Comment faire un bonhomme de neige en gobelets ?

Créer un bonhomme de neige figure parmi les jeux les plus prisés des enfants et même des adultes pendant la période de l’année où la neige est abondante, c’est-à-dire l’hiver.

En général, le bonhomme de neige est un symbole associé à l’hiver et à Noël dans la culture occidentale et partout dans l’hémisphère nord.

Historiquement, les premières preuves écrites qui témoignent l’existence des bonhommes de neige datent du XVIe siècle, du temps de Shakespeare.

Le bonhomme de neige est habituellement associé aux fêtes de fin d’année. Il est devenu une figurine du sapin de Noël seulement au début du XXe siècle.

D’habitude, un bonhomme de neige est formé de deux grosses boules de neige amassées l’une sur l’autre. La plus grosse constitue le corps et la plus petite boule, placée tout en haut, représente la tête. Une fois que le corps et la tête sont formés, les autres détails sont ajoutés par la suite.

Notre époque est également l’ère des outils à usage unique. Des « fast food » aux bureaux, en passant par les petites fêtes du samedi soir et les pique-niques en pleine nature, l’utilisation des gobelets en plastiques est largement répandue.

Ces gobelets dont on se sert seulement pour quelques secondes constituent un véritable fléau. En effet, ils sont rarement recyclés, encombrent les poubelles et finissent par polluer l’environnement.

Pour inciter l’humanité au recyclage et sensibiliser les gens aux problèmes environnementaux, de nombreuses idées pour valoriser ses « déchets » et pour contribuer à la réduction de la pollution existent. Parmi elles, on peut citer la récupération des gobelets en plastique et les transformer en bonhomme de neige.

Pour Noël, tout le monde est exhorté à trouver et créer une décoration de Noël originale. Et en terme de décoration originale, à l’heure du « fait maison » ou mondialement désigné par le sigle « DIY » ou « Do It Yourself », le bonhomme de neige en gobelets plastiques est devenu incontournable.

Celui-ci présente l’avantage d’être très facile à réaliser. Partout où il est placé, il permet de donner vie : aux maisons de retraite, aux salles de classe, dans le salon de la maison, à côté du sapin de Noël.  De plus, sa confection vous permettra de passer des moments inoubliables avec vos enfants.

Confectionner un bonhomme de neige avec des gobelets en plastique n’est pas une nouvelle idée. Néanmoins, elle fait toujours la joie des plus petits et des plus grands.

Pour épater et attirer les clients, la tenancière d’un café a eu la bonne idée de placer à l’entrée de son établissement un bonhomme de neige à partir des gobelets en plastique usés.

Le bonhomme, devenu la mascotte des clients, est toujours salué par ces derniers. Il y en a même parmi ces clients, des gens qui voudraient bien l’emporter chez eux pour leur tenir compagnie.

Ce qu’il faut pour réaliser un bonhomme de neige en gobelets

Vous êtes décidé, afin d’émerveiller vos enfants et d’épater vos voisins, de créer un bonhomme de neige en gobelets en plastique ?

Pour cela, il faut prévoir environ 700 gobelets plastiques de deux tailles différentes. De préférence, nous allons choisir des gobelets de 300 millilitres et 80 millilitres. Si vous décidez de faire un grand bonhomme, prévoyez jusqu’à 1 000 gobelets.

Vous allez également avoir besoin d’une paire de ciseaux, d’un rouleau de ruban adhésif et d’une agrafeuse avec un large stock d’agrafe.

Vous devez aussi vous munir d’accessoires comme une écharpe, un bonnet ou un chapeau, pour décorer votre création, et disposer d’un peu de peinture, du papier et de la colle.

Avec les problèmes liés au réchauffement climatique, il se pourrait qu’il ne neige pas à Noël dans certaines régions. Le bonhomme de neige en gobelets plastiques constitue la meilleure alternative pour décorer la maison et le jardin pour les fêtes. De plus, il présente l’avantage d’être résistant aux intempéries.

Comment fabriquer un bonhomme de neige en gobelets ?

