Comment empêcher les moustiques de vous piquer ?

En été notamment, rien ne trouble plus le sommeil que les moustiques. Outre de vous piquer, ils bourdonnent à côté vos oreilles, vous empêchant ainsi de trouver le sommeil. Et si vous avez le malheur de vous faire piquer, les démangeaisons qui s’en suivent seront terribles.

Il importe donc de trouver des solutions simples, sûres et efficaces afin de lutter contre les piqûres de moustiques, et ce, aussi bien chez vous qu’en voyage. Voici quelques alternatives qui ont d’ores et déjà fait leur preuve.

Quelques travaux de rénovation dans votre bâti

renov

Pour empêcher les moustiques de vous piquer, il n’y a rien de tel que de réaliser quelques travaux de rénovation et de réaménagement dans votre résidence. Ce sont des solutions pérennes et efficaces. Le point.

  • Installer une moustiquaire sur les fenêtres

La première chose à faire est d’installer une moustiquaire sur vos ouvrants et notamment sur les fenêtres. Exit les moustiquaires fixes et classiques. Ils sont has been en plus de ne pas être pratique. La tendance penche à présent pour une moustiquaire à enroulement.

C’est un accessoire que vous devez simplement visser à l’extérieur de vos vitres et qui peut s’enrouler tels des stores pendant la journée. Ce qui vous permettra de mieux aérer la pièce.

Cet accessoire ne vous coûte que quelques euros. La pose est à la portée de n’importe quel bricoleur. Le tout est de choisir un article qui s’adaptera parfaitement à la taille de votre ouvrant.

  • Débroussailler la cour

En outre, sachez qu’il n’y a rien de tel en été pour attirer les moustiques que les endroits sombres et les verdures. Aussi, pensez également à enlever les plantes qui prennent trop de place. Vous pouvez utiliser pour ce faire des appareils électriques et/ou portatifs proposés par quelques grandes marques.

  • Traiter les flaques d’eau

Les flaques d’eau attirent également les moustiques. Outre la piscine, pensez à traiter celles qui se trouvent dans votre cours. Vous pouvez également trouver sur le marché des aspirateurs à eau.

  • Aérer la maison

Enfin, pensez à bien aérer la maison pour éviter les mauvaises odeurs et l’humidité. Selon les experts, même en hiver, vous devez aérer chaque pièce pendant au moins 15 minutes par jour afin de renouveler l’air. C’est aussi une question de santé.

Bien se préparer avant de dormir

lop

Afin d’éviter de vous faire piquer par les moustiques, vous devez bien vous préparer avant de vous endormir. Certains choix s’imposent.

  • Bien choisir votre pyjama

Optez par exemple pour un pyjama épais et qui couvre la majeure partie de votre corps. Avec un tissu en coton, vous ne devriez pas vous sentir oppresser ou avoir trop chaud.

  • Éviter les parfums

Vous prenez une douche avant de vous coucher ? C’est une bonne chose ! Avoir une bonne hygiène corporelle permet aussi d’éviter les moustiques. Néanmoins, éviter les parfums la nuit. Non seulement c’est inutile, mais cela attire les moustiques femelles.

  • Les crèmes anti-moustiques

Vous pouvez aussi vous badigeonner de crème anti-moustique. Disponible pour quelques euros dans le commerce, elles se déclinent actuellement en différentes marques.

  • Les bracelets anti-moustiques : une nouvelle tendance

De même, en pharmacie et sur les sites dédiés, vous avez des bracelets anti-moustiques. C’est une nouvelle tendance qui semble séduire petits et grands. C’est pratique, et selon certains, ultra efficace afin de prévenir les piqûres.

  • Les solutions de grand-mère pour éviter les moustiques

 Si vous avez un budget limité, rien ne vous empêche d’essayer les solutions de grand-mère qui sont généralement faites à base d’objets du quotidien. Tel est le cas par exemple de la citronnelle à placer dans la chambre, du vinaigre ou encore des clous de girofle.

Peaufiner l’environnement dans votre chambre

essential

Pour prévenir les piqûres de moustiques, il faut également peaufiner l’environnement de votre chambre à coucher. Focus.

  • Les huiles essentielles : sûre et efficace

Les huiles essentielles à placer simplement dans un bocal et dans un coin de la chambre permettraient non seulement d’avoir une meilleure ambiance dans la pièce, mais aussi d’éloigner les moustiques.

Huile d’eucalyptus, l’huile de citronnelle et bien d’autres feront amplement l’affaire. C’est une solution naturelle qui ne présente pas de risque.

  • Les applications anti-moustiques : fonctionnent-elles réellement ?

Il existe également de nos jours des applications anti-moustiques que vous pouvez installer sur votre smartphone. Ces derniers lancent des ultrasons qui visent à rebuter les moustiques e à prévenir les piqures. Il en existe plusieurs sortes.

À vous de trouver laquelle profite d’une bonne réputation sur le marché. Ce sont, en tout cas, des solutions gratuites et pour le moins efficaces contre les piqures de moustiques. En pus, les applications peuvent vous suivre partout.

  • Adopter un ventilateur dans votre chambre

Vous pouvez également minimiser les risques de piqûre en adoptant un ventilateur dans votre chambre. Selon les sondages, un maximum d’air dans la chambre aiderait à éloigner les moustiques. Néanmoins, vous devez choisir avec soin l’emplacement de cet accessoire.

En effet, à trop user du ventilateur, on peut contracter un rhume. La raison en est que le ventilateur ne fait que réutiliser l’air dans la chambre pour vous rafraichir. Les particules de poussières tournent donc en cercle continu.

  • Les moustiquaires : l’indémodable de la chambre à coucher

Et bien évidemment, vous pouvez installer une moustiquaire classique sur votre lit. Outre les tissus mous, il existe actuellement les moustiquaires rigides à monter et à démontés simplement et qui ne vous étouffent pas.

Tendance, esthétique et confort, ces derniers sont aussi prisés pour leur efficacité à prévenir les piqures de moustiques.

Les produits répulsifs : les bons à savoir

antimous

Comme solution de faciliter, il y a aussi les produits répulsifs en tout genre en rayon des grands magasins. Mais attention, bien que ces derniers ne coutent qu’une dizaine d’euros et sont disponibles en différentes senteurs, ils ne s’adressent pas à tout le monde.

  • Les contre-indications

Ces produits sont notamment contre indiqués pour les femmes enceintes et pour les bébés. Vous ne devez pas en vaporiser à proximité. Il est préférable d’opter pour des solutions plus saines comme la moustiquaire classique ou à enroulement.

De même, les aérosols sont interdits pour les personnes ayant d’ores et déjà des problèmes respiratoires : asthmatique, etc. Vous devez bien lire les étiquettes des produits pour éviter tous les risques.

  • Comment les choisir ?

En outre, vous devez bien choisir votre produit. Ce doit être un article de grande marque, respectant les normes en vigueur et ne contenant pas de produits dangereux pour votre santé. Plusieurs senteurs sont proposées par les marques. Essayez chacune avant de choisir.

Il en va de votre confort. Certains produits compensent leur manque d’efficacité par un parfum assez agressif. Ne vous laissez donc pas berner. Vous devez choisir aussi en fonction de la réputation de chaque marque.

Ces produits sont en tous les cas simples d’utilisation. Notamment, vous devez les vaporiser sur toute la surface, et ce, pendant plusieurs minutes pour profiter d’une protection optimale contre les moustiques. Mettez-en davantage sur les portes, les fenêtres et les endroits susceptibles de laisser passer les moustiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s