Nos conseils pour avoir un petit jardin japonais chez soi

Le jardin japonais est considéré comme étant le jardin le plus zen du monde. Fort de nombreux atouts considérables, il est fortement connu à l’échelle mondiale grâce à sa capacité à être très particulièrement propice au calme et à la sérénité.

Pour créer votre propre décor japonais, il suffit de suivre à la lettre certaines recommandations. En quelques étapes, vous allez faire un saut dans l’espace et partir à la découverte de la culture japonaise sans avoir à sortir de votre maison.

L’art du jardinage japonais se trouve aujourd’hui au cœur même de la tendance en matière d’aménagement d’espace extérieur. En effet, les jardins d’origine japonaise sont très plébiscités auprès des amateurs de la pratique.

Ce type d’agencement extérieur semble spécialement propice au bien-être et à la quiétude. Raison pour laquelle la discipline séduit de plus en plus d’Occidentaux de nos jours.

Les jardins japonais se veulent être le plus simple possible. Ainsi, les accessoires synthétiques et les tons trop vifs peuvent parfois ne pas convenir. Les matériaux naturels sont de ce fait à privilégier. En matière de couleur, une nuance de vert est plus appropriée. Vos choix doivent être effectués avec le plus grand soin au risque de nuire à la fonction principale de l’espace, favoriser la détente.

Quelques éléments décoratifs spécifiques sont symboliques des jardins japonais. Étant donné que ces endroits sont rattachés à une certaine spiritualité, certaines structures sont accompagnées de rituel bien précis visant à purifier chaque individu avant qu’il ne pénètre le sanctuaire.

D’autres sont dotés de caractéristiques particulières permettant à l’espace de conserver cet aspect naturel et rassurant.

Vers la tendance des jardins japonais

À l’heure actuelle, les jardins japonais semblent envahir la tendance en matière de jardinage. Ces structures doivent cette notoriété à certaines spécificités non négligeables. Cela concerne notamment le caractère organisé de ce type d’aménagement de jardin.

Ce qui lui permet d’être à la fois paisible et surtout décoratif. Il serait plus qu’approprié si vous souhaitez avoir un coin détente dans votre propriété.

Le jardin japonais est considéré comme étant une reproduction en version miniature de la nature de la nation d’origine de cet art. Chaque élément présent possède quasiment tous une signification bien précise.

Les rochers correspondent à des îles ou des montagnes. Les graviers représentent l’eau de mer ou d’un lac. La végétation symbolise les forêts et l’herbe verte les plaines.

Lors de la conception de votre propre jardin japonais, il faut vous attendre à un résultat assez simple. Pourtant, l’agencement est calculé au détail. Tout est réalisé de manière très méticuleuse.

Chaque élément est placé à un endroit précis et prédéfini. Ainsi, la structure est conçue dans un espace clos et limité. L’atout principal de ce type de jardin réside dans le fait qu’il peut se trouver tant dans un grand espace que sur une surface réduite.

Dessiner un chemin

zen-948608_1280

La première étape de vos travaux consiste à créer un chemin quelconque dans votre jardin. Dessinez par exemple une allée qui mène vers votre porte. Pour ce faire, vous allez partir d’un point précis et parcourir le long de votre jardin jusqu’au point d’arrivée choisi. Oubliez les lignes droites. Privilégiez des petits virages par-ci par-là ou faites une simple courbe si vous n’avez pas assez d’espace.

Aucun matériau spécial n’est exigé pour la conception des bordures. Vous pouvez planter de l’herbe verte ou disposer des copeaux de bois pour limiter le bord de votre chemin. Sinon, vous pouvez tout simplement ne pas en mettre.

Il suffit d’un bon entretien pour que l’allée soit toujours bien dessinée. Le reste du travail consiste à garnir la voir de graviers blancs. Utilisez un stabilisateur de graviers pour que favoriser la tenue de vos matériaux.

Pour finir de travailler l’allée, disposez quelques pas japonais le long de la voie. Le choix est très vaste. Vous pouvez en trouver de toutes les tailles. Concernant la couleur, misez sur l’originalité en optant pour des teintes moins courantes.

Au niveau de la forme, vous allez vous baser sur vos goûts et préférences. Sinon, consultez directement le vendeur. Les tarifs sont disparates selon le modèle. Vous vous adapterez en fonction de votre budget.

