Les caractéristiques du Brugmansia

Le Brugmansia est une plante arbustive appartenant à la famille des solanacées. Il est aussi appelé familièrement « Trompette des anges » à cause de ses fleurs en forme de trompettes tombantes.

Originaire de l’Amérique du Sud, ce sont deux explorateurs : Alexander Von Humboldt et Aimé Bonpland, qui ont découvert la plante au début du XIXe siècle. Elle a été nommée après par Sebald Justinus Brugmans, professeur d’histoire naturelle à l’université de Leyde, né en 1763 et mort en 1819.

La plante était toujours confondue avec le genre Datura. En effet, celui-ci, comme le Brugmansia, possède aussi des fleurs en trompettes.

Le port de la plante,  l’orientation des fleurs, la forme des fruits et le mode de reproductions permettent de les distinguer.

Le Brugmansia est un arbuste dont les fleurs sont tombantes. Les fruits ne comportent pas de piquants. Du point de vue reproduction, le Brugmansia possède deux modes de reproduction :

  • Par rejet : La plante émet des rejets à partir du pied mère.
  • Par graines : La dissémination des graines est assurée par l’explosion du fruit.

Le datura, par contre, est une plante herbacée. Ses fleurs sont érigées et les fruits comportent des piquants. C’est une plante annuelle qui se dissémine par explosion du fruit qui renferme un grand nombre de graines.

Malgré ces différences, les deux plantes sont très voisines. Elles sont tout deux très dangereuses et peuvent engendrer de graves intoxications.

Les caractéristiques du Brugmansia

Originaire des Andes, plus exactement en Bolivie et au Pérou où il pousse jusqu’à 3 700 mètres d’altitude,  le Brugmansia s’est acclimaté dans tous les continents. Actuellement, il pousse de manière spontanée dans les Antilles et en Océanie. En Europe et aux États-Unis, la plante a été adaptée. Néanmoins, elle préfère les climats et les sols à la fois humides et chauds.

Toutes ses parties, des feuilles jusqu’aux racines, en passant par les fleurs et les fruits, sont toxiques. La sève contient de la scopolamine, de l’atropine et du hyoscianine très toxiques.

En Amérique latine, le Brugmansia est utilisé comme poison et comme médicament. La plante est connue sous différents noms. Grâce à ses magnifiques couleurs, elle est appelée « Anges tuyaux ». Cependant, à cause de ses propriétés toxiques, elle est aussi appelée « Demon tree ».

La scopolamine, qui est une substance hypnotique extraite de cette plante, est parfois utilisée par des individus à des fins malhonnêtes. Ces personnes peuvent  » hypnotiser chimiquement  » leurs victimes avant de les dévaliser sans qu’ils s‘en rendent compte. À leur réveil, les victimes ne se souviennent de rien.

Cultivé depuis des millénaires dans les Andes péruviennes, le genre Brugmansia sanguinea sert à concocter des préparations qui permettent d’entrer en transe de manière très violente. De par sa toxicité, l’utilisation de la plante est réservée aux chamans expérimentés.

En Colombie et dans la partie septentrionale du Pérou, c’est le Brugmansia aurea que les chamans utilisent mais le résultat obtenu est le même.

Selon les croyances colombiennes, la plante est habitée par un mauvais esprit qui punit sévèrement ceux qui lui manquent de respect.

Les différentes variétés de Brugmansia

En général, les fleurs du Brugmansia sont blanches ou jaunes. Mais on note aussi l’existence d’espèces ou de variétés à teintes plus colorées, ainsi que des espèces à fleurs doubles ou triples.

En plus de sa toxicité, une des principales caractéristiques de la fleur réside dans son parfum. La fleur exhale un suave et très agréable parfum qui ne se révèle qu’en soirée. Celui-ci attire les insectes nocturnes. Dans son habitat originel, ce sont les chauves-souris qui figurent parmi les principaux pollinisateurs.

