Culture des asperges: conseils et utilisation

Vous êtes un amoureux du jardinage ? Vous disposez d’un petit potager ? Vous voulez vous lancer dans la culture d’asperge ? Cet article est fait pour vous.

L’asperge est une plante assez robuste qui peut vivre plusieurs années. Elle est principalement constituée de rhizomes et de tiges pourvus de plusieurs ramifications qui émergent du sol. Ce sont ces tiges, qui sont aussi connus sous le nom de Turions, qui sont consommées.

Choisir de planter des asperges dans son jardin potager est une décision qui doit se faire en connaissance de cause. En effet, l’asperge est assez difficile à cultiver. Elle se développe assez lentement. Pour ce qui est du type de sol, cette plante demande un type de terre très sableux. Toujours partant pour se lancer dans cette aventure ? Suivez le guide.

Les diverses variétés d’asperges

Savez-vous qu’il existe de nombreuses variétés d’asperges ? En premier lieu, on a les « Super Argenteuil ». Cette variété est une version améliorée de la traditionnelle « Argenteuil ». Tout comme cette dernière, la « Super Argenteuil » est très reconnaissable par sa blancheur nacre. Puis vient ensuite la variété « Larac ». Celle-ci se distingue des autres par ses turions très charnus et assez précoces.

On peut aussi trouver la variété connue sous le nom de « Lima » qui se démarque par des tiges vertes, hâtives et très vigoureuses. Enfin, on a la variété « Félias » qui peut donner des tiges consommables blanches ou vertes. Elle est toujours très précoce et est largement connue pour être très goûteuse.

Il est aussi possible de trouver des asperges pourpres. Celles-ci sont largement connues en Italie ainsi que les pays niçois. Là-bas, ces asperges colorées sont très prisées pour leurs goûts typiques.

Bien qu’elles différent largement des asperges classiques, elles se cultivent de la même manière. Si la plantation de cette variété assez spéciale vous tente, il est possible d’en trouver dans quelques boutiques spécialisées.

Les préparatifs pour la culture des asperges

Pour cette culture d’asperges, il faut choisir un sol très meuble, riche en nutriments et surtout bien drainé. Il est vivement suggéré d’avoir une surface cultivable d’au moins 0,5m x 1,5m afin que les rhizomes puissent bien se développer.

Les asperges sont généralement cultivables le mois de mars et avril et la récolte des tiges consommables se fait du mois d’avril au mois de juin.

Les techniques et astuces pour la culture des asperges

Bien qu’on nous fasse croire que les asperges ne poussent que sur des terrains sableux, elles peuvent tout à fait se développer sur un terrain argileux. Cependant, pour ces types de sols, il est bien plus difficile d’en extraire les turions. De plus, l’asperge requiert une assez grande surface pour se développer. Ainsi, pour 10 m2 de surfaces cultivables, on obtient en moyenne une production annuelle de 5kg d’asperges.

Pour ce qui est de la couleur des turions, elle dépend principalement de la technique utilisée par le jardinier pour la plantation. Une fois mature, les multiples griffes de la plante se voient apparaître les bourgeons qui vont devenir des pousses que l’on consomme. Une fois que ces dernières émergent le sol, elles prennent une couleur violette, puis se verdissent. Les pousses peuvent se fructifier ou non suivant que la plante soit mâle ou femelle.

Préparer sa plantation d’asperge

Avant toute chose, il est impératif de bien préparer le terrain afin d’y planter les asperges. Comme  il a été dit précédemment, il est conseillé d’avoir une surface cultivable bien meuble. Pour y arriver, il vous faudra bien ameublir votre terrain. Une profondeur de 50 cm devrait amplement suffire. Au passage, n’oubliez pas d’enrichir votre sol en utilisant du compost ou de l’engrais.

De préférence, choisissez un produit bio riche en phosphore et en potasse. Il est utile de savoir qu’un terrain bien préparé peut vous servir pour plusieurs années. Vers le début du mois de mars, mois idéal pour la plantation de l’asperge, il est préférable de partager votre surface cultivable en plusieurs bandes de 40 cm de largeur.

Une fois cette tâche accomplie, il faut alors creuser les tranchées dans lesquelles seront plantées les griffes. En moyenne, il faut des tranchées de 15 à 25 cm de profondeur. Il est important de bien choisir celle-ci suivant le type de votre sol. Cependant, pour les asperges vertes, celle-ci varie de 5 à 15 %.

Pour ce qui est des griffes, il est plus recommandé de les planter directement après les avoir achetés. Mieux vaut donc les chercher au dernier moment. Cependant, avant de les enfoncer dans le sol, il est préférable de les préparer. Comment ? Tout simplement en sectionnant les bouts des racines qui sont abîmés, puis en y appliquant de la poudre de charbon de bois afin que ceux-ci puissent mieux se cicatriser.

Une fois la préparation terminée vient ensuite l’étape de plantation. Pour vous aider dans votre tâche, placez un tuteur tous les mètres et plantez les racines au pied de ce dernier. Il ne reste plus alors qu’à recouvrir les racines de 10 cm de terre. Les tuteurs serviront de repère une fois que la période de récolte viendra après 3 ans.

Une astuce de jardinage consiste à placer une butte au-dessus des planches d’asperges vers la fin de la période hivernale. Celle-ci a pour but de stimuler les griffes par la chaleur. Cette astuce n’est cependant valable que pour les asperges blanches. Pour les vertes, remplacez simplement les buttes par un tunnel en plastique. Pour accélérer la production, vous pouvez recouvrir les racines avec des tunnels de plastique dès Février.

Comment récolter les asperges ?

Après plus de 3 ans de longue et interminable attente, vous pouvez enfin récolter le fruit de votre dur labeur. Bon, il faut encore attendre le mois d’Avril. Pour ce faire, passez régulièrement dans votre petit potager pour repérer les turions. Une fois trouvés, il est déconseillé de brusquer le prélèvement de ceux-ci. Au contraire, prenez votre temps et prélevez très délicatement.

En effet, un geste trop brusque pourrait à coup sûr blesser la griffe à laquelle le turion est lié. La récolte doit se faire avant que les asperges ne puissent voir le jour. Dans le cas contraire, vous aurez des asperges d’une couleur violacée.

Après trois semaines de récolte, il faut laisser les tiges se développer avant de couper vers le début du mois d’Octobre. Il ne vous reste plus alors qu’à attendre l’année suivante pour une nouvelle récolte.

Il est bien de savoir que le rendement d’une plantation d’asperge est optimal à partir de la 6ème année. Le terrain doit être, quant à lui, être renouvelé tous les 15 ans.

Les précautions à prendre pour protéger sa plantation d’asperge

Il convient de toujours protéger sa plantation contre les diverses insectes qui peuvent l’attaquer. Parmi celles-ci, on peut citer la mouche de l’asperge qui aime creuser des galeries dans les pousses et provoque ainsi un dessèchement, ou encore le criocère qui se nourrit du feuillage et des turions. Le meilleur moyen de s’en débarrasser est de les éliminer en brûlant les parties de la plantation atteinte.

Que faire si les turions se recourbent et noircissent ? Rien car cela n’est pas signe d’une maladie, c’est seulement une conséquence du froid.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s