Les économies d’énergie à réaliser chez soi

Vous souhaitez alléger votre facture énergétique, tout en profitant du confort des divers appareils fonctionnant à l’électricité et au gaz ? Avec de bonnes habitudes et quelques changements, il est possible de faire des économies d’énergie à la maison.

Surveiller les principaux postes de consommation pour économiser de l’énergie chez soi. C’est la meilleure solution pour réduire votre facture d’électricité et de gaz.

Le chauffage

radiator-250558_1280(3)

65% des dépenses énergétiques d’un foyer proviennent du chauffage électrique. Pour réaliser des économies d’énergie, utilisez un système de chauffage performant. Si le vôtre est vieux, il est recommandé de le remplacer par un modèle plus récent.

Plus les équipements d’un chauffage est vieux, plus ils sont énergivores. Il existe des aides financières pour leur remplacement si vous n’avez pas les moyens pour faire des travaux de rénovation énergétique.

En plus, adoptez quelques bons gestes au quotidien :

  • La température de confort idéale est de 16°C dans chaque chambre et 19°C dans les pièces à vivre. Sachez que chaque degré supplémentaire vaut 7% de dépenses d’énergie.
  • Quand vous êtes absent, et dans les pièces inoccupées, baissez le chauffage et fermez les rideaux et les volets, afin de diminuer les pertes d’énergie. Faites-en de même dans les pièces inoccupées.
  • Éteignez le chauffage lorsque la pièce est aérée. Cela évitera la déperdition d’énergie.
  • Pour que votre appareil garde sa performance, dépoussiérez et purgez régulièrement les radiateurs. Appelez également un professionnel, au moins une fois par an, pour l’entretien complet de votre système de chauffage.

L’eau chaude sanitaire

water-2665561_1280

Il est possible de réguler la consommation d’eau chaude, sans se priver des petites douceurs de tous les jours.

Pour ce faire :

  • Paramétrez votre ballon d’eau chaude de façon à ce que la température de l’eau ne dépasse pas 60°C.
  • Isolez le ballon et les tuyaux d’eau chaude sanitaire.
  • Privilégiez les robinets thermostatiques pour limiter autant que possible la perte d’eau. Sinon, équipez les robinets de votre maison d’un mitigeur thermostatique. Avec cet équipement, vous pourrez réduire votre consommation en eau chaude jusqu’à 30 %.
  • Pour les pommeaux de douche, installez un régulateur de débit ou un limiteur de pression.
  • Il est conseillé de prendre une douche au quotidien au lieu d’un bain. C’est nettement plus économique, avec une consommation d’eau de 70 litres, contre 200 litres d’eau chaude pour un bain.

Les appareils électriques et l’éclairage

light-4297386_1280

La règle d’or pour réduire la consommation en énergie des appareils électriques est de dire stop à la mise en veille. En les laissant en veille, votre facture d’électricité augmentera de 11%.

Donc, quand vous ne les utilisez pas, débranchez-les. Munissez-vous d’un objet connecté ou d’une multiprise pour éteindre votre box, votre téléviseur, ou tout autre appareil électrique, en toute facilité.

Pour ce qui est de l’éclairage, les ampoules LED sont très économiques en termes d’énergie.

L’électroménager

kitchen-1756631_1280

Les appareils électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge, congélateur, réfrigérateur, les équipements de cuisson, …) facilitent largement les tâches au quotidien.

Cependant, ils sont très énergivores. Il va falloir les surveiller de près si vous ne voulez pas payer une somme astronomique à la fin du mois.

  • Faire des économies d’énergie sur son réfrigérateur et son congélateur

Ces appareils fonctionnent 24h/24. Il est important de choisir un modèle plus récent, ayant un indice énergétique A, A+ ou AA++, qui est moins énergivore que les autres.

L’emplacement de votre réfrigérateur et de votre congélateur peut également avoir une influence sur leur consommation énergétique. Ainsi, évitez de les mettre à côté des micro-ondes, du four ou des plaques de cuisson. Gardez aussi de l’espace entre le mur et votre frigo. Cela permettra à l’air de bien circuler. Ce conseil est valable pour le reste de vos appareils.

Enfin, nettoyez-les tous les mois afin de prolonger leur durée de vie.

