Comment se débarrasser des taupes ?

La taupe, ou Talpa europaea de son nom scientifique, est un animal dépourvu de l’organe de la vue, mais elle laisse toujours des traces de son passage lorsqu’elle décide de s’installer sous vos pelouses, platebandes et jardins.

Pas facile de garder son calme en voyant les galeries et les monticules de terre faites par cet animal. Et pourtant, c’est dans leur nature. Une raison pour laquelle il ne faut pas les tuer. Par contre, il existe des solutions naturelles permettant de les chasser de votre jardin.

L’intérêt des taupes

Tout animal vivant sur terre est indispensable à l’environnement et à l’écosystème pour garder un équilibre harmonieux. Alors avant de vous débarrasser des taupes avec des méthodes peu catholiques, sachez l’intérêt de ces taupes. Ces animaux sont faits pour creuser des galeries sous terre.

En effet, elles recherchent des vers de terre pour s’en nourrir. Or, ces derniers vivent aussi sous terre. Pour trouver leur propre nourriture, ils creusent de petites galeries près de la  surface du sol.  Les taupes, en tant qu’animaux fouisseurs, pour chasser et se nourrir de vers de terre, doivent  creuser des galeries plus profondes et bien plus larges. Celles-ci permettent d’aérer le sol afin de le rendre plus tendre et plus perméable à l’eau, et surtout, à la pluie. On peut donc dire sans aucune hésitation que l’ensemble des galeries de taupes est le garant de la bonne santé des plantes en surface.

Une taupe avale environ 100 g de nourriture par jour et au menu elle mange des vers gris, blancs, les vers dits fil-de-fer et de nombreuses larves ainsi que d’insectes. Théoriquement, pour chasser ou éliminer les taupes, la seule solution c’est d’éradiquer les vers de terre et insectes de la terre.

Les taupes sont importantes et ce n’est pas une bonne idée de les exterminer. Par contre, il existe des solutions naturelles bénéfiques pour votre jardin et loin d’être mortelles pour les taupes. A noter cependant que certaines solutions ne sont pas totalement biologiques.

Les astuces inoffensives

molehill-231386_1280

Au lieu de passer par des produits trop puissants, orienter vous dans un premier temps vers des produits naturels efficaces. Voici des solutions qui marcheront à coup sûr sans nuire à l’environnement : mettre des poils de chien dans les taupinières.

Vous pouvez aussi planter des branches de sureau dans les zones concernées ou encore dans toutes les parties du jardin que les taupes aiment bien. Avec le même sureau, le purin de ce dernier et celui de l’ortie demeurent aussi très efficace. Il suffit d’en verser une quantité raisonnable dans les galeries pour faire fuir les taupes sans risquer de les tuer.

Les plantes sont aussi de bonnes alternatives naturelles pour les repousser. Et rien de mieux que des bulbes de fleurs. Comme celles des euphorbes, fritillaires, jacinthe, oignon, ail, jonquille ou encore le ricin. Ces plantes ont des odeurs assez puissantes pour faire fuir les taupes.

Les engrais à base de tourteau de ricin sont aussi très utilisés pour repousser les taupes. Cet engrais végétal est entièrement naturel et est riche en oligo-éléments indispensables pour l’entretien des potagers et le gazon. Si les plantes et les produits végétaux n’y font rien, les bornes à taupes ultra-sons sont aussi de mise.

Avec des émissions de vibrations variant entre 300 et 500Hz, les taupes fuient facilement. La durée est d’une quarantaine de secondes avec une portée allant jusqu’à 800 mètre carré. Mais cela varie en fonction du type de terrain et du nombre de galeries faites par la taupe.

Changez la place des bornes en fonction des déplacements des taupes. Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’utiliser un anti taupe solaire qui présente l’avantage d’être autonome et qui fonctionne jour et nuit sans interruption.

Vous pouvez aussi provoquer des bruits gênants pour faire fuir les taupes. Une bouteille en plastique et un bâton dedans suffisent amplement. Le vent se chargera de faire bouger la bouteille et le bâton avec, les taupes ne supporteraient pas longtemps.

L’objectif de l’utilisation des méthodes naturelles pour lutter contre les taupes consiste à les forcer à aller creuser ailleurs au lieu de les tuer. Pour cela, les procédés utilisés par nos aïeux ne sont pas encore obsolètes et tout aussi efficace.

