A quoi sert un cercle chromatique ?

Quotidiennement les couleurs sont présentées en vrac devant nos yeux. Elles sont traitées par nos esprits de sorte à ce qu’on les identifie facilement. Il est donc aisé pour nous de distinguer une couleur par rapport à une autre. Et c’est sans surprise que l’on en distingue le plus sur des panneaux, des façades, etc.

Mais les couleurs ne sont pas toujours présentées de n’importe quelle façon. Dans certains domaines professionnels, il y a des codes à suivre et des normes à respecter. C’est dans ce cadre qu’entre le fameux cercle chromatique.

C’est quoi un cercle chromatique ?

C’est une représentation ordonnée des couleurs. Ces dernières sont présentées de façon à suivre l’ordre donné par l’arc en ciel. Dans ce cercle chromatique, la fermeture est effectuée par une transition du rouge au violet. Bien que nous ne distinguons que quelques couleurs bien définies dans un arc en ciel, le cercle chromatique, lui, adopte le même concept mais en y incluant nuance, intensité et saturation.

Les couleurs sont présentées de façon discontinue. Avec une telle précision, le cercle chromatique est surtout utilisé en teinturerie, peinture, mode, design industriel, arts graphiques, etc.

  • Quels intérêts ?

Dans le « commun des mortels » un rose reste un rose sans qu’on veuille débattre vraiment là-dessus même s’il y a une nuance. Ce qui n’est pas vraiment le cas pour certaines personnes. D’ailleurs, depuis l’antiquité la perception de la couleur est différente. En ces temps, on classait les couleurs sur une échelle et la base s’effectuait toujours avec le noir et le blanc. Depuis lors, un bleu ciel et un bleu profond sont considérés comme deux couleurs différentes. Et c’est dans cette perspective que le cercle chromatique permet de faire la distinction entre la valeur et l’appréciation. C’est tout l’intérêt d’utiliser le cercle chromatique. Ce dernier structure la perception des couleurs dans la réalité et en les inscrivant dans un système donné. Le but est de garder des couleurs vives et pures en suivant des principes de présentation stricts.

Le cercle chromatique ne présente qu’une organisation de couleurs pures. Toutes les couleurs sont prises sous un même pied d’égalité. A noter qu’une couleur pure est une couleur non imitable et qu’on ne peut approcher via un mélange d’autres couleurs. Johannes Itten affirme que «  le cercle chromatique est un élément fondamental de l’enseignement esthétique des couleurs, car il représente le classement des couleurs. »

  • Les règles

Même étant présenté comme un arc en ciel, le cercle chromatique répond toutefois à des règles de couleur du système. On y trouve alors des couleurs primaires : le rouge, le vert et le bleu. Ces couleurs sont uniques car on ne peut pas les obtenir à partir de mélanges d’autres couleurs. Ensuite viennent les couleurs fondamentales qui sont associées aux couleurs primaires.

Les couleurs fondamentales sont indissociables des couleurs primaires. Étant donné cette distinction, il est à noter que les couleurs primaires ne sont utilisées entre elles que rarement. Personne n’interdit leur association mais cela donnerait des mélanges trop riches. C’est pour cela qu’on distingue d’autres couleurs pour avoir des résultats harmonieux. C’est grâce à ces autres couleurs aussi qu’on arrive à obtenir des palettes profondes et vraiment originales.

Classification des couleurs

Dans un livre ou sur internet on vous présentera la classification de base des couleurs suivantes. Elle permet de savoir quelle couleur va avec une autre et comment s’assurer pour avoir de bons résultats. Et toutes ces couleurs sont présentées de façon méthodique dans un cercle chromatique. En somme ce dernier sert de « bref résumé » tout en permettant de faire des choix rapides.

