Que mange les punaises ?

On entend souvent parler de cette petite bête qui passe toujours presque inaperçue. Avec ses 5 à 8 mm de longueur, il faut souvent une attention particulière pour les voir se glisser dans nos draps ou nichés dans d’autres endroits. D’autant plus que sa couleur brune ne facilite pas souvent la tâche.

Considérées comme des parasites, les punaises ne sont jamais les bienvenues auprès des êtres humains et des animaux, sans parler des plantes. Pour des raisons diverses, on les retrouve dans des lieux différents. Dites insectes piqueurs-suceurs, sa petite taille les rendent souvent imperceptibles. Mais que mangent-elles en général ?

Une multitude sortes de punaises

Quand on parle de punaise, notre réflexion revient toujours aux punaises qui envahissent nos lits. Ce qui n’est pas totalement faux car la plupart du temps c’est une grande occupation surtout pour les personnes qui en sont victimes. Sachez toutefois qu’à part les punaises de lit dont sont victimes généralement les humains, il y a aussi les punaises chez les animaux.

En effet, cette petite bête vise aussi les animaux et essentiellement les animaux à poils qui fournissent de la chaleur assez considérable pour leur survie. Il existe aussi des punaises pour les plantes qu’on retrouve aussi bien dans nos jardins, dans les forêts que dans les petites broussailles retrouvées un peu partout.

Les formes de punaises

Outre les différentes espèces existant dans la nature, les punaises se présentent également sous différentes formes. Il y a les punaises gendarmes qui sont les plus répandues et les punaises de lit. Si les punaises de lit sucent à volonté, les punaises gendarmes sont par contre inoffensives.

Elles ne mordent pas donc et sont d’ailleurs bénéfiques pour le jardin. Les punaises de lit ne dépassent presque jamais les 8mm. Ensuite nous avons les punaises de bois. Ces dernières sont assez grandes par rapport aux autres punaises car leur taille est de 12 mm.

Leur couleur est de type camouflage et elles ont la forme bombée comme si elles étaient gorgées de liquide. Comme son nom l’indique, elles vivent essentiellement dans les bois et se nourrissent de citrouilles, pommes, choux et céréales. Après, nous avons les punaises des champs ou également les punaises pies.

Ces dernières se nourrissent de plantes de la famille des labiées. Enfin il y a les punaises rayées dont la taille peut atteindre celle des punaises des champs. La seule différence c’est que le corps des punaises rayées est plat et leur dos porte des rayures noires et rouges.

On les trouve également dans les champs et sur de la bonne verdure, elles sont facilement détectable. Leur nourriture est constituée de jus de cerises et des fleurs de plantes ombellifères.

Les fameuses punaises de lit

S’il existe un bon nombre de punaises qui se promènent dans nos maisons mais également dans nos jardins, notre principale occupation reste les punaises de lit. Nombreuses sont les raisons pour laquelle la punaise de lit demeure dans notre habitat.

Cette petite bête ressemble vaguement à un pou. Les punaises nous repèrent car nous produisons assez de chaleur.

Alimentation des punaises

bug-1436910_1280

Les punaises de lit sont des insectes dits hématophages. C’est-à-dire qu’elles ne se nourrissent que de sang chaud aussi bien humain qu’animal. Elles sont également dites vampires car elles ne sucent le sang de leur victime qu’une fois la nuit tombée.

Si vous êtes seul chez vous par exemple avec deux chiens et un chat la nuit, soyez sûr que vous serez la première victime des punaises de lit. Pourquoi ? Car vous êtes moins poilu et vous dégagez plus facilement de la chaleur et des vibrations pour être détecté par la punaise.

Les punaises de lit disposent d’un appareil buccal magnifiquement constitué car il lui sert à transpercer notre peau malgré l’épaisseur de l’épiderme par rapport à la taille de l’insecte. Après avoir piqué, elle perce lentement et commence après à sucer le sang. Contrairement aux puces et aux moustiques qui se font remarquer très rapidement, les punaises de lit jouissent d’un bon système lorsqu’elles se nourrissent.

Tout en suçant le sang de la victime, elles anesthésient l’endroit même où elles mordent. Cette technique lui permet de manger en toute sérénité sans se faire repérer trop rapidement. Et gentilles infirmières comme elles sont, pendant la morsure elles utilisent des anticoagulants pour notre sang.

Une raison pour laquelle on ne saigne pas vraiment après avoir été le souper de ces petites bêtes. Le rythme de l’alimentation est compris entre 3 à 7 jours. Les punaises de lit sucent le sang pendant 10 à 15 minutes. Ces insectes prennent donc bien le temps de tout avaler petit à petit.

Une fois le repas terminé, vous pourrez alors remarquer que la taille de l’insecte à légèrement augmentée. Elles peuvent gagner jusqu’à trois millimètres pendant un seul repas. Une fois qu’elles sont gavées de sang, leur couleur change. Elles sont légèrement plus rouges quand on les observe de près. Les punaises de lit sont particulièrement attirées par la chaleur humaine. Il y a également les vibrations et la quantité de CO2 que l’on dégage.

Ces signaux sont assez forts pour que les punaises les détectent. Ces dernières ne sautent pas mais marchent lentement dans et sur les draps. Elles n’aiment pas la lumière et c’est pour cette raison qu’elles préfèrent prendre le repas une fois la nuit tombée. Quand elles veulent piquer, les punaises de lit recherchent ses zones où les vaisseaux sanguins sont les plus fins.

Des punaises survivantes

Une petite information qui mérite d’être partagée quand même : les punaises de lit existent depuis très très très longtemps. L’appellation « punaises de lit » est assez récente mais l’insecte a existé depuis longtemps. Et aussi incroyable que cela puisse paraitre elle a traversé les siècles pour avoir vécu jusqu’à notre époque.

Si on résume bien donc, avec le nombre d’humains et d’animaux qui ont existé, elles ont pu vivre durant l’ère classique, le temps des romains, le moyen âge et tous les siècles qui suivirent.

Les morsures des punaises de lit et leurs effets

Avec leur faculté à anesthésier la zone touchée au moment de la morsure, on ne sent rien lorsqu’une punaise de lit suce notre sang. En général, quand elles mordent, elles visent le dos, les bras ou encore les jambes. Mais cela ne les empêche pas d’explorer d’autres zones de notre corps.

En général, les morsures sont anodines et ne provoquent presque rien sur notre peau. Cependant les réactions cutanées physiologiques et cutanées ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Après une morsure, certaines personnes souffrent de démangeaisons sur la zone touchée.

En fonction de la personne, la peau peut présenter des marques rougeâtres, des boursouflures voire des lésions pour certains cas. Après une semaine, les boutons arrivent à disparaitre mais ils laissent souvent des marques.

On peut aussi observer des plaques rouges chez certaines personnes. Il existe des personnes qui sont vraiment très allergiques aux piqûres des punaises de lit et peuvent s’en suivre des démangeaisons violentes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s