Bromélia : plantation et entretien

Le Bromélia est une plante d’intérieur populaire. Effectivement, il ne passe pas inaperçu avec son inflorescence colorée entourée d’une couronne de feuilles et ses formes hors du commun.

Cette beauté exotique recouvre environ une cinquantaine d’espèces qui vivent en colonies dans la nature en Amérique du Sud.

C’est une plante tropicale apportant de la chaleur et de la couleur à la véranda, aux serres chaudes ou encore à l’intérieur de la maison. Prenez quelques instants pour lire et découvrir cette jolie plante verte en prenant note des conseils d’entretien.

Description et origine

bromeliad-660420_1280

Originaire d’Amérique Centrale et du Sud, le bromélia appartient à la famille des broméliacées. C’est une plante épiphyte qui se développe dans un autre végétal sans le parasiter. Il se nourrit seulement des éléments contenus dans l’air. En général, le bromélia se retrouve sur les arbres et récupère l’eau et tous les nutriments nécessaires à sa survie à l’aide de ses racines aériennes.

Selon les recherches scientifiques, le bromélia à vu le jour dans la préhistoire, il y a 65 millions d’années. En effet, des fossiles qui datent de 30 millions d’années ont été retrouvés.

Toutefois, cette plante préhistorique n’est pas très éloignée de la variété que vous trouvez chez le fleuriste. C’est assez surprenant tout de même.

Les différentes variétés populaires

bromeliad-287312_1280

Il existe une cinquantaine d’espèces, de formes et de couleurs. Vous trouverez des fleurs rouges, jaunes, oranges, violettes et même bicolores.

Voici les espèces de bromélia les plus courantes qui se retrouvent en plante d’intérieur. Le Guzmania est composé de feuilles et de hampes florales variant du rose à l’orange, disposées en étoiles.

L’Aechmea fasciata à l’étonnante fleur rose forme une grande rosette basse d’un feuillage vert foncé orné de petites fleurs au centre. Si vous êtes amateur de couleurs vives : le Vriesea est le mieux adapté. Il présente un feuillage strié vert et blanc avec de longues fleurs qui se dressent toute droite formant un épi.

  • Les caractéristiques propres du Bromélia

Les bromélias se distinguent des autres plantes par la présence d’une rosette de longues feuilles étroites et rigides. Les bords sont échevelés d’épines recourbées. Lors de sa floraison, le centre de la rosette émerge un large et dense épi de fleurettes tubulaires. Il est entouré de bractées aux couleurs vives. À leurs tours, les fleurs sont suivies de baies jaunes et contiennent des graines.

Petite remarque : la rosette du bromélia met plusieurs années à fleurir. D’ailleurs, chaque rosette ne fleurit qu’une seule fois et meurt lentement en quelques mois. Elle laisse la place aux jeunes rejets. Ce caractère parthénocarpique ou qui se forme sans fécondation est un phénomène commun pour toutes les espèces membres de la famille des Broméliacées.

Où planter le bromélia ?

bromeliad-2134665_1280

Le bromélia est une plante qui apprécie les sols légers, humifères, fertiles, acides et surtout bien drainés. De préférence, plantez-le dans un endroit lumineux en plein soleil ou à mi-ombre légère. Si vous le placez dans une serre, mettez-le près d’une face exposée au sud.

  • À quel moment ?

Que vous le mettiez en pot ou en terre, le bromélia se plante lors climat doux c’est-à-dire au printemps. Mais, d’autres variétés peuvent être semées au mois d’Octobre et Novembre.

  • Comment le planter en pleine terre ?

Pour commencer, il faut alléger le sol en mettant des cailloux ou des graviers non calcaires et du terreau de feuilles. Après l’avoir planté, paillez à l’aide des copeaux d’ardoise, de galets, de tessons de terre cuite. Cela permet d’améliorer le drainage et d’éviter la pousse des mauvaises herbes.

  • Comment le planter en pot ?

Le bromélia a besoin d’un contenant percé de trous de drainage. Privilégiez un récipient qui s’adapte à sa croissance rapide. Placez une couche de billes d’argiles tout au fond du pot afin d’améliorer le drainage.

Utilisez un substrat approprié aux Broméliacées. Ce mélange est constitué de terreau de feuilles, de tourbe et de sphaigne. Vous pouvez aussi employer un substrat pour orchidée. N’oubliez pas de mettre des gants de protection, car les épines sont très redoutables.

