La couleuvre, un allié de taille pour votre jardin ?

Depuis la nuit des temps, tous les serpents, sans distinction de genre ou d’espèce, sont considérés comme des animaux maléfiques. En effet, dès que le mot serpent est évoqué, presque la totalité des gens pensent à une langue fourchue, des pupilles verticales et surtout, des dangereux crocs au venin mortel.

La couleuvre n’échappe pas à la règle. Souvent confondue avec la vipère, elle est vouée à être tuée ou fuie dès qu’elle montre le bout de sa queue.

Vous avez beau en avoir peur, il n’en demeure pas moins que la couleuvre dans votre jardin pourrait être un allié de choc.

Comment faire la différence entre couleuvre et vipère ?

grass-snake-634639_1280

Serpent est un nom générique servant à désigner tous les reptiles dépourvus de membres qui se déplacent par ondulation du corps.

Sans être un spécialiste en la matière, avec les caractères suivants, il est relativement facile de distinguer une couleuvre d’une vipère.

  • Les yeux, ou les pupilles pour être plus précis constitue le meilleur moyen de faire la différence entre les deux espèces. Les pupilles d’une couleuvre sont rondes alors que celles de la vipère sont allongées verticalement.
  • La forme du corps et de la tête : La vipère est trapue avec une queue qui se rétrécit de manière brusque. Sachez que pour un serpent, « plus la queue est effilée, moins le serpent est dangereux ». La tête d’une vipère est bien séparée du reste du corps et possède une forme triangulaire très caractéristique.
  • Lieux de prédilection : La vipère aime les endroits secs et ensoleillés tandis que la couleuvre préfère les endroits où il y a de l’eau. C’est au bord des mares, étangs et autres bassins que les petits animaux qui constituent ses proies abondent. D’ailleurs, la couleuvre est une bonne nageuse.

Pour un entretien plus facile de votre jardin

grass-3148230_1280(1)

C’est notamment grâce à son alimentation que la couleuvre a pu avoir une bonne publicité aux yeux de certains jardiniers. En effet, cet animal consomme exclusivement des amphibiens, des lézards, des insectes et quelques rongeurs, voire les limaces.

Ce qui peut être une bonne nouvelle pour votre jardin. Il sera plus simple ainsi de réguler la population des animaux nuisibles dans votre espace extérieur, voire de prévenir certaines invasions. En s’attaquant aux rongeurs et autres amphibiens et insectes, les serpents, la couleuvre en particulier, jouent un rôle prépondérant dans la régulation de la population de ces animaux. Cette régulation est nécessaire car elle garantit l’équilibre au niveau de votre jardin. De par son régime alimentaire, la place de ce serpent dans la chaîne alimentaire est aussi importante.

En outre, les couleuvres ne mettent pas en péril la sécurité de vos plantes. Elles sont à même d’avaler en une seule traite leurs proies, et ce, même celles de grandes tailles en plus de ne nécessiter que très peu d’espace pour circuler au sol.

Et contrairement aux poules, les couleuvres ne seront pas tentées par les feuilles et les fleurs de votre jardin.

Les couleuvres pour protéger vos arbres fruitiers

garter-snake-296912_1280

Vous qui avez un jardin potager et/ou des arbres fruitiers dans votre jardin, la couleuvre est un allié à ne pas laisser pour compte. En effet, ce serpent peut également se nourrir d’oiseaux. Ce qui tend non seulement à dissuader ces derniers de picorer, mais aussi à protéger vos fruits. Ceux qui osent s’approcher risquent de se faire avaler par la couleuvre, surtout que ce serpent est à même de grimper sur les murs et les arbres.

On tient tout de même à souligner que les couleuvres s’accouplent pendant le printemps. Une femelle peut pondre jusqu’à une trentaine d’œufs en une seule fois. Deux mois après, en plein été, l’éclosion a lieu,  donnant ainsi des couleuvreaux longs d’une quinzaine de centimètres.