  • Lave-vaisselle et lave-linge, les bonnes habitudes à adopter

Avant toute chose, il importe de souligner que mettre la vaisselle au lave-vaisselle est moins énergivore que la laver à la main. Vous devez seulement utiliser l’appareil en mode éco pour consommer moins d’énergie. En d’autres termes, vous devez laver à basse température. La température idéale est 30°C. Il en est de même pour le lave-linge.

Outre cela, si votre vaisselle n’occupe qu’un étage du lave-vaisselle, faites la machine tourner en demie-charge.

  • Sèche-linge : comment réduire le temps de séchage ?

Un temps de séchage plus court signifie « réduction de la consommation énergétique ». Avant de mettre votre linge dans le sèche-linge, essorez-le. Par ailleurs, préférez un modèle à évacuation, au lieu de choisir une machine à condensation.

Ces simples petits gestes du quotidien sont à combiner avec des travaux d’économies d’énergie pour obtenir un résultat optimal.

Des travaux de rénovations énergétiques pour faire des économies d’énergie

energy-efficiency-154006_1280(3)

Ces travaux permettent d’améliorer la performance énergétique de votre habitation. Ils vous offrent une meilleure isolation de votre demeure, et renforcent ainsi votre confort thermique, en été comme en hiver.

La qualité de l’air dans votre maison s’améliorera et vous serez à l’abri des problèmes d’humidité. Vous serez aussi protéger des nuisances sonores du trafic routier ou des voisins. Enfin, votre patrimoine immobilier sera valorisé si vous envisagez de vendre votre maison plus tard.

  • Quelques astuces pour réussir ses travaux de rénovation énergétique

Vous avez décidé d’entreprendre des travaux de rénovation en énergie de votre maison, cependant, vous ne savez pas par où commencer ? Voici comment procéder pour les réussir.

  • La définition des opérations à prévoir dans les travaux de rénovation énergétique

Rénover énergétiquement son habitation peut vouloir dire plusieurs choses, selon la localisation géographique de la maison et ses spécificités. Voici une liste non exhaustive des éléments pouvant être inclus dans les travaux de rénovation énergétique:

  • L’isolation de la toiture
  • L’isolation par l’intérieur
  • Le renouvellement du revêtement de la façade
  • Le remplacement des fenêtres
  • La mise en place d’une ventilation
  • La pose de volets ou de stores
  • L’installation d’une nouvelle production d’eau chaude, un nouveau chauffage, etc.

Pour savoir précisément les améliorations qu’il convient d’apporter, rien ne vaut un audit énergétique fait par un professionnel de la rénovation. Ce spécialiste inspectera les zones de déperdition de chaleur avec une caméra thermique. Il analysera également vos habitudes de consommation.

A la fin de l’investigation, il vous fournira une liste des travaux, avec une évaluation des bénéfices de chaque opération. A vous après de définir vos priorités pour améliorer la performance énergétique de votre logement.

  • Le choix des professionnels

Après avoir déterminé les travaux à engager, il est temps de choisir les professionnels qui vont les effectuer. Pour bénéficier des aides financières de l’État, ainsi que des prestations de qualité, choisissez les artisans RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) : électricien, plâtrier-plaquiste, plombier-chauffagiste, etc. Privilégiez également les prestataires présentant la certification NF Habitat HQE et NF Habitat.

Cela prouve leur compétence en matière de travaux de rénovation énergétique. Enfin, n’oubliez pas de comparer les services proposés et les devis avant de prendre une décision.

  • Bien choisir les équipements et les matériaux pour la rénovation

Les certifications NF attestent que le produit a fait l’objet de contrôles exigeants avant sa mise en vente. Il y a aussi le marquage « CE » qui atteste la conformité du produit aux exigences de la règlementation européenne.

  • Assurez-vous

Avant le lancement du chantier, si vous envisagez d’entreprendre de lourds travaux, souscrivez une assurance dommages-ouvrage. C’est obligatoire. Cette assurance couvrira les travaux en cas de sinistres.

  • Les aides financières pour les travaux de rénovation énergétique

Il y en a plusieurs :

  • L’aide de l’ANAH
  • Le CITE ou Crédit d’Impôts pour la Transition Energétique
  • L’Eco Prêt à taux zéro
  • Les subventions sous conditions octroyées par les collectivités territoriales.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s