Quels sont les métiers qui recrutent dans la construction ?

Envie de travailler dans le domaine de la construction ? Vous faites bien ! C’est un secteur qui souffre assez peu de la crise. Les particuliers sont de plus en plus nombreux à se lancer dans les investissements dans la pierre, et notamment dans la construction immobilière. Et pour cause, le marché du crédit immobilier est particulièrement intéressant de nos jours.

Vous avez plusieurs opportunités de métiers disponibles dans le bâtiment et la construction. Tout dépend de vos envies et de vos objectifs ainsi que de vos connaissances. Voici notamment une liste des branches qui recrutent le plus.

  • Maçon

Le maçon est l’indispensable de tout chantier de construction. C’est d’autant plus le cas que de nos jours, la majorité des biens sont faits en béton. Il a pour rôle de garantir la stabilité et la robustesse de la structure. Il se charge en effet de la création de la totalité, ou du moins, de la grande majorité de la future maison. Il se base pour ce faire sur les plans et les indications du maître d’ouvrage ainsi que du géomètre.

Chaque année, en France, on recrute près de 5 000 maçons. De plus, c’est un métier qui ne nécessite pas de formations de longue durée. Un CAP Maçon suffit amplement pour attirer l’attention des recruteurs.

  • Couvreur

Le couvreur est celui qui se charge de l’installation et de l’entretien de la couverture de la maison ou dit simplement de la toiture. Techniquement, il assure la mise en étanchéité hors eau et hors air de la construction. Il intervient vers la fin des prestations du maçon. Il installe à la fois la charpente et la couverture s’adaptant aux besoins et aux impératifs des futurs propriétaires.

Le métier de couvreur s’est largement démocratisé en France depuis quelques années. Aujourd’hui, ils sont des millions et chaque année 1 400 nouvelle têtes viennent s’ajouter à la liste afin de pallier aux demandes des propriétaires français.

Pour prétendre être un couvreur, vous devez passer un diplôme CAP couvreur ou CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics.

  • Peintre

Qui dit construction immobilière entend aussi travaux de finition en tout genre. Un parmi tant d’autres serait par exemple les travaux de peintures qui sont à la charge du peintre en bâtiment. Le peintre en batîment devra assurer la finition des murs et des plafonds intérieurs de la maison, mais également de la structure extérieure. Il peut aussi proposer des prestations de ravalement de façade ou de rénovation d’immeuble.

Ce genre de prestataire doit disposer d’un diplôme de CAP peintre-applicateur de revêtement. La formation est ouverte pour tout sortant BAC Pro aménagement et finition.

  • Électricien

Le métier d’électricien est très prisé parle les jeunes de nos jours. Et pour cause, c’est l’un des métiers ouverts à ceux qui n’ont que le BAC en poche. En outre, vu la forte demande, les recrutements dans ce domaine sont nombreux. Pas moins de 8 000 emplois sont ouverts chaque année pour les électriciens. Sinon, vous pouvez toujours vous lancer à votre compte.

Pour se targuer d’être un électricien, vous devez passer un CAP réalisation d’ouvrages électriques. La formation ne dure que quelques mois. Après quoi, vous pourriez prendre en charge les installations électriques d’un nouveau bâti. Vous pouvez également proposer des travaux de rénovation électriques pour les constructions de plus de 15 ans. De même, vous pouvez installer les appareils de vidéosurveillances et autres équipements électriques nécessaires pour le confort et la sécurité d’une nouvelle résidence.

  • Carreleur

Le carreleur est celui qui se charge de l’installation des carrelages dans votre maison. C’est encore aujourd’hui le revêtement de sol et de mur le plus tendance. Il intervient pour la finition des travaux de construction. Mais prends part aussi à la décoration intérieur. Dans ce métier, vous avez plusieurs perspectives pour votre plan de carrière. D’un simple ouvrier, vous pouvez prétendre aux postes de chef d’équipe, ou même à ouvrir votre propre entreprise.

Il faut passer un CAP pour devenir carreleur. Outre la minutie dont vous devez faire preuve dans votre travail et une bonne capacité d’organisation, vous devez également savoir réaliser des dessins et des plans pour prétendre au métier de carreleur. Ce peut être utile notamment pendant la pose de carrelage en mosaïque.

  • Chauffagiste

Très plébiscité depuis quelques années, notamment depuis que les particuliers souhaitent une maison plus écologique et plus économe, le métier de chauffagiste peut également être une bonne idée. C’est l’artisan qui se charge d’optimiser le confort de votre maison en installant et entretenant les équipements de chauffage.

Le chauffagiste doit être familiarisé avec les différents matériels et systèmes de chauffage. Ce peut être ceux au gaz naturel, GPL, fioul, solaire, bois ou encore pompe à chaleur. Il doit également pouvoir intervenir dans l’installation et la réparation des ballons d’eaux chaudes. Une formation en CAP chauffagiste sera nécessaire pour ce faire.

En moyenne, un chauffagiste peut gagner jusqu’à 1 800 euros net par mois.

  • Plombier

Le plombier est celui qui se charge de l’installation et de l’entretien ainsi que de la rénovation des systèmes de canalisation et de distribution d’eau de la maison. C’est aussi un des garants du confort et de la fonctionnalité de la nouvelle construction. Il ne se charge pas uniquement de réaliser les branchements et d’installer les tuyaux. Il doit également calculer avec minutie et précision le débit d’eau nécessaire pour le bien-être des futurs habitants de la maison.

Un plombier peut faire partie d’une entreprise ou d’un réseau de professionnels ou travaille en indépendant. Dans les deux cas, c’est un allié non seulement pour résoudre les problèmes de fuites, mais également pour l’installation de nouveaux équipements nécessitant un branchement spécifique avec vos tuyauteries.

Bien évidemment, il faudra un diplôme CAP pour se targuer d’être un plombier. Vous devez en outre être minutieux, travailler proprement et avoir des connaissances en soudage.

  • Chef de chantier

Pour devenir un chef de chantier, vous devez avoir un BAC+2 ou +3. Ce genre de prestataire est l’intermédiaire entre le propriétaire et les artisans qui travaillent sur le chantier. Il organise les travaux et motive l’équipe. Il transmet les informations aux propriétaires, ainsi que les demandes et les doléances des artisans.

Plusieurs entreprises de construction française cherchent un chef de chantier à présent. Mais ce ne sont pas les seules. Quelques particuliers, qui souhaite faire construire leur maison à moindre coût sont également en quête de maître d’ouvrage indépendant.

Selon votre niveau et vos années d’expérience, vous pourriez gagner entre 1 600 et 2 000 euros net par mois en devant un chef de chantier.

  • Conducteur de travaux

Il faut faire la différence entre un chef de chantier et un conducteur de travaux. Le second organise et gère le chantier. C’est un collaborateur du chef de chantier qui met à la disposition des ouvriers tous les matériels et ressources dont ils ont besoin pour la réalisation des travaux. C’est aussi le responsable du respect des délais de construction.

Il faudra une formation BAC+2 en bâtiment et génie civil pour prétendre à ce genre de poste. Vous pouvez travailler en tant que prestataire indépendant ou intégrer une entreprise de construction. Dans tous les cas, vous pouvez gagner jusqu’à 30 000 euros par an pour un débutant et 40 000 euros brut pour un expert.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s