À l’état juvénile, la couleuvre à collier mène une vie semi-aquatique. Il est donc normal de croiser ces reptiles en été. Ils investissent les abords des piscines, les tas de bois, les rocailles et même l’intérieur des maisons d’habitation.

Comme il s’agit tout de même d’une espèce protégée, il ne faut pas les tuer. Par contre, vous pouvez les donner à une animalerie ou à d’autres jardiniers.

Adopter une couleuvre à la maison : bien choisir l’espèce est de mise

snake-1024737_1280(1)

En France, on peut rencontrer plusieurs espèces de couleuvre. Pour minimiser les risques pour votre famille justement, les espèces non venimeuses sont à privilégier. Tel est le cas par exemple des couleuvres à collier, d’Esculape, vertes et jaune ou encore celle de Montpellier, et bien d’autres encore.

Non seulement ces dernières sont inoffensives, mais elles fuient également face aux hommes. Vous n’avez donc rien à craindre. On peut même dire que leur présence dans notre environnement est un indicateur de bonne santé du biotope.

Il est tout de même nécessaire de souligner que les couleuvres peuvent atteindre les 1,20m de long une fois arrivée à l’âge adulte. À titre d’information, la plus grosse couleuvre de Montpellier peut atteindre 2m50 de longueur. Cette taille est d’ailleurs l’une des distinctions que l’on peut utiliser afin de déterminer si telle ou telle espèce de serpent est une couleuvre ou une vipère.

Comment attirer une couleuvre dans son jardin ?

grass-snake-634637_1280

En général, la couleuvre est un animal craintif mais il est possible de l’attirer dans son jardin en lui préparant des zones d’habitat bien appropriées.

Certaines espèces de couleuvres sont aquatiques. Ce sont les couleuvres vipérines et les couleuvres tessellées.  Elles ont besoin d’un point d’eau tel que des lacs, des mares,… pour vivre.

Il y a aussi celles qui mènent une vie semi-aquatique. C’est le cas de la couleuvre à collier qui  préfère les bords des cours d’eau mais vit également  dans les broussailles, les terrains rocheux et les bosquets.

La préparation des zones d’habitat qui répondent aux besoins des couleuvres consiste à créer une petite mare comme point d’eau, quelques broussailles éparpillées aux quatre coins du jardin, sans oublier d’édifier des petits murets ou d’entasser des pierres partout.

Les murets et les amoncellements de pierres serviront également aux serpents comme site d’hibernation, connu aussi sous le nom d’hibernaculum, à l’arrivée du temps froid.

De nos jours, ces serpents actifs pendant le jour deviennent les principales victimes des machines, tels que : la tondeuse, le motoculteur, la débroussailleuse,  que l’homme à désormais pris l’habitude d’utiliser pour travailler son jardin.

En plus de cela, l‘utilisation à outrance des pesticides et autres produits chimiques pour le traitement des plantes et du sol, sans oublier l’utilisation des poisons pour lutter contre les animaux nuisibles ne fait qu’aggraver la situation. De ce fait, les serpents, y compris les couleuvres, sont de plus en plus menacés de disparition.

D’après leurs régimes alimentaires et leurs actions dans le jardin, ces reptiles s’avèrent être des alliés de taille en matière d’agriculture. Au vu de tout ce qui a été dit, on peut dire sans hésiter, même si c’est dur à accepter, que la couleuvre est notre amie mais elle est en train de disparaître de nos milieux naturels.

En France, l’espèce jouit d’une protection totale depuis l’année  1976. Sur le plan international, il faut rappeler que la convention de Berne de 1979 les classe parmi  les espèces protégées. Il est à signaler aussi qu’elles figurent sur la liste rouge de l’UICN.

D’après un spécialiste en herpétologie, la France a décidé, dans le cadre de la protection de l’espèce, de frapper un grand coup. Des opérations de lâché de serpents ont été réalisées à très haute altitude dans les Pyrénées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s