Les couleurs primaires : ce sont ce que l’on appelle les couleurs principales. Elles sont à la source de toutes les autres couleurs. Ce sont le bleu, le rouge et le jaune. On peut parfois les distinguer comme étant des couleurs de base. Les scientifiques émettent l’hypothèse selon laquelle les couleurs primaires correspondent aux couleurs d’ondes qui sont perçues par les capteurs sensoriels de l’œil. Les couleurs de base sont toujours au nombre de trois. Et en parallèle avec le trio CMJ (cyan, magenta, jaune), nous retrouvons aussi le célèbre trio RVB (rouge, vert, bleu). Dans le cas de l’imprimerie par exemple, on inclue le noir mais la présence de cette couleur est facultative.

Les couleurs secondaires : c’est le résultat de la combinaison de deux couleurs primaires à quantité égale. On obtient un nombre illimité de variations de teintes. Cela ne se base pas principalement en fonction des couleurs choisies mais de leur quantité respective quand on les mélange. Ce sont surtout les peintres qui s’amusent le plus à varier les couleurs dans le but d’obtenir des couleurs plus originales. Sur le cercle chromatique, on retrouve les couleurs secondaires autour des couleurs primaires.

Les couleurs tertiaires : elles s’obtiennent en mélangeant une couleur secondaire et une des deux couleurs primaires qui la composent. On regroupe 6 teintes dans la couleur primaire : le pourpre, turquoise, indigo, ocre, vert chartreuse et le vermillon. Dans le cercle chromatique, les couleurs tertiaires sont situées à l’extérieur.

La formation même de ces couleurs dans le cercle permet de les distinguer avec exactitude et de ne pas se tromper dans la couleur adoptée. Ainsi on peut les recréer plus facilement sans risque de confusion.

  • Harmonie des couleurs et agencement

Il n’est pas toujours évident d’avoir une bonne harmonie quand il s’agit de mélanger les couleurs. C’est pour ça que le cercle chromatique existe. De nos jours, il y a des codes à suivre pour bien agencer les couleurs et la référence de base demeure le cercle chromatique. Ainsi, nous n’obtenons des résultats disparates ou trop chargés. Pour éviter ce genre de désagrément il faut une bonne harmonie des couleurs. On peut facilement l’avoir avec des teintes similaires dans le cercle chromatique. En parallèle on peut aussi bien agencer les couleurs en misant la composition ton sur ton. Le but est de prendre une seule couleur et d’y ajouter du noir et du blanc. On peut alors par la suite diverses teintes se basant sur la même couleur. En tout, on obtient un résultat homogène et agréable à regarder sans passer par une utilisation à outrance. Peu importe les mélanges, en suivant le système et en se basant sur le cercle chromatique, on arrive facilement à obtenir de belles couleurs.

  • Identification des couleurs

Avant tout, le cercle chromatique sert à identifier la couleur. Ce dernier répond au principe de la décomposition de la lumière. En présentant les couleurs dans cette roue, on peut facilement distinguer les 12 couleurs différentes de base. C’est ce qui permet de choisir la bonne couleur avant de vous lancer dans des projets importants. C’est surtout dans le monde professionnel que le cercle chromatique apporte son aide. L’identification se fait à travers les points de départ dont les trois couleurs primaires. C’est à partir de ces couleurs que l’on peut avoir les couleurs secondaires. En effet on les mélange et on arrive à obtenir après le vert, orange ou le violet. A noter que ces dernières sont intermédiaires entre les couleurs primaires. Après on peut effectuer d’autres mélanges qui donnent d’autres couleurs aux nuances différentes.

En partant de ce principe, on peut faire des mélanges sans pour autant dévaloriser chaque couleur. Le cercle chromatique permet de bien associer les couleurs en les distinguant comme c’est le cas des catégories suivantes :

Les couleurs monochromes : ce sont les couleurs d’une même couleur. Elles présentent les différentes teintes d’une seule couleur. On peut les associer entre elles pour avoir des contrastes de couleurs plus importantes ou moins. Ces couleurs permettent de jouer sur le fait d’avoir des résultats plus foncés ou clairs.

Les couleurs analogues : ce sont des couleurs au nombre de trois placées côte à côte. On peut les associer de façon à jouer avec les contrastes et dans la recherche de plus bel effet.