  • Le ratissage systématique des taupinières. Cette méthode constitue une solution simple pour déloger et faire déménager ces bestioles. De plus, elle ne portera pas préjudice au gazon car l’herbe repousse très vite.
  • L’affût : L’inconvénient de cette technique c’est que la mise en œuvre présente quelques difficultés. C’est à certaines heures précises de la journée qu’elle a le plus de chance de réussir. Le guet s’effectue à des heures fixes : à l’aube, à 10 heures du matin et le soir, une heure avant le coucher du soleil.
  • Les méthodes qu’il ne faudrait surtout pas utiliser

Dans les magasins, les conseils prodigués par les gens ou encore astuces proposées par des amateurs, il ne faut pas tout essayer car les dégâts qu’ils peuvent engendrer peuvent être dangereux.  Parmi les méthodes qu’il faut à tout prix éviter, il y a l’utilisation de la naphtaline. C’est un pesticide chimique très nocif et il faut éviter à tout prix d’en mettre dans les tunnels. Ce produit n’est pas biodégradable et hautement cancérigène.

De plus, ce produit est nocif pour l’environnement. Il parait que les taupes sont hémophiles. Elles peuvent mourir de piqures ou de blessures. Alors certaines personnes recommandent de glisser dans les tunnels des bouts de verre ou encore des branches de rosiers. Ce qui est un acte plutôt barbare d’autant plus que cette affirmation est totalement fausse. Les taupes ne sont pas hémophiles.

La plante Euphorbia lathyris est connue pour repousser les taupes. Une fois coupée, il faut éviter de se toucher les yeux ou encore mettre la main dans sa bouche car la plante est toxique. Cette plante se multiplie rapidement et peut envahir votre jardin en un rien de temps. D’ailleurs, les preuves de l’efficacité de cette euphorbe sur les taupes  n’ont jamais été prouvées.

  • Fumer les galeries

La pire des mauvaises idées est de fumer les galeries. Les amateurs et novices en la matière pensent que fumer les galeries est une bonne idée. On pense que les taupes vont être suffoquées et partir au loin. Si c’est vrai, ce n’est pas une bonne idée car cela va avoir un impact sur le sol.

En vous débarrassant des taupes, il ne faut jamais nuire à la santé de l’environnement et encore moins du sol car vous risquerez en même temps d’abîmer votre jardin et vos plantes.

  • Utiliser des produits à forte odeur

Pour ceux qui ne le savent pas, les taupes sont aveugles. Elles ne voient pas et vivent la grande partie de leur vie dans les galeries. Pour combler ce manque, la taupe est dotée d’une ouïe très fine. Ce qui permet d’être en alerte au moindre bruit aussi infime soit-il. Bien qu’elle n’ait que de trous à la place des oreilles, elles sont suffisamment efficaces pour tout entendre.

Et elles possèdent également un odorat très fin. Assez fin pour sentir des odeurs loin de l’endroit où elle se situe. D’ailleurs, rien qu’avec son odorat, elle peut repérer l’endroit exact où se trouvent ses prédateurs. Vous pouvez ainsi utiliser des plantes à forte odeur pour faire fuir la taupe le plus rapidement possible ou encore passer par des mélanges à base d’épices fortes.

Fabriquer des pièges

Vous pouvez aussi fabriquer des pièges pour attraper des taupes. Vous en trouverez dans des revendeurs agréés ou encore auprès des spécialistes. Pour compenser l’absence de la vue, le toucher et l’ouïe de la taupe sont très développés.

De ce fait, l’utilisation des pièges propres et nouveaux est déconseillée. L’astuce c’est de flamber les pièges avant de procéder à la pose. Pour être efficace, le piège doit être également déposé avec beaucoup de minutie.

Attention ! Le but n’est pas de les tuer mais de les capturer et de les remettre en liberté dans un autre endroit après. Faites en sorte de ne pas les blesser ou encore les malmener.

Actuellement, force est de constater que les taupinières sont devenues de plus en plus rares dans les prés ou les jardins. Leur diminution et donc des populations de taupes est observée un peu partout en Europe.

Certains pays commencent à trouver la gravité de la situation et ont pris des mesures pour limiter la catastrophe.  L’Allemagne figure parmi les premiers pays à protéger les populations de taupes. Dans ce pays, la taupe jouit désormais de l’étiquette « Espèce protégée ».

Dorénavant, ne vous énervez plus à la vue de quelques taupinières dans le jardin. Souvenez-vous qu’en-dessous, il y a aussi une vie, donc une richesse qu’il faut préserver.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s