Nos conseils pour bien choisir le carrelage de votre garage

Le garage, servant à stationner des véhicules, et éventuellement pour certains, à bricoler, est très exposé aux chocs, aux tâches, au piétinement et à l’abrasion. Le revêtement de son sol se doit donc d’être le plus performant possible.

Le revêtement par excellence d’un garage est le carrelage. Non seulement ce matériau est très résistant aux diverses agressions qu’on vient de citer, il est aussi facile à entretenir.

De plus, il se décline en différentes formes, coloris et finitions et il dure dans le temps. Il faudra bien le choisir pour qu’il remplisse ces critères. Voici quelques conseils pour trouver le bon carrelage pour son garage.

Les normes à connaître pour savoir la qualité du carrelage

Plusieurs normes ont été mises en place afin de garantir la solidité, ainsi que la qualité du carrelage pour votre garage.

Il y a tout d’abord la norme UPEC ou Usure, Poinçonnement, Eau, Chimie. Plus précisément, la lettre U désigne l’usure du fait du piétinement. P se réfère à la chute des objets. E indique la résistance du carrelage à l’eau. Et enfin, la lettre C désigne la résistance du carrelage aux agents chimiques et aux tâches. Un indice de 1 à 4 est associé à ces quatre lettres. Plus l’indice sera grand, plus la résistance du carrelage le sera également.

A côté de cette norme, on a également la norme PE. Selon celle-ci, on distingue 5 groupes de carrelage, de PE1 à PE5, suivant leur résistance à l’abrasion, de la plus faible à la plus grande. Ainsi, PE1 signifie par exemple que le carrelage résiste mal à l’abrasion.

On a aussi la norme MOHS qui désigne la résistance du carrelage aux rayures avec une indication croissante de 1 à 10.

Enfin, l’adhérence des carreaux est classée suivant les lettres A, B et C. A correspond à une adhérence moyenne. B désigne une adhérence élevée. Et enfin, C signifie une très forte adhérence du carrelage.

Les qualités d’un bon carrelage de garage

Un bon carrelage de garage est tout d’abord solide. Une voiture est très lourde et requiert un carrelage résistant. Certains carreaux ne sont adaptés même au passage et encore moins au passage d’un véhicule. Pour connaître leur solidité, fiez-vous à la norme UPEC évoquée plus haut. Ceux à poinçonnage P4 ou P4S sont les plus solides.

Ensuite, il est fréquent que des petits cailloux ou d’autres choses de ce genre venues de l’extérieur s’incrustent aux pneus d’une voiture. Pour que le revêtement du sol du garage ne soit pas rayé en un seul passage, il faut choisir du carrelage résistant aux rayures. Dans ce cas, il va falloir se référer à la norme MOHS.

Enfin, un bon carrelage de garage est un carrelage facile à entretenir. En plus, il doit être résistant aux produits de nettoyage. Évitez également les carrelages poreux et trop clairs et préférez plutôt ceux qui sont peu salissants, comme le noir ou le gris.

Si cela vous paraît moins esthétique, il existe des carreaux imitant le bois ciré et ceux à motifs qui sont très chics et modernes.

Quel est donc le carrelage idéal pour un garage ?

Pour le carrelage de votre garage, on vous conseille d’opter pour l’un des types de carrelage suivants. Ils sont facilement remplaçables et résistants.

  • Le grès cérame

Constitué de silice, d’argile, de kaolin et de feldspath, le grès cérame a une forte résistance aux agents chimiques et aux produits d’entretien. Il est aussi moulé d’un seul bloc qu’il est peu sensible à l’humidité et aux chocs.

Il est à noter que si en intérieur, du grès cérame épais de 8 mm est l’idéal, pour un garage, il faut prévoir une épaisseur de 11 ou de 12 mm. Il sera plus résistant au poinçonnements également.

  • Le carrelage en granit

Résistant aux charges lourdes et à l’humidité, ce type de carrelage est aussi très esthétique. Il peut très bien servir de revêtement du sol d’un garage.

  • Les carreaux de ciment : le piège à éviter

Très résistants et très solides, tout comme les deux autres qu’on vient de citer, les carreaux en ciment sont aussi très esthétiques. Le seul hic, c’est qu’ils sont poreux et demandent donc certains traitements pour être protégés des tâches et de l’humidité.

Il vaut mieux donc le proscrire pour le revêtement du sol du garage. Évitez également les carreaux en terre cuite et en marbre. Ils sont très fragiles.

  • Les carreaux synthétiques

Vous souhaitez poser des carreaux sur le sol de votre garage mais cela vous est impossible pour le moment ? Les carreaux synthétiques constituent une bonne alternative qui pourra vous satisfaire encore plus que le carrelage. Ce sont des dalles clipsables faites à partir de matériaux synthétiques.

Choisir le revêtement du sol de son garage en fonction de son usage

A part les critères de choix qu’on vient de citer, il est aussi important de tenir compte de l’utilisation du garage. En fonction de votre fréquentation de cette pièce, vous pouvez choisir des carreaux plus ou moins techniques. Cela vous évitera de faire des dépenses pour du carrelage cher mais dont vous ne profiterez pas les qualités.

  • Le carrelage idéal pour un garage simple

Si vous comptez vous servir de votre garage que pour garer votre véhicule, pas la peine d’engager de grands travaux. Du carrelage supportant le poids d’une voiture est amplement suffisant : du carrelage moulé d’une seule pâte. Ce qui est relativement bon marché.

  • Pour un garage de bricoleur

Vous aimez bricoler et souhaitez faire de votre garage un stationnement pour votre véhicule et un atelier ? Dans ce cas, les contraintes techniques du type de carrelage seront plus nombreuses que celles d’un garage simple. Non seulement, vous aurez besoin de carreaux résistants, ceux-ci devront présenter également une bonne résistance aux tâches. Oubliez donc les éléments trop fins et les carreaux poreux. Le mieux c’est d’opter pour les carreaux U4 P4 E3 C4 ou C3, en référence à la norme UPEC et des carreaux PE4 ou PE3 si on se réfère à la norme PE indiquant la résistance du carrelage à l’abrasion.

Enfin, optez pour un carrelage résistant aux rayures. Dans ce cas, la norme de référence sera la norme MOHS indiquée ci-dessus.

  • Pour un garage aménagé

Si vous comptez utiliser à la fois votre garage pour stationner votre voiture et comme buanderie, il vous faudra du carrelage résistant à l’eau, donc du grès cérame. Il peut juste être très glissant. Prenez donc soin d’acheter un carrelage antidérapant. Cette qualité technique est indiquée par une norme qu’on note par R et dont les niveaux vont de 9 à 13. Il est vivement conseillé d’opter pour une qualité antidérapante R12 ou R11 (plus d’infos ici pour toutes les normes antidérapantes).

Si le garage risque d’être très exposé à des agents gras, on recommande la qualité antidérapante R13.

Faites attention à la pose

A part la qualité du carrelage, la pose de celui-ci est aussi déterminante de sa résistance au poids d’une voiture. Si vous comptez accomplir cette tâche vous-même, s’il s’agit de carreaux neufs, la pose scellée est la plus adaptée. Celle-ci consiste à poser directement les carreaux sur une chape de mortier.

Si vous comptez juste rénover le revêtement du sol de votre garage, la pose doublée avec un double encollage est envisageable. Le double encollage est surtout préconisé pour des carreaux de taille supérieur au 45 x 45.

Si vous n’avez jamais posé de carrelage vous pouvez faire appel à une entreprise générale du bâtiment qui s’occupera de vos travaux dont la pose de carrelage. Vous pouvez aussi regarder les carreleurs de disponible autour de chez vous. Rappelez-vous bien que le bouche à oreille est la meilleure publicité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s