Choisir les plantes

tree-4132918_1280

Le choix de végétal dépend de l’espace dont vous disposez. Sur une surface réduite, les arbustes sont plus adaptés. Et bien évidemment, rien ne vous empêche de planter de grands arbres dans de vastes espaces.

D’ailleurs, cela évitera de marquer un énorme vide dans votre jardin. Sachez que les jardins japonais n’intègrent quasiment aucune fleur. Préférez les plantes vertes.

Les seules couleurs fréquentes sont apportées par les cerisiers à fleurs ou encore les érables. Ces végétaux sont respectivement plus resplendissants au printemps et en automne. Sinon, placer des plantes comme un chêne ou un pin. Les arbres sont obligatoirement à placer en fond de décors. S’ils se situent trop en avant, ils risquent de cacher certains éléments de votre jardin. Sur le tableau, ils font office d’arrière-plan.

Pour couvrir le sol, il vous faudra des plantes spécifiques. Il est fortement préconisé de les répartir dans tout le jardin afin de favoriser une ambiance plus variée sans pour autant être lourde.

L’objectif est de mettre suffisamment en valeur chaque espèce. Néanmoins, évitez de planter une trop grande variété. Quelques-unes suffiront à embellir davantage votre jardin japonais.

Placer des rochers

zen-2040340_1280(3)

Comme d’ores et déjà indiqués précédemment, les rochers tiennent une fonction primordiale dans un jardin japonais. Autrement dit, ils font partie de la famille des incontournables dans cet art.

Ils représentent beaucoup et favorisent la réussite de l’agencement de votre jardin. La première règle à tenir compte lorsque vous faites votre choix de rochers est de n’en prendre que quelques sortes. Trop de variétés risque d’alourdir le décor.

Dans le même contexte, il faut limiter le nombre de rochers que vous allez placer. Certes, ils sont indispensables. Cependant, cela ne signifie aucunement que vous devez concevoir un jardin fait uniquement de rochers. Optez pour un décor léger et agréable. N’oubliez pas que le but est de favoriser le bien-être. D’autant que les jardins japonais sont censés s’éloigner au plus de la complexité.

Au niveau de l’emplacement, vous pouvez utiliser des rochers pour signifier les bordures de vos allées. Au-dessus de la pelouse, ils peuvent également apporter une certaine touche d’originalité.

Mais il faut respecter quelques règles. Lorsque vous placez vos rochers, il est important de laisser un espace bien visible entre chacun. Les emplacements symétriques sont toujours déconseillés.

Décorer votre jardin efficacement

garden-1011019_1280

Les éléments décoratifs sont indissociables du jardinage. Dans d’autres pratiques, les luminaires d’extérieur font office d’éclairage et de décoration en même temps, associés à des matériels plus ou moins sophistiqués.

À contrario, la discipline japonaise exige la simplicité dans tout le décor. Aucune surcharge en matière de décoration n’est tolérée. Tout doit être simple, léger, mais décoratif.

Dans ce sens, il est obligatoire de ne choisir qu’un seul et unique élément de décoration. Les lanternes en pierres sont très particulièrement plébiscitées. Pareillement, les statues ou les fontaines suscitent fortement l’attention des amateurs de jardinage.

Et pour l’emplacement, il suffit de choisir un endroit bien visible. Le but est bien mettre en évidence l’élément décoratif de votre jardin.

Votre sélection se basera sur la matière de chaque élément. Étant donné que l’objectif est de reproduire quasi exactement la nature au Japon, les matériaux naturels sont à privilégier.

Ainsi, vous pouvez opter pour des éléments comme la pierre, le bois ou encore le bambou pour votre décoration. Soyez très soigneux au moment où vous arrivez à cette étape. Elle fait partie des plus importantes dans le cadre de vos travaux.

Votre agencement s’adaptera à l’usage que vous souhaitez faire de votre jardin. Vos besoins entrent donc en ligne de compte. Dans le cas où vous aimez la lecture, un banc serait plus opportun en tant qu’élément décoratif.

Si l’ambiance extérieure vous donne plus d’appétit, un espace dédié à cet effet est à prévoir lors de votre chantier. Cela se présenterait comme un moyen de joindre l’utile à l’agréable.