Il est dit plus haut qu’un bonhomme de neige est formé de deux grosses boules. Une plus grosse forme le corps et la plus petite constitue la tête.

Nous allons donc procéder de la même manière pour un bonhomme de neige en gobelets, en suivant les étapes suivantes :

Étape 1 : Commencez par réaliser un cercle en agrafant les gobelets de 300 ml un à un. Pour plus de solidité, il vaut mieux utiliser deux agrafes entre deux gobelets.

Étape 2 : Une fois le premier cercle réalisé, posez un autre gobelet au-dessus de deux gobelets du premier cercle et agrafez-le. Il faut continuer ainsi pour obtenir la deuxième rangée.

Étape 3 : Continuez de cette façon jusqu’à ce que vous obtenez une demi-sphère.

Étape 4 : Lorsque vous avez une demi-sphère, retournez-la et ajoutez-y deux ou trois rangées supplémentaires. Pour avoir un bonhomme stable, il n’est pas nécessaire d’achever une sphère complète. Ainsi, vous avez fini de construire le corps de votre bonhomme.

Étape 5 : Pour réaliser la tête, procédez de la même façon pour réaliser une deuxième sphère avec les gobelets de 80ml.  Cette plus petite sphère va former la tête de votre bonhomme tandis que la plus grande, celle que vous avez expressément laissé incomplète sera le corps ;

Étape 6 : A ce stade, il ne vous reste plus qu’à assembler les deux parties pour avoir un bonhomme de neige en gobelets en plastique.

Étape 7 : Vous allez maintenant vous servir des boules de couleurs noires ou bleues de préférence pour les yeux. Pour cela, utilisez des chaussettes, des bouchons de lièges que vous auriez pris soin de coller ensemble, et même des pommes de pin. Dessinez la bouche avec du carton. Puis, confectionnez un cône avec du carton coloré en orange en guise de nez. Ici, il n’y a aucun règlement. Chacun est libre d’habiller ou de déguiser son bonhomme de neige selon ses goûts et en fonction des événements. Tout est permis. Vous pouvez donner libre cours à votre imagination pour personnaliser votre bonhomme de neige.

On peut également enfoncer des chaussettes noires dans les gobelets pour en faire des boutons.

Pour finir, habillez votre bonhomme en lui mettant un chapeau ou un bonnet sur la tête et une écharpe de couleur vive à enrouler autour du cou.

Pour lui donner un aspect plus humain, faites-lui porter des lunettes et un nœud papillon.

Et pour une touche plus humoristique, plantez-lui des touffes de cheveux. Pour cela, découpez des bouteilles en plastiques de couleur verte que vous allez faire rentrer dans 3 gobelets différents.

Pour parfaire le tout, glissez à l’intérieur une lampe ou guirlande lumineuse à LED pour éviter tout risque de surchauffe.

Vous pouvez placer votre bonhomme de neige ainsi réalisé à côté d’un joli petit sapin recyclé.

Pour réaliser un bonhomme de neige, deux options s’offrent à vous.

Si vous voulez le poser par terre, il doit être complet. La réalisation se fera donc comme on l’a montré ci-dessus. Par contre, si vous voulez le suspendre contre une porte, un mur, une baie vitrée, ou même contre le frigo, le corps et la tête seront formés de deux demi-sphères.

En fonction du nombre de gobelets disponibles, on peut réaliser un bonhomme de neige grandeur nature.

Si vous avez des enfants de bas âge ou pour faire des petites figurines que vous pouvez suspendre sur un sapin de Noël,  il est possible de réaliser un bonhomme de neige avec un gobelet en plastique.

Pour le réaliser, vous aurez besoin d’un gobelet en plastique assez gros, de feutrine, de deux cures pipes dont un de couleur orange et l’autre d’une couleur différente, rouge de préférence, des pompons étincelants et des yeux mobiles.

Pour la réalisation, suivez les étapes suivantes :

Étape 1 : Découpez le cure pipe rouge de façon à recouvrir le haut du gobelet, tout en dépassant de chaque côté. Puis, collez le tout avec un pistolet à colle.

