Comment faire une bouture de Jasmin ?

Le Jasmin est une belle plante dicotylédone très apprécié du fait principalement de son parfum enivrant et puissant, sa floraison généreuse, sa facilité d’entretien et ses nombreux bienfaits.

Vous en avez déjà dans vos jardins mais vous voulez les dupliquer pour échanger avec vos amis, vos voisins, votre famille? Ou bien voulez-vous les rajeunir un peu car ils commencent à vieillir ? Vous pouvez multiplier vos jasmins en les bouturant.

On va vous indiquer dans cet article chaque étape de cette opération. Mais avant, il importe de souligner quelques informations concernant cette plante du genre jasminum.

A quoi sert le jasmin ?

Ces arbustes à fleurs blanches ou jaunes, en général, comptent plus de 200 espèces. Parmi ceux-ci, il y a le jasminum odoratissimum, le jasminum officinale et le jasminum grandiflorum qui sont très utilisés en parfumerie. Le jasmin naturel est, en effet, assez cher que la plupart des fabricants de parfums préfèrent utiliser une version synthétique.

D’autant plus que pour fabriquer une once de parfum avec du jasmin, il va falloir à peu près 10 000 fleurs, voire plus.

Par ailleurs, la Chine a toujours été le principal producteur de jasmin ou ceux-ci servent parfois à aromatiser le thé. On y raconte également qu’en se parfumant avec du jasmin avant de coucher, on peut faire des rêves prophétiques.

Les fleurs de jasmin sont aussi réputées pour leur pouvoir de favoriser le sommeil, calmer la tension nerveuse et d’apaiser la toux spasmodique. Pour préparer une infusion de jasmin, prenez 20 grammes de fleurs pour un litre d’eau. Buvez 2 tasses en une journée et une au coucher.

Depuis des siècles, en Orient, on considère le jasmin comme étant le symbole de la tentation et de la beauté féminine.

En Tunisie, offrir du jasmin à quelqu’un est une preuve d’amour pour celui-ci.

Enfin, en Inde, pendant les mois impairs de leur grossesse, les femmes enceintes s’habillent de parures de jasmin.

Les différents types de jasmin

Il y en a deux : le jasmin d’hiver et le jasmin d’été.

  • Les caractéristiques du jasmin d’hiver

Le jasmin d’hiver, aussi appelé jasmin à fleurs nues, se distingue du jasmin d’été par sa floraison qui commence sur rameaux nus, en période hivernale jusqu’au printemps, du mois de Décembre au mois d’Avril. En avril, les feuilles commencent à apparaître.

Quand il est jeune, ses rameaux sont verts et la longueur de ceux-ci peuvent atteindre 5 mètres.

Ses feuilles sont de couleur vert foncé. De 2 à 3 cm de long, elles sont opposées et caduques et disposent 3 folioles. En automne, elles jaunissent avant de tomber.

Pour ce qui est de ses fleurs, elles sont jaunes et isolées à l’aisselle des feuilles. Leur diamètre est à peu près de 2 à 2,5 cm et elles sont inodores.

  • Le jasmin d’été

Contrairement aux jasmins d’hiver, les jasmins d’été fleurissent du mois de Juin jusqu’au mois de Septembre, sur rameaux feuillus. Leurs fleurs sont de couleur blanc, blanc-rosé ou blanc-jaune et elles sont alternes et persistantes.

Le jasmin d’été est très résistant aux maladies et aux parasites et il est divinement parfumé.

Faire une bouture de jasmin

Il existe trois étapes pour cela. Vous aurez besoin d’un arrosoir avec pomme, d’une griffe de jardin ou d’une fourche-bêche, d’un sécateur, de l’hormone de bouturage et d’un pot en terre cuite.

  • Étape 1 : définir le moment idéal pour bouturer le jasmin

Pour que le bouturage soit une réussite, il faut l’effectuer lors de la saison la plus adaptée pour le faire. Ce qui est différente selon la variété de jasmin. Mais en général, les boutures doivent se faire en été, soit le mois de Juillet, Août ou Septembre, avec des rameaux dépourvus de fleurs et lignifiés ou semi-lignifiés.

Elles doivent se faire la fin du mois de Février et en Mars si vous habitez dans une région à climat doux.

Enfin, le bon moment pour faire la bouture est en Juin-Juillet pour les jasmins d’hiver.

  • Étape 2 : Prélever la bouture

Choisissez des portions de tige non ramifiées et sans bois mort. Puis, coupez des rameaux vigoureux, en dessous du nœud et qui forment une perpendiculaire avec l’axe de la tige, avec un sécateur. Ensuite, recoupez l’extrémité de la bouture que vous venez de couper,  à 0,5 cm au-dessus d’un autre nœud.

Il est à noter qu’une bouture de 15 cm peut contenir seulement deux nœuds : l’un pour produire les racines et l’autre pour émettre une pousse.

Enfin, pour terminer avec cette étape, enlevez la feuille du bas de la bouture et réduisez celle de l’extrémité afin de réduire l’évaporation.

  • Étape 3 : Piquer la bouture de jasmin

Là, vous avez deux possibilités : piquer les boutures en pot ou en pleine terre.

La première option (mettre la bouture de jasmin en pot) est la plus conseillée si l’espèce de jasmin en question est peu rustique ou si vous vivez dans un endroit au climat frais.

Mettez, dans ce cas, la bouture dans un grand pot constitué d’un mélange de tourbe et de sable à quantité égale. Veillez à ce que le pot dans lequel vous la piquez dispose d’un large trou de drainage. Sinon, vous devez ajouter au fond de celui-ci une couche drainant composée de billes d’argile ou de graviers. Mais avant de piquer la bouture dans le substrat, il faut d’abord tremper sa base dans de l’hormone de bouturage. Puis, la secouer afin d’éliminer l’excédent de liquide.

En fonction de l’espèce, réduisez la taille des feuilles ou du limbe. Par exemple, s’il s’agit de jasmin sambac, il va falloir couper les 2/3 du limbe car leurs feuilles sont assez grandes.

Une fois que vous avez fini de mettre la bouture de jasmin en pot, placez celui-ci sous un châssis mi-ombragé, à une température de 20°C.

Pendant la saison hivernale, mettez les espèces craignant le froid dans une véranda. Puis, mettez les boutures en place quand le printemps arrive.

En dehors de ces contraintes (variétés de jasmin peu rustiques ou dans une région à climat essentiellement frais), les boutures peuvent être piquées en pleine terre, dans un substrat relativement léger et frais, comme une terre argileuse ou sableuse, et à mi-ombre.

Avant de mettre les boutures, vérifiez si la terre est sèche ou pas. Si elle est sèche, vous devez l’arroser avant d’y mettre la bouture. Sinon, vous pouvez tout de suite passer à l’étape suivante qui consiste à aérer le substrat jusqu’à 15 cm de profondeur, à l’aide d’une fourche-bêche ou d’une griffe.

C’est après avoir fait tout cela seulement que vous pouvez piquer la bouture jusqu’à la moitié de sa longueur. Puis, tassez doucement autour de la tige avec la main. Pour terminer, arrosez votre plante en pluie fine et paillez, avec des déchets de tonte par exemple.

En général, l’enracinement se passe durant l’été. Transplantez donc vos boutures en mois de mars ou avril et plantez-les à leur place définitive, dans un endroit qui peut très bien être atteint par la lumière.

Le jasmin ne craint pas les rayons de soleil, il en a même besoin. Surveillez juste à ce qu’il ne soit pas disposé contre une vitre. Celle-ci peut produire avec la lumière de soleil un effet de loupe qui risquerait de brûler les fleurs de la plante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s