Notre sélection de plantes et de mobilier

japanese-811283_1280

Pour les végétaux, certaines espèces comme le rhododendron, l’azalée, l’hostas ou l’iris sont spécialement idéaux. Ces variétés sont tout aussi jolies les unes comme les autres. Ce qui vous laisse largement le choix.

Comme cité un peu plus haut, la floraison des cerisiers du Japon est également propice lors de certaines saisons. Sinon, optez pour les magnolias, les orangers et les citronniers, la glycine ou le mahonia.

Si vous envisagez de planter des arbustes, le houx, le cotonéaster, le junipérus et le cognassier du Japon sont les plus courants. Dans le cas où vous prévoyez un décor plus majestueux, les grands arbres sont préconisés, mais en fond de décor.

Les pins et le thyas peuvent faire l’affaire. Le cerisier à fleurs revient encore une fois et l’érable japonais peut aussi constituer une alternative intéressante.

En ce qui concerne le mobilier, les bancs peuvent être utiles dans le cas où vous disposez d’un espace vide sur lequel il faut mettre un élément décoratif. Vous pouvez y aller pour lire, manger ou juste pour apprécier le paysage.

En guise d’éclairage, optez pour les lanternes japonaises dites « Toro ». Elles sont idéales dans le décor. Elles promettent de faire sensation autour d’un étang ou d’un bassin.

Les pièces fétiches d’un jardin japonais

japanese-maple-512945_1280

La rivière sèche est une des figures emblématiques des jardins japonais. Il s’agit d’un espace typique du jardinage asiatique. En principe, elle est composée de galets simulant le courant d’eau. Un pont qui l’enjambe sert de traversée.

Cette structure est à peindre de préférence avec une teinte rouge afin d’apporter un peu plus de contraste avec les nuances de vert autour.

Vous pouvez également installer une fontaine dans votre jardin. Si jadis, elle visait à effrayer les animaux, aujourd’hui, elle donne sa particularité à votre espace. Autrement appelée Shishi-odoshi, la fontaine diffuse une tonalité apaisante émise grâce à un mécanisme rudimentaire.

En général, cette structure est faite de bambou. Pour obtenir encore plus d’exotisme dans le décor, vous pouvez utiliser le même matériau pour la clôture.

Certains adeptes du jardinage installent en sus un petit point d’eau calme pour favoriser le caractère zen de leur jardin japonais. L’eau est contenue dans une pierre creusée pour préserver le côté naturel du décor.

Cet endroit peut être dédié à la purification du corps avant d’entrer dans le jardin. Une fois le rituel effectué, vous pouvez parcourir le long de votre espace détaché de tout souci lié à votre quotidien.

Recommandations de base à respecter

zen-2630211_1280

Contrairement à d’autres pratiques de jardinage, la discipline japonaise exige plus de simplicité que de fantaisie dans le décor. Plus concrètement, vous n’avez besoin ni de beaucoup de mobiliers ni de trop couleurs.

Optez aussi pour une quantité suffisante d’accessoires pour favoriser un paysage se rapprochant au plus du naturel. Si vous installez trop d’objets faisant référence à la nation mère de la discipline, vous risquez de tomber dans un cliché.

En outre, l’art du jardinage japonais privilégie l’utilisation d’élément minéral et végétal que d’accessoires synthétiques. Comme déjà indiqué ci-dessus, les matériaux naturels comme la pierre, le bois, le sable ou le bambou sont à préférer.

Dans le même contexte, les tons se rapprochant le plus de la nature sont idéaux. Les couleurs dites mattes se fondent plus facilement dans le décor.

Pour la végétation, vous n’avez pas besoin de prévoir de trop lourdes dépenses en optant pour trop de variétés de plantes. D’ailleurs, cela alourdira davantage le visuel. Ce qui fera tache au rendu souhaité. Pour rappel, le but est d’aboutir à un jardin harmonieux et apaisant. Ainsi, trop de fantaisie risque de nuire à l’ambiance que vous désirez instaurer dans l’espace de votre jardin.

Le caractère relaxant de votre espace extérieur peut également émaner de certaines espèces végétales agréablement odorantes comme le camélia. Si vous êtes novices en la matière, faites appel à un professionnel du jardinage qui pourra vous guider de bout en bout dans votre projet.

Cette initiative vous permet de favoriser l’aboutissement à un rendu final satisfaisant. En matière d’originalité, aucune méthode n’est plus sûre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s