Étape 2 : Sur chaque extrémité du cure pipe qui dépasse de chaque côté du gobelet, collez les pompons étincelants ;

Étape 3 : Prenez une bande de feutrine rouge de 28 centimètres de longueur et 3 centimètres de large ;

Étape 4 : Pour représenter les franges de l’écharpe, découpez 4 fentes de chaque côté ;

Étape 5 : Collez l’écharpe sur le gobelet en croisant les extrémités, tout en laissant assez d’espace pour le visage. Et pour que la colle tienne, mettez-en un peu au dos ;

Étape 6 : Collez les yeux mobiles, puis le petit morceau de cure pipe orange sera placé pour servir de nez ;

Étape 7 : Pour finir, tracez la bouche avec du feutre noir.

Une autre façon de réaliser un petit bonhomme de neige en gobelets est d’utiliser un gobelet en plastique et une balle de ping-pong, un stylo feutre noir et un morceau de tissus rouge.

Procédez de la façon suivante pour le confectionner :

Étape 1 : Collez la petite balle de ping-pong sur le gobelet, de manière à ce que dernier forme le corps et la balle la tête ;

Étape 2 : Avec le feutre, dessinez des yeux noirs sur la balle, puis toujours avec ce feutre, tracez le sourire du bonhomme. Des boutons noirs seront aussi dessinés le long du gobelet.

Étape 3 : Vous pouvez maintenant enrouler le morceau de tissu rouge entre le point de colle de la balle et du gobelet. Ce morceau de tissu va servir d’écharpe pour le bonhomme et cacher en même temps la colle.

Étape 4 : Peignez un bout de cure dent en orange que vous allez ensuite piquer dans la balle. Ainsi vous n’aurez pas besoin de coller. Vous pouvez aussi, en guise du nez, dessiner un point noir au milieu du visage.

Étape 5 : Pour terminer votre œuvre, prenez du papier que vous allez découper et enrouler pour en faire un cône et collez sur la tête de votre petit bonhomme de neige en gobelet.

Le bonhomme de neige dans le monde et au cinéma

Depuis que l’homme a adopté le bonhomme de neige dans sa culture, il a, selon le pays une signification.

En Lituanie, il est ironiquement appelé « homme sans cervelle ». Et pour protester contre leur gouvernement, les Lituaniens ont érigé 141 bonhommes de neige devant leur Parlement durant l’hiver 2005. Ces 141 « hommes sans cervelle » représentent leurs 141 députés.

Au Japon, le bonhomme de neige se nomme « Yuki Daruma » ou « Daruma de neige ». Il y est intimement lié au bouddhisme. Et en guise de chapeau, il est coiffé d’un seau retourné.

Le bonhomme de neige, qu’il soit fait en gobelets ou en neige a toujours captivé les petits et les grands. Et le cinéma s’en est approprié pour faire durer le rêve. Des films d’horreur aux films d’animation, il y en a pour tous les goûts.

En 1944, l’Allemand Hans Fischerkoesen a réalisé « Der Schneemann »,  un dessin animé qui relate les aventures d’un bonhomme de neige qui a décidé de voir à quoi ressemble l’été, après avoir vécu des aventures en hiver.  En attendant, il vit dans un congélateur pour ne pas fondre.

En 1982, Dianne Jackson a produit un court métrage animé qui a pour titre « Le Bonhomme de neige ». L’histoire raconte la vie d’un enfant et d’un  bonhomme de neige qu’il a confectionné et qui prend vie à la nuit tombée.

En 1989-1991, les aventures des petits bonshommes de neige sont mises en scène dans une série animée française intitulée « Bouli ».

En 1998, un film d’horreur, « Jack Frost », est sorti. Après un accident de voiture, un tueur fou a été réincarné en bonhomme de neige vivant.

Récemment, en 2013, les  Studios Disney ont réalisé « La Reine des neiges », un film d’animation à succès qui met en scène le personnage d’Olaf, le bonhomme de neige ». Il est très apprécié, surtout des enfants. Alors, si vos petits anges en fassent parties, pourquoi ne pas créer un « grand Olaf » en gobelets plastique pour les émerveiller ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s