Comment concevoir sa piscine creusée ?

Posséder une piscine est une idée plaisante. L’été, il suffit alors de faire quelques pas dans son jardin pour profiter d’une baignade fraîche. Bien que les piscines hors sol connaissent un certain succès, les préférences pour les piscines creusées n’ont jamais changé.

Ces piscines varient en fonction des besoins. Plus les dimensions sont importantes, plus les travaux le sont également.  Bien qu’il soit toujours conseillé de faire appel aux services d’un professionnel, il est nécessaire de connaitre la conception de sa piscine creusée.

En kit ou traditionnel ?

summer-1719401_1280(3)

Les piscines creusées sont vendues en kit ou construite de façon traditionnelle. Le premier cas est plus moderne. En effet, des éléments sont fournis à l’acheteur. Il les assemble et c’est par la suite qu’il suivra des instructions pour mettre en place la piscine. Les piscines traditionnelles, quant à elles, sont représentées comme une construction de piscine en dure.

Le budget attribué n’est pas le même dans les deux cas. Tout en prenant en compte le fait qu’il faut toujours faire appel à un professionnel surtout pour les piscines traditionnelles. En effet, une piscine c’est un gros chantier en vue. Le professionnel intervenant doit ainsi disposer d’une attestation d’assurance décennale et d’une assurance de responsabilité civile professionnelle. Celle-ci couvrant tous les risques des chantiers.

La règlementation

justice-2060093_1280(4)

La construction d’une piscine doit suivre des normes. Dès sa conception, la personne doit alors prendre en compte la dimension de cette dernière et l’ampleur des travaux. Une piscine est un ouvrage de génie civil, il y a donc une règlementation précise autour de sa construction.

Ne lancez pas les travaux sans avoir entrepris les démarches administratives ! Il faut savoir que même pour une petite piscine, à partir de 10 m2, une déclaration de travaux est nécessaire.Pour les piscines de plus de 100 m2 de surface d’eau, vous aurez besoin d’un permis de construire.

Le professionnel s’occupe en général de ces démarches qui dépendent principalement de la dimension du bassin et de la construction d’un abri éventuel.
Avant de commencer des travaux de construction, il faut prendre connaissance des règles d’urbanisme de votre commune et des conventions spécifiques (règlement de lotissement…), servant à harmoniser les constructions au niveau local.

Avez-vous le droit d’occuper ou d’utiliser votre sol comme vous le souhaitez, quelle hauteur maximale peut atteindre votre abri ? Votre mairie saura vous renseigner quant aux règles applicables à votre projet.

Combien faut-il débourser ?

calculator-820330_1280(3)

Vouloir posséder une piscine chez soi c’est une chose mais il faut aussi regarder de près le budget. Outre les travaux à prévoir, il faut aussi anticiper les besoins. Toutefois, des fourchettes de prix sont déjà disponibles sur le marché pour ceux qui veulent investir dans une piscine creusée.

La moyenne est de 25 000 euros avec des prix pouvant aller jusqu’à 60 000 euros. Cela représente un gros investissement. Sachez tout de même qu’une propriété avec piscine vaut plus chère sur le marché que les autres biens immobiliers.

Quel emplacement pour sa piscine creusée ?

house-1367391_1280

Avant de prévoir des travaux, demandez-vous bien où se trouve le meilleur emplacement pour votre piscine.

Voici quelques paramètres à ne pas négliger :

Optez pour un endroit ensoleillé, se baigner, c’est aussi le moment idéal pour profiter du soleil et prendre quelques couleurs. De plus, sans soleil, un coup de froid est vite arrivé ;

Protégez-vous du vent. Une piscine implantée dans le sens des vents dominants est une piscine qu’il faudra nettoyer plus souvent. En effet, le vent emporte les feuillages et autres poussières directement dans la piscine ;

Placez votre piscine à l’abri des regards indiscrets. Pour pouvoir jouir tranquillement de vos moments en famille ou entre amis, il est indispensable de conserver votre intimité. Si vous avez un jardin à l’arrière de votre maison et un autre à l’avant avec vue sur la rue, privilégiez le jardin arrière pour ne pas attirer les regards curieux du voisinage.

Votre piscine, pour valoriser votre bien et vous apporter un maximum de confort, doit également être en accord avec l’environnement qui l’entoure. Ne sacrifiez pas votre jardin pour avoir la plus large piscine possible. Adaptez votre bassin à l’espace disponible et au style de votre maison.

Enfin, n’oubliez pas qu’une piscine peut requérir un local technique de rangement. Laissez suffisamment d’espace pour qu’il ne gâche pas le paysage, mais ne l’installez pas trop loin de la piscine pour tout avoir à portée de main.

Choisir le filtre

pump-318331_1280

L’un des éléments essentiels de votre piscine, c’est son filtre. Il est indispensable pour assurer la bonne qualité et la propreté de l’eau. Le filtre peut être naturel ou mécanique et permet de réduire l’utilisation de désinfectant dans le bassin.

Les filtres à média filtrant purifient l’eau grâce à du sable ou du verre recyclé. La contrainte de ce filtre est son rattachement obligatoire au tout à l’égoût ;

Les filtres à cartouches aspirent l’eau usagée, la traitent et la rejettent dans le bassin. Ils conviennent particulièrement aux piscines de petites surfaces, mais ne sont pas adaptés aux eaux trop calcaires. Très facile d’entretien, la cartouche se nettoie au jet ;

Les filtres à diatomites font partie des plus performants du marché et sont en majorité utilisés par des professionnels. Les diatomites sont des algues microscopiques qui purifient l’eau naturellement ;

Les poches filtrantes sont un mode innovant de filtration. Elles représentent le plus simple et le plus économique des dispositifs de filtration, surtout utilisé sur les piscines hors-sol.

Sécurisation de la piscine creusée

rope-461577_1280

La loi oblige les propriétaires de piscines enterrées à équiper leur bassin d’un système de sécurité pour prévenir les risques de noyade. Il existe quatre types de systèmes de sécurité : les alarmes, les barrières, les couvertures et les abris. Votre protection est à choisir selon votre installation et vos usages.

L’alarme périmétrique a pour rôle d’établir un périmètre de protection. Lorsque celui-ci est franchi par quelqu’un, l’alarme sonne et prévient ainsi le propriétaire.L’alarme piscine sonar détecte les chutes à l’intérieur du bassin : elle se déclenche dès qu’un corps étranger est repéré en dehors des temps de baignades.

Attention, le sonar ne convient pas aux piscines autoportantes et miroir. L’alarme à immersion propose un dispositif en partie, ou totalement immergé à l’intérieur du bassin. Ainsi, le propriétaire est averti dès qu’un changement est détecté par l’appareil à la surface de l’eau. La bâche de piscine : son point fort ? Son prix.

Moins sophistiquée qu’une alarme, elle remplit néanmoins son rôle de protection en couvrant entièrement la piscine. La bâche permet également de protéger la piscine des saletés et de conserver la chaleur de l’eau l’été. Les bâches existent en modèle standard ou sur-mesure.

L’abri de piscine : haut ou bas, il protège efficace la piscine, non seulement pour la sécurité des personnes, mais aussi pour faciliter l’entretien du bassin, puisque les feuilles et insectes n’y tombent plus. Prévoyez un budget un peu plus élevé que pour une simple bâche.

Les barrières : pour limiter les risques de noyade, les barrières pour piscine apportent une sécurité fiable, notamment en présence de jeunes enfants, en dehors des temps de baignade surveillée. En clôturant la piscine, elles délimitent ainsi le territoire dangereux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s