Les couleurs complémentaires : dans le cercle chromatique, ces couleurs se font face. Ce sont des couleurs qui peuvent aller ensemble en jouant avec la quantité. Il faut que l’une soit en plus grande quantité de l’autre. On peut toutefois jouer avec la ressemblance des quantités mais les résultats ne sont pas vraiment très probants.

La distinction de ces différents types de couleurs permet de mieux identifier. Une couleur définie à sa juste valeur peut être associée à d’autres couleurs. Les résultats peuvent être prédéfinis à l’avance car la classification des couleurs garantit toujours de bons résultats.

Le cercle chromatique dans quel domaine ?

Certains domaines en particulier ne peuvent se passer de cercle chromatique. On note surtout le monde professionnel qui doit répondre à des exigences bien distinctes. On notera surtout que tous les domaines relevant de l’utilisation de la peinture ont recours au cercle chromatique. Les grandes entreprises se spécialisant dans la peinture et la teinture ne peuvent se passer de ce cercle. Toutefois on placera l’art en haut de la liste car c’est le premier domaine qui a utilisé le cercle chromatique et cela sous toutes les formes. Bien que dans les activités artistiques, le sixième sens joue son rôle dans le choix des couleurs, la roue chromatique joue toujours un rôle essentiel. En parallèle, la mode en fait également appel dans un souci de trouver un mélange harmonieux tout en suscitant l’intérêt. Dans tous les cas, le cercle intervient dans de nombreux domaines à la recherche de précision et de perfection dans la perception des couleurs en général.

Si le monde tel qu’on le perçoit use de ce cercle dans le but de mettre en valeur chaque couleur, le monde virtuel n’est pas aussi délaissé. Quand vous allumez la télé, vous ne percevez que des couleurs du type orange ou jaune, etc. Or on fait face à d’innombrables palettes de couleurs. Car le cercle chromatique intervient aussi sur nos écrans de télé, ordinateur, téléphone, etc. Tout part des couleurs primaires : rouge, jaune et bleu. Mais ces couleurs ont des noms spécifiques : cyan bleu, magenta rouge et le jaune. Le monde virtuel ne peut se passer de ces couleurs et du cercle chromatique dans l’alliance de couleurs.

Le monde du design et de la décoration profite également du cercle chromatique. Les gens, aujourd’hui, jugent facilement en fonction des choix que l’on adopte dans la vie. L’influence des tendances est d’une telle que l’on ne peut pas s’en passer. Bien qu’il soit effectivement possible de passer outre les codes imposés par la société, il est souvent difficile de savoir marier les couleurs. Et dans la réalité le choix des couleurs est d’une importance capitale. Et cela se joue au-delà de la réalité car les couleurs jouent des rôles sur notre psychologie influençant ainsi principalement les émotions et les humeurs. L’association des couleurs ne relève pas donc du hasard et requiert du savoir-faire. Et c’est sur ce point que misent la décoration et le design.

Notre espace de vie doit être agréable pour nous et notre état psychologique en général. Nous pensons que le cercle chromatique s’arrête seulement sur le plan professionnel. La mise en place de ce système joue un rôle important sur le plan psychologique. D’après certaines études effectuées on choisissant des couleurs spécifiques, notre organisation, humeur, concentration peuvent être fortement influencées voire affectées. C’est dans la recherche de la nuance parfaite que l’on arrive à trouver un certain équilibre. Et c’est en fonction de tout cela que se base le monde du design et de la décoration. On notera par exemple que le vert dans une certaine nuance apaise l’esprit. Un rouge doux peut améliorer la circulation sanguine tandis qu’un rouge vif peut vite susciter la colère.

Le cercle chromatique intervient dans de nombreux domaines et est utile tant sur le plan professionnel que personnel. Tout est une question de perspective. Toutefois on peut résumer que le cercle sert de référence dans le choix des couleurs idéales et à répondre à des codes et à des normes bien précises. Le tout est simplement de savoir faire de bons mélanges en suivant la classification de chaque couleur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s