  • Quelques recommandations spéciales

À partir de la mi-Mai, vous pouvez mettre votre pot de Bromélia à l’extérieur sur le balcon ou la terrasse. À ce moment, la température est au-dessus de 15 °C et est plus douce. Même si c’est une plante tropicale, abritez-le Bromelia du soleil direct en plein milieu de la journée, surtout les premières semaines.

Il est recommandé de le couvrir la nuit. En hiver, cette plante ne supporte pas les températures inférieures à 12 °C.

Les caractéristiques du bromélia

bromeliad-1167635_1280

Ce tableau montre les spécificités du bromélia par rapport aux autres plantes de son genre.

Granulométrie Plants.granulometry_4
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 10 b
Hauteur à maturité 60 à 100
Semi/plantation Mars, avril, mai, octobre et novembre
pH 6.2 à 6,8

Entretien

garden-hose-413684_1280(1)

  • Arrosage

Le premier été qui suit la plantation, arrosez régulièrement et copieusement. Ensuite, il se contentera de l’eau du ciel si vous le plantez en pleine terre.

Pour la culture en pot, arrosez votre plante au cœur du calice au-dessus de l’évier. Laissez l’eau s’écouler tout doucement hors du pot avant de le remettre en place. Utilisez de l’eau non calcaire à température ambiante. Neutralisez le calcaire de l’eau du robinet en plaçant dans un seau d’eau une tourbe pendant deux jours affilés. Vous pouvez aussi récupérer l’eau pluviale.

De mars à octobre, arrosez votre plante habituellement et laissez sécher la surface du substrat entre deux arrosages. Diminuez les apports d’eau en hiver et en automne. À ce moment, le bromélia se repose. Il faut juste éviter que le substrat devienne complètement sec.

N’oubliez pas d’humidifier le feuillage à l’aide d’un pulvérisateur pour recréer un peu de tiédeur comme dans son milieu naturel. Si les feuilles deviennent jaunes, cela signifie que la plante manque d’eau.

  • Engrais

Ce complètement est inutile pour les plantes en pleine terre sauf si le sol est très filtrant. Dans ce cas, vous devez apporter une couche de compost en début d’automne.

Le bromélia en pot nécessite de l’engrais liquide peu azoté à l’eau d’arrosage. Cela permet d’éviter le jaunissement des feuilles. Ajoutez cet apport tous les mois de mars à septembre. L’engrais spécial orchidée est tout à fait adapté au bromélia.

  • Taillage et rempotage

Le bromélia est une plante qui ne se taille pas. La première rosette de feuilles se dégénère toute seule après la floraison. Évitez de couper les feuilles abîmées, car elles renferment des rejets qui prennent le relais.

Attendez l’apparition des rejets pour les couper et démarrer un nouveau bromélia. Vous avez aussi une autre option : conservez les rejets et coupez seulement les rosettes de feuillage mort. Après quelques mois, la plante refleurira à nouveau.

Rempotez votre bromélia tous les deux ans en le mettant dans un pot légèrement plus grand que le précédent. Cette fois-ci, utilisez un mélange spécial pour les plantes intérieures. D’ailleurs, vous pouvez inventer votre propre terreau en mélangeant terreau léger et tourbe.

Maladies et parasites qui touchent le bromélia

ladybug-196297_1280(1)

Contrairement aux autres plantes, le bromélia ne souffre pas beaucoup de maladies. Cependant, en hiver, ses feuilles peuvent présenter des cochenilles et des pucerons. Ces insectes nuisibles détruisent son fabuleux feuillage.

Pour s’en débarrasser, il suffit de vaporiser avec un mélange d’eau tiède et de savon noir liquide. L’alcool à brûler et le savon noir fonctionnent également. Ensuite, retirez-les avec un chiffon. Pensez aussi à aérer la pièce où vous le mettiez et même en période hivernale.

Il existe aussi d’autres recettes naturelles pour éliminer ces parasites. Ajoutez une cuillère à café d’huile de colza dans l’alcool à 90 °. Complétez avec un litre d’eau et mélangez l’ensemble. Ensuite, vaporisez le bromélia et attendez 30 minutes avant de renouveler l’opération. N’hésitez pas à recommencer deux fois à une semaine d’intervalle.

Si les feuilles deviennent pâles, cela signifie que la plante manque d’engrais.

L’excès d’eau peut entrainer le pourrissement des racines. Les feuilles jaunissent, brunissent et finissent par se ramollir.

Si vous constatez que les feuilles se dessèchent alors la plante manque sûrement d’humidité. Il faut la brumiser un peu tous les jours.

Astuce pour conserver la beauté des bromélias

bromeliad-660174_1280

Si vous voulez garder les bromélias le plus longtemps possible, notamment en hiver, suivez cette astuce du jardinier.

Pour vous réchauffer la nuit, vous avez besoin de mettre le climatiseur en marche. Cet appareil diffuse de l’air sec, ce qui tue le bromélia. Ainsi, installez votre pot dans la salle de bain après avoir pris votre douche ou votre bain habituel. Il pourra alors profiter de la vapeur chaude de la pièce.

D’une manière générale, la germination des graines de bromélia se fait à l’étouffée, à une température élevée et sur un substrat humide. Malheureusement, c’est aussi la condition idéale pour la prolifération des moisissures et des champignons. Ces derniers anéantissent les premiers germes.

Quand vous constatez les premiers signes de moisissure, ôtez rapidement le couvercle de la mini serre ou le sachet transparent. Ensuite, mettez la terrine directement au soleil pendant une heure. Cela suffit à détruire les champignons microscopiques sans endommager les plantules. D’ailleurs, l’usage d’un fongicide n’est pas du tout recommandé.

N’oubliez pas de surveiller constamment vos bromélias, car les parasites se cachent sous les feuilles dans les atmosphères trop sèches.

Multiplication du bromélia

bromeliad-632410_1280

En ce qui concerne la multiplication du bromélia, elle se fait par division de rejet ou en semis. Découvrez les détails ci-après.

  • La division de rejets

Coupez les rejets au printemps à l’aide d’un couteau aiguisé et préalablement désinfecté à l’alcool. Rempotez-les en godets individuels remplis d’un terreau de bouturage ou d’un mélange de terreau et d’un tiers de perlite.

Placez les rejets sans racines à l’étouffée sous un sachet transparent. Cela facilite leur enracinement. Mettez les petits bromélia dans un endroit chaud de 20 à 25 °C et exposé à la lumière sans rayons directs.

  • Le semis

La technique du semis est pratiquée pour avoir des espèces introuvables sous forme de plantes. Pour ce faire, vous devez semer des graines fraîches sur un mélange spécial semi-stérile, à partir du mois de janvier à mars. Faites très attention, les graines de bromélia gardent leurs capacités germinatives durant quelques mois seulement à condition qu’elles soient à l’abri de l’humidité.

Pour commencer, couvrez le substrat avec un ou deux millimètres de tourbe. Cette substance pompera l’excès d’eau. Mettez un peu de poudre de charbon de bois afin d’éviter que les semi-fontes.

Répartissez bien les graines et ne les couvrez surtout pas, car elles ont besoin de lumière pour germer. Humidifiez légèrement avec un vaporisateur et placez la terrine à l’étouffée dans un sachet transparent à une chaleur de 26 à 27 °C. La germination dure environ 2 semaines à 2 mois, cela dépend de l’espèce semée.

Si vous constatez que le substrat est un peu sec, humidifiez par le bas par capillarité. Pour cela, tremper la terrine dans de l’eau à température ambiante. Quand les premières feuilles apparaissent, enlever progressivement le sachet.

Les plantules ont besoin d’une bonne aération. Une fois que les jeunes bromélias sont endurcis, repiquez-les dans des pots individuels.

Les autres variétés de bromélia

bromeliad-2714474_1280

Voici un tableau qui montre les autres variétés de bromélia les plus courantes.

Bromélia Balansae Bromélia Humilis Bromélia Pinguin Bromélia Tillandsia
Localisation Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Paraguay Venezuela Amérique centrale, Antilles, naturalisées en Floride Amérique centrale et du Sud, France
Floraison Bractée de couleur orange électrique à rouge vif entourant l’épi floral aux fleurettes mauve Floraison très longue. Court épi bleu-violet Court épi rouge à bractées blanches. Fruits comestibles Printemps et automne
Végétation Hauteur : 60 cm

Étalement : 80 cm

Cette variété possède un feuillage marginé de crème

Hauteur : 30 cm

Étalement : 60 cm

Rosette de longues feuilles épineuses. Bractées rouge pourpre

 

Hauteur : 1 m

Étalement : 30 cm

Très épineux

Hauteur : 10 à 50 cm, varie selon les espèces en question
Utilisation Pour haie défensive ou jardin sec Pour haie défensive, jardin sec ou potée Pour haie défensive ou jardin sec. Les fibres sont utilisées pour le cordage. Pour décoration interne, jardin sec ou potée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s