difficilement ailleurs. Et en été, elle constitue un atout de taille pour notre extérieur. Bien que l’on soit excité à l’idée d’en posséder une chez soi, il faut tout de même suivre quelques conseils avant d’adopter ce bijou à prix très accessible.

Pour ceux qui veulent avoir l’esprit tranquille

ply-2122235_1280

Il existe des personnes qui n’aiment profiter de ce genre d’installation que le temps d’une saison. Oui, en été la piscine est la bienvenue par rapport à l’hiver. Inutile donc de gaspiller une fortune dans la construction d’une grande piscine. Facturée à des milliers d’euros, les piscines en béton donne du fil à retordre sans parler du fait qu’elles demandent aussi un permis de construire dans la plupart de cas.

Ce qui est loin de vous apporter de la tranquillité. Et pour y remédier, on a mis au point ce que l’on appelle la piscine autoportée ou hors sol. Peu de travaux au programme, elle est très appréciée comme ce modèle de piscine autoportée. Car ce type de piscine demande peu d’argent par rapport aux autres piscines et ne demandent pas de grands travaux.

Elle constitue de ce fait une très bonne alternative pour les petits budgets et pour ceux qui veulent en profiter seulement en été.

L’emplacement d’une piscine autoportée

drop-of-water-2902440_1280

On ne peut installer une piscine autoportée n’importe où. Le seul impératif indispensable pour poser une piscine hors-sol en extérieur se situe au niveau du sol qui va la recevoir. En effet, cette surface doit être :

Non-meuble : sinon, la piscine risque de s’enfoncer dans le sol au fur et à mesure du temps…

La plus éloignée possible de branchements souterrains (d’eau, de gaz ou d’électricité) qui passeraient dans le jardin.

Et dans l’absolu : au soleil, à l’abri du vent et au moins à 3 mètres de la clôture des voisins pour éviter des problèmes de vis-à-vis…

Stable et bien plane, ce qui nécessite souvent d’aplanir le terrain et de le niveler (dans le cas d’une piscine hors-sol posée sur de l’herbe) avec des travaux de terrassement et de remblais ou déblais. Cette condition est primordiale : si elle n’est pas respectée, notre piscine risque de bouger ou de s’affaisser dans le sol !

Il est également recommandé de toujours poser une piscine hors-sol sur une bâche de sol afin que le bassin ne soit pas directement en contact avec le terrain.

Le montage de la piscine autoportée

pool-3098949_1280

Une fois que l’on s’est assuré que le sol sur lequel on souhaitait poser la piscine hors-sol était correctement agencé, c’est le moment de procéder au montage. Bonne nouvelle : ces piscines sont reconnues pour être très faciles et très rapides à monter.Les piscines autoportantes, tubulaires ou gonflables se montent et se posent en quelques heures sans problème.

Pour les piscines hors-sol en kit (en bois ou en acier par exemple), l’installation et la pose demandent un tantinet plus de travail car il faudra assembler les parois entre elles et assurer la pose du revêtement (un liner de piscine dans 99% des cas).

Un travail plus complet qui nécessite au moins 2 personnes pour être bien réalisé, mais peut très bien être accompli en une journée.

En premier lieu, il convient de vérifier que notre pack contient toutes les pièces et tous les éléments nécessaires, et les identifier. Et en tous les cas, pour monter une piscine hors-sol sans encombre, il faut toujours s’en référer scrupuleusement à la notice, qui comprend généralement une vidéo explicative et le numéro d’un service d’assistance en cas de besoin.

Les erreurs à ne pas commettre avec la piscine autoportée

sign-1732791_1280(3)

Nous avons toujours l’habitude de sous estimer les piscines autoportées surtout parce qu’elles sont souvent présentées en kit. Ce qui fait qu’on peut soi-même effectuer le montage. Ce qui est une belle erreur de notre part. il faut suivre quelques points essentiels pour que votre piscine soit bien mise en place.

  • Ne pas avoir choisi son emplacement avant de l’acheter

C’est l’une des premières choses à prendre en compte : son emplacement. Dans l’idéal, votre piscine hors-sol doit être exposée au soleil, protégée du vent, mais aussi un minimum éloignée des arbres pour éviter les chutes des feuilles dans la piscine.Pensez également à prévoir une arrivée d’eau, une évacuation des eaux de vidange, une alimentation électrique mais aussi un petit abri pour le matériel.

  • L’importance de la prise des mesures

Tout comme pour l’achat de vos meubles, il est important de prendre les mesures précises de l’emplacement où vous souhaitez installer la piscine. Cela vous évitera d’avoir de mauvaises surprises au moment du montage !

  • La protection au sol avant le montage

Cette étape avant le montage est importante à prendre en compte également, surtout pour les piscines hors-sol tubulaires qui peuvent être un peu plus fragiles au moment du montage. Pensez alors à installer une bâche en-dessous.

  • Installer la piscine hors-sol sur une surface instable

Ce point parait être évident, mais il est toujours bon de le rappeler pour éviter de faire cette erreur. Si la piscine est installée sur un terrain en pente, elle risque de se déformer sous la pression de l’eau. Veillez donc à ce que le terrain soit le plus stable et propre possible !

  • Sous-estimer la difficulté du montage

Bien évidemment, les piscines hors-sol sont plus simples à « construire » que les piscines enterrées. En revanche, il ne faut pas négliger son montage ! Demandez l’aide de vos amis, famille, voisins ! Ce sera plus simple et plus rapide pour ensuite en profiter ! Certains modèles demandent parfois l’intervention d’un professionnel pour le montage.

  • Ne pas donner de l’importance à l’entretien

Même utilisée seulement quelques mois pendant l’année, une piscine hors-sol a, elle aussi, besoin d’être correctement entretenue. A prévoir : une épuisette pour un nettoyage quotidien de l’eau, un balai de piscine pour un nettoyage du fond et des parois de la piscine ou encore un aspirateur spécial piscine.

  • Ignorer les règles de sécurité

Même s’il s’agit d’une installation temporaire, les piscines hors-sol représentent tout de même un danger notamment pour les plus jeunes. Avant de monter votre piscine, pensez à vous équiper également de bâches, de barrières ou d’une alarme afin d’éviter tout risque de noyade. Et bien-sûr, restez vigilant !

  • Ne pas s’être renseigner auprès de la Mairie

De manière générale, les piscines hors-sol ne sont pas soumises à une déclaration de travaux à condition de respecter ces critères : une utilisation de la piscine de moins de 3 mois dans l’année, une surface inférieur à 10 m2, une hauteur inférieur à 60 cm et une installation à au moins 3 mètres de la maison.

Nous vous conseillons tout de même de vous renseigner auprès de votre Mairie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s