Il existe au moins sept espèces de Brugmansia et de nombreux hybrides de différents coloris.

  • Les espèces

Le Brugmansia arborea : Appelé aussi la drogue blanche, l’arbuste peut atteindre 3 mètres de hauteur. Les fleurs sont de couleur blanche et ont longueur pouvant aller jusqu’à 30 centimètres.

Le Brugmansia aurea ou Brugmansia or : Cette plante atteint 2-4 mètres  de hauteur. Les fleurs sont de couleur jaune. La soirée, cette espèce dégage une odeur agréable qui attire les papillons et divers insectes.

Le Brugmansia sanguinea ou Brugmansia sanglante : Il a des fleurs de couleur orange, rouge ou jaune, qui dégagent un arôme enivrant. Le Brugmansia sanglante figure parmi les espèces les plus frappantes. Normalement, il tolère le gel jusqu’à moins sept degrés.

Le Brugmansia suaveolens ou Brugmansia parfumée : La plante peut atteindre 5 mètres de hauteur. Les fleurs sont de couleur blanche ou jaune clair. Les feuilles, quant à elles, ont une forme ovale.

Le Brugmansia versicolor : Il présente de grandes inflorescences blanches. Ce coloris blanc peut acquérir une nuance pèche ou abricot au fil du temps.

Le Brugmansia insignis : Brugmansia notable : Les fleurs de cette espèce peuvent varier du blanc au rose, en passant par le jaune. La feuille, généralement mince, présente des bords ondulés. Il se distingue par une croissance rapide et  des abondantes inflorescences.

Le Brugmansia vulcanicola : Le Brugmansia volcanique est une espèce rare. Il présente une inflorescence de couleur rose ou orange. Pour bien se développer, il a besoin d’une température supérieure à  27°C.

  • Les hybrides

Actuellement, il s’avère difficile de trouver des espèces d’origine qui présentent un très haut degré de pureté. Ceci est dû au fait que la plupart des espèces d’origine sont fertiles entre elles. Des hybrides spontanés sont donc très communs dans la nature.

Les variétés hybrides connues sont issues de pollinisations forcées ou artificielles. Cela consiste à transférer le pollen à partir des étamines d’une fleur sur le stigmate d’une autre fleur.

A partir de ce mode de pollinisation, on obtient un nouvel hybride dont on connaît avec certitude les parents.

En général, les hybrides les plus magnifiques sont les hybrides artificiels avec des fleurs doubles :

Brugmansia « Angels Exotic » : Cette variété à fleurs de couleur rose vif est bien adaptée à la culture en pot.

Brugmansia « Angels Summerset » : Il a des fleurs de couleur jaune. Cette variété se cultive aussi en pot.
Brugmansia « Double Apricot » : Comme son nom l’indique, les fleurs de cette variété sont denses et doubles, avec une couleur abricot clair.

Brugmansia « Langenbuscher Garten » : Cette variété présente aussi des fleurs doubles très odorantes, de couleur orange vif.

Brugmansia « Maya » : Les fleurs sont blanches et jaunes claires. La plante est bien adaptée à la culture en pot.

Brugmansia « Salmon Perfektion » : Les fleurs très denses et doubles de cette variété éclosent blanches. Elles changent ensuite de couleur  et deviennent peu à peu rose légèrement orangé.

Brugmansia « Double White » : Cette variété particulièrement spectaculaire est dotée de généreuses fleurs d’un blanc pur. C’est cette floraison qui lui a valu son nom de « Trompette des anges ».

Brugmansia « Double Red » : Avec ses grandes fleurs doubles aux belles tonalités rouge brique, cette espèce est très spectaculaire. La fleur présente un pic de parfum au lever et au coucher du soleil.

Bref, le Brugmansia, plus connu sous le nom de trompette des anges, est d’une beauté étonnante. C’est un petit arbuste qu’on utilise comme plante ornementale. Il est surtout caractérisé en été par d’abondantes floraisons aux parfums enivrants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s