D’où viennent les mites ?

Mites vestimentaires ou alimentaires : ces insectes font parties du quotidien de l’homme, et ce, parfois malgré tous les efforts que l’on met pour s’en débarrasser. En effet, en plus d’être extrêmement gênant et de provoquer des dépenses exorbitantes, car ils abiment vos vêtements et vos provisions, les mites provoquent la panique chez certains d’entre nous.

D’où viennent-ils et comment s’en dépatouiller une bonne fois pour toutes ? Là est la question.

Les mites

Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser des mites qui se trouvent dans votre maison, c’est peut-être parce que vous n’utilisez pas les bons produits. Avant de rechercher en effet la meilleure solution pour ne plus en être victime, vous devez savoir ce qu’ils sont et d’où viennent-ils.

En fait, les mites ne sont que des petits papillons de nuit. Nous les définissons comme étant des nuisibles, et c’est d’ailleurs ce qu’ils sont. Ils mangent la nourriture, le bois, et même les vêtements que vous avez rangés.

Il existe plusieurs types de mites. Vous en avez de couleur rouge ou blanche. Malgré qu’ils fassent partie de la famille des papillons de nuit, ils se présentent sous forme de petit vers avec des pattes. On les trouve souvent dans les plantes, mais aussi dans les champignons, ainsi que dans les fibres.

Pour vous, les mites détruisent vos affaires. Mais d’un point de vue scientifique, ils ne font que se nourrir comme tous les êtes vivants. Seulement, ici, leur aliment sera vos fruits et légumes et la kératine ainsi que les protéines que contiennent les fibres de vos vêtements et accessoires de maison.

Ce ne sont en fait que des recycleurs un peu gênants proposés par mère mature. Et dans certains cas, ils sont plus gênants que d’autres dans la mesure où ils peuvent produire des allergènes.

Ai-je des mites dans la maison ?

La plupart des maisons en France sont sujettes à des cas de mites. D’ailleurs, afin de préserver certains investisseurs d’un mauvais placement, un diagnostic mites est obligatoire, comme bon nombre de diagnostics immobiliers : champignon, plomb, etc.

Vous n’avez cependant pas besoin d’appareils sophistiqués pour savoir si vous avez des cas de mites à la maison. Il y a quelques signes avant-coureurs qui ne trompent pas. La première étant que : si vous avez des mites alimentaires qui volent au-dessus de votre réfrigérateur ou de vos bacs à fruits, c’est que vous avez sûrement des mites dans les placards.

Les mites alimentaires sont généralement plus simples à diagnostiquer. Elles volent sans cesse en dessus de vos provisions. Et même si elles ne font pas de bruits, elles peuvent vous donner froid dans le dos. Si vous n’en avez pas sur les étagères, vérifiez les sacs de riz, de faine ou de céréales, voire les provisions de graines et de fruits secs. Ce sont aussi des zones de prédilection pour ces dernières.

En outre, les mites apprécient également la nourriture pour animaux de compagnie. Vous pouvez y faire un tour pour vérifier la sainteté de votre maison.

Vous avez des vêtements que vous n’avez plus portés depuis longtemps et que vous avez bien cachés dans vos placards ? Ressortez-les ! S’ils sont abimés, ce sera la preuve évidente que vous avez des cas de mites chez vous.

Une colonisation rapide

Vous avez bien vérifié avant d’acheter votre bien ? Vous vous êtes assuré avec un diagnostiqueur qu’aucun problème de mite n’ait été constaté dans la maison ? Seulement, voilà, quelques semaines après votre aménagement, les voilà de nouveau qui envahissent votre environnement personnel ? Vous n’allez pas attaquer votre diagnostiqueur pour cela. En effet, les mites ont l’étonnante capacité à se multiplier et à proliférer rapidement.

Une femelle mite est à même de pondre plusieurs centaines d’œufs toute sa vie. Et elles choisissent à bon escient l’endroit où elles vont pondre leurs œufs afin de leur assurer un bon développement rapide. Vous ne remarquez même pas ces œufs avant des années. Au début, ils font en effet moins de 1 mm, ce qui est généralement invisible à l’œil nu.

Il faut attendre quelques semaines pour les œufs éclosent, et quelques semaines encore avant qu’ils ne deviennent des papillons. Pendant ce temps, ils se lancent d’ores et déjà à la recherche de nourriture. Dit plus simplement, si les mites se trouvent dans les meilleures conditions, en moins de 3 mois vous aurez une colonie tout entière dans votre maison.

Traiter les mites : comment faire ?

Dans la mesure du possible, traiter rapidement les mites est nécessaire. En effet, une fois que les colonies se sont installées chez vous, et notamment dans votre garde-manger, la situation deviendra vite difficile à gérer. Dès qu’ils en sont au stade larvaire, vous devez prendre les choses en main.

Néanmoins, écraser simplement les petits insectes que vous voyez ne suffit pas. Pour lutter contre les larves de mites, le feu et le froid sont les meilleurs alliés que vous ayez. Vous devez alors mettre en place un piège pour obtenir le plus de larves possible avant de les brûler ou de les congeler. Sur internet, vous avez notamment l’embarras du choix en la matière : le piège de la bouteille avec une tomate ou des fruits sucrés à l’intérieur, les colles, etc.

Pour un traitement plus radical, optez pour la fumigation ou l’aspiration ou encore les traitements thermiques. Tout comme dans l’utilisation des pesticides, qui ne sont d’ailleurs plus recommandés, vous devez faire appel à un professionnel pour ce faire. Il y a en effet des normes à respecter pour le traitement. D’ailleurs, pour votre sécurité, on vous conseille d’élire résidence ailleurs pendant que les experts se charge de diffuser les produits chez vous. La durée du chantier variera en fonction de gravité de votre situation et de la surface à couvrir. Il en est de même pour le devis proposé par les prestataires.

Une autre alternative est également proposée par les professionnels pour les particuliers victimes de problèmes de mite : les solutions biologiques. On parle notamment de l’utilisation des huiles essentielles, du camphre, de la lavande et de bien d’autres encore.

Il suffit d’en étaler un peu partout dans la maison, et notamment sur les zones les plus stratégiques. Les produits naturels de ce genre sont non seulement faciles à trouver sur les plateformes dédiées, mais présentent aussi moins de risques pour les habitants de la résidence.

Raison pour laquelle ils se sont fait une belle renommée depuis quelques années. Sans compter que leur efficacité n’est semble-t-il plus à prouver.  Ils permettent de lutter contre les larves de mites et les colonies en quelques semaines seulement, le tout pour quelques dizains d’euros.

Cependant, il existe un inconvénient à l’utilisation des produits naturels : vous devez répéter les mêmes gestes fréquemment dans toute la maison. Les huiles essentielles ne sont efficaces que dans